Dictionnaires d'autrefois
Dictionnaires des 17ème, 18ème, 19ème et 20ème siècles

RECHERCHE Accueil Documentation ARTFL ATILF Courriel

Il y a 10 entrées dans Nicot, Thresor de la langue française (1606) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 1st Edition (1694) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 4th Edition (1762) (Go), Jean-François Féraud: Dictionaire critique de la langue française (Marseille, Mossy 1787-1788) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 5th Edition (1798) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 6th Edition (1832-5) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 8th Edition (1932-5) (Go)

Nicot, Thresor de la langue française (1606)

aigu (Page 23)

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 1st Edition (1694)

AIGU, aigue (Page 20)
AIGU, [aig]ue. adj. Qui se termine en pointe. Il se dit principalement des choses dont on se sert pour percer, pour fendre. Un javelot aigu, le fer de cette lance est fort aigu. un baston aigu, ces coings ne sont pas assez aigus.

Il se dit fig. d'une voix haute & claire, qui semble percer l'oreille. Une voix aiguë. un son aigu.

Il se dit encore figur. pour marquer ce qu'il y a de plus sensible dans les maux, & qu'on peut comparer à des pointes qui percent. Une douleur aiguë, il a eu pendant deux heures la colique la plus aiguë.

Il se dit encore figurement pour marquer une certaine sensibilité & facilité d'esprit à concevoir, à répondre &c. C'est un esprit aigu. il a fait une reponse prompte & aiguë.

En termes de Grammaire, On dit. Un accent aigu. C'est une petite marque qui se met sur une sillabe, pour montrer qu'elle doit estre prononcée d'un ton élevé.

Angle aigu. En termes de Geometrie, se dit de tout angle qui est moins ouvert que l'Equerre. Cet angle est une fois plus aigu que l'autre.

Aiguiser. v. act. Rendre aigu, trenchant. Aiguiser le fer d'une lance. aiguiser la pointe d'un cousteau. aiguiser un cousteau. pierre à aiguiser.

On dit fig. Aiguiser l'esprit, aiguiser l'appetit, pour dire, En augmenter l'action, la force. La necessité aiguise l'esprit. le travail modere, aiguise l'appetit.

On dit proverb. Aiguiser ses dents, pour dire, Se preparer à bien manger. Il est bas.

Aiguiser ses cousteaux, pour dire, Se preparer au combat.

Aiguisé, [aiguis]ée. part.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 4th Edition (1762)

AIGU (Page 42)
AIGU se dit figurément Des sons clairs & perçans. Un son aigu. Une voix aiguë.

Il se dit aussi figurément d'Une douleur vive & piquante. Une douleur aiguë, une colique aiguë.

On appelle Maladie aiguë, fièvre aiguë, Une maladie, une fièvre violente & dangereuse, qui se termine bientôt. Il est attaqué d'une maladie aiguë, d'une fièvre aiguë.

AIGU, UE. adj. (Page 42)
AIGU, UE. adj. Qui se termine en pointe ou en tranchant, & qui est propre à percer ou à fendre. Un javelot aigu. Un fer aigu. Un bâton aigu. Des coins de fer fort aigus.

On appelle en termes de Grammaire, Accent aigu, un petit accent qui va de droit à gauche, & qui se met sur l'é fermé, pour montrer qu'il doit être prononcé d'un ton élevé.

On appelle en termes de Géométrie, Angle aigu, Un angle qui est moins ouvert que l'angle droit.

AIGU se dit figurément Des sons clairs & perçans. Un son aigu. Une voix aiguë.

Il se dit aussi figurément d'Une douleur vive & piquante. Une douleur aiguë, une colique aiguë.

On appelle Maladie aiguë, fièvre aiguë, Une maladie, une fièvre violente & dangereuse, qui se termine bientôt. Il est attaqué d'une maladie aiguë, d'une fièvre aiguë.

Top

Jean-François Féraud: Dictionaire critique de la langue française (Marseille, Mossy 1787-1788)

AIGU (Page A070b)

AIGU, ÛE, adj [2e lon. au 2d: 1re é fer. Égu, gûe.] Qui se termine en pointe, ou en tranchant: fer aigu, bâton aigu. = Il se dit figurément, 1°. des sons aigres et perçans. — 2°. d'une douleur vive et piquante. = 3°. Maladie aigûe, fièvre aigûe, violente et dangereuse, qui se termine bientôt, par oposition aux maladies chroniques, aux fièvres intermittentes. = 4°. * Dans le Rich. Port. on lui done aussi le sens de subtil, ingénieux. L'Acad. ne le met point en ce sens, et il n'est pas d'usage.
   Accent aigu, (Gramm.) Qui va de droite à gauche, et qui se met sur l'é fer. Voy. ACCENT.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 5th Edition (1798)

Aigu (Page 35)
Aigu, se dit figurément Des sons clairs et percans. Un son aigu. Une voix aiguë.

Il se dit aussi figurément d'Une douleur vive et piquante. Une douleur aiguë, une colique aiguë.

On appelle Maladie aiguë, fièvre aiguë, Une maladie, une fièvre violente et dangereuse, qui se termine en-peu de temps par la mort ou la guérison. Il est attaqué d'une maladie aiguë, d'une fièvre aiguë.

AIGU, U (Page 35)
AIGU, UË. adj. Qui se termine en pointe ou en tranchant, et qui est propre à percer ou à fendre. Un javelot aigu. Un fer aigu. Un bâton aigu. Des coins de fer fort aigus.

On appelle, en termes de Grammaire, Accent aigu, Un petit accent qui va de droite à gauche, et qui se met sur l'é fermé, comme dans Régénéré.

On appelle, en termes de Géométrie, Angle aigu, Un angle qui est moins ouvert que l'angle droit.

Aigu, se dit figurément Des sons clairs et percans. Un son aigu. Une voix aiguë.

Il se dit aussi figurément d'Une douleur vive et piquante. Une douleur aiguë, une colique aiguë.

On appelle Maladie aiguë, fièvre aiguë, Une maladie, une fièvre violente et dangereuse, qui se termine en-peu de temps par la mort ou la guérison. Il est attaqué d'une maladie aiguë, d'une fièvre aiguë.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 6th Edition (1832-5)

AIGU (Page 1:44)
AIGU se dit figurément Des sons clairs et perçants. Un son aigu. Une voix aiguë. Il passe facilement des tons les plus graves aux plus aigus. Nous entendîmes des cris aigus. On dit quelquefois substantivement, dans ce sens, L'aigu et le grave.

Il se dit aussi figurément D'une douleur vive et piquante. Une douleur aiguë. Une colique aiguë.

En Médec., Affection, maladie aiguë, Affection, maladie grave dont la marche est rapide, qui se termine en peu de temps par la mort ou la guérison. Il est attaqué d'une maladie aiguë. Pneumonie aiguë. Ophthalmie aiguë. Traité des maladies aiguës. Voyez CHRONIQUE.

AIGU, U. adj. (Page 1:44)
AIGU, UÔ. adj. Qui se termine en pointe ou en tranchant, et qui est propre à percer ou à fendre. Un javelot aigu. Un fer aigu. Un bâton aigu. Des coins de fer très-aigus. Des ongles aigus.

En termes de Gram., Accent aigu, Petit accent qui va de droite à gauche ('), et qui se met sur l'é fermé, comme dans Régénéré. On dit quelquefois de même, Un é aigu.

En termes de Géom., Angle aigu, Angle qui est moins ouvert que l'angle droit.

En termes de Botan., Feuilles aiguës, Feuilles qui se terminent en pointe, en angle très-aigu.

AIGU se dit figurément Des sons clairs et perçants. Un son aigu. Une voix aiguë. Il passe facilement des tons les plus graves aux plus aigus. Nous entendîmes des cris aigus. On dit quelquefois substantivement, dans ce sens, L'aigu et le grave.

Il se dit aussi figurément D'une douleur vive et piquante. Une douleur aiguë. Une colique aiguë.

En Médec., Affection, maladie aiguë, Affection, maladie grave dont la marche est rapide, qui se termine en peu de temps par la mort ou la guérison. Il est attaqué d'une maladie aiguë. Pneumonie aiguë. Ophthalmie aiguë. Traité des maladies aiguës. Voyez CHRONIQUE.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 8th Edition (1932-5)

AIGU, U. (Page 1:33)
AIGU, UË. adj. Qui se termine en pointe ou en tranchant et qui est propre à percer ou à fendre. Un javelot aigu. Un fer aigu. Un bâton aigu. Des coins de fer très aigus. Des ongles aigus.

En termes de Grammaire, Accent aigu. Voyez ACCENT.

En termes de Géométrie, Angle aigu. Voyez ANGLE.

En termes de Botanique, Feuilles aiguës, Feuilles qui se terminent en pointe, en angle très aigu.

AIGU se dit figurément des Sons clairs et perçants. Un son aigu. Une voix aiguë. Des cris aigus. En termes de Musique, il se dit des Sons qui avoisinent la limite extrême et élevée de l'échelle musicale. Il passe facilement des sons les plus aigus aux plus graves. On dit quelquefois comme nom, dans ce sens; L'aigu et le grave.

Il se dit aussi d'une Douleur vive et piquante. Une douleur aiguë. Une colique aiguë.

En termes de Médecine, Affection, maladie aiguë, Affection, maladie grave dont la marche est rapide, qui se termine en peu de temps par la mort ou la guérison. Il est atteint d'une maladie aiguë. Pneumonie aiguë. Ophtalmie aiguë. Traité des maladies aiguës.

Il signifie encore figurément Qui est perçant, pénétrant. Une observation aiguë.


ARTFL Project, The University of Chicago.
Copyright © 2001 All rights reserved.
PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.