ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous page

"4:1">

ANTIQUITÉS, (Page 18:4:1)

ANTIQUITÉS,

ANTIQUITÉS, | (Page 18:4:1)

Contenant onze Planches.
ANTIQUITÉS, | |PLANCHE I.ere (Page 18:4:1)

PLANCHE I.ere

Fig. 1ere. Le temple de Jupiter vengeur, ou le Pan - théon d'Agrippa.

2. Le tombeau d'Adrien. ANTIQUITÉS, | |PLANCHE II. (Page 18:4:1)

PLANCHE II.

Fig. 1. L'amphithéatre des Vespasiens fameux par les combats des bêtes & des gladiateurs.

2. Ruine de l'amphithéatre des Vespasiens. ANTIQUITÉS, | |PLANCHE III. (Page 18:4:1)

PLANCHE III.

Fig. 1 & 2. Are de Constantin.

3 & 4. Arc de Septime Sévere. ANTIQUITÉS, | |PLANCHE IV. (Page 18:4:1)

PLANCHE IV.

Fig. 1. Cirque de Caracalla, construit hors de la ville, sur la voie Appienne, dans le voisinage du tombeau des Métellus.

2. Théatre construit par Augaste en honneur de Mar - cellus, fils de sa soeur.

3. Le forum, ou marché de Nerva: il est aussi connu sous le nom de transitorium, ou passage. ANTIQUITÉS, | |PLANCHE V. (Page 18:4:1)

PLANCHE V.

Fig. 1. Colonne d'Antonin relevée par Sixte - Quint; sa hauteur est de cent soixante quinze piés.

2. Termes ou bains de Dioclétien, construits sur le mont Viminal. ANTIQUITÉS, | |PLANCHE VI. (Page 18:4:1)

PLANCHE VI.

Fig. 1. Colonne Trajanne. Elle est de marbre; elle a de hauteur 128 pies sans la base, & 140 avec la base; elle est faite de 24 pierres.

2. Lédifice construit sous le nom de Janus quadrifrons, ou Janus à quatre faces. Il décoroit le marché ou forum Boarium: quelques - uns l'ont pris mal - a - pro - pos pour le temple de la Paix & de la Guerre. ANTIQUITÉS, | |PLANCHE VII. (Page 18:4:1)

PLANCHE VII.

Fig. 1. Le septizone de Sévere; il étoit construit entre les monts Palatin & Coelius: c'étoit le tombeau de cet empereur & de ses enfans.

2. Ruines du septizone.

Fig. 1. 2. 3. Anneaux.

On verra l'albo galeus, Pl. IX. fig. 9. & l'apex, Pl. IX. fig. 14. ANTIQUITÉS, | |PLANCHE VIII. (Page 18:4:1)

PLANCHE VIII.

Fig. 1. 2. Bracelets.

3. 4. 5. 6. Pendans d'oreille.

7. 8. 9. Amulettes.

10. Bulles de jeunes Romains.

11. 12. Coëffures.

13. 14. 15. 16. Chaussures. ANTIQUITÉS, | |PLANCHE IX. (Page 18:4:1)

PLANCHE IX.

Fig. 1. 2. Boucles.

3. 4. 5. 6. 7. 8. Enseignes militaires.

9. Albo galerus.

10 & 11. Cestes.

12. Encensoir.

13. Patere.

14. Apex.

15. Trépié.

16. Autel. ANTIQUITÉS, | |PLANCHE X. (Page 18:4:1)

PLANCHE X.

Fig. 1. Proefericulum.

2. 2. 2. Sempulum, ou sempurium.

3. 3. 3. 3. Capides, capuloe, capedines, capedunculoe, capedunculi, urnuloe ligneoe & fictiles; vaisseaux de bois & de terre à l'usage des sacrifices.

Fig. 4. 4. Autres pateres.

5. Benitier, amula, aquiminarium.

6. Disque, discus.

7. Maillet, malleus.

8. 8. 8. 8. Hache.

9. 9. Seva, ou sesespita, espece de poignard.

10. 10. Dolabra, espece de couperet.

11. 11. 11. Couteaux, cultri.

12. Enclabris, espece de petite table.

13. Aspersoir, aspersorium.

14. Encensoir, acerra.

15. Vaisseaux à l'usage des sacrifices.

16. Candélabre, chandelier, candelabrum.

17. Pot, olla.

18. Clairon, tuba.

19. Gaine, vagina.

20. Baton augural, lituus. ANTIQUITÉS, | |PLANCHE XI. (Page 18:4:1)

PLANCHE XI.

Fig. 1. Saint - Pierre de Rome.

2. Eglise ancienne.

Plan d'une ancienne église avec ses éxédres.

1, propylée ou grand vestibule, ou la premiere entrée dans l'enceinte, ou cour antérieure à l'église. 2, 2, 2, 2, mesaulium ou atrium, ou seconde en - ceinte, ou cour qui conduit de la premiere ou du propylée ou du grand vestibule à l'église. 3, fontai - ne d'eau pratiquée au milieu de la seconde encein - te; on l'appelloit cantharus ou phiala. On s'y la - voit le visage & les mains avant la priere. 4, 4, 4, 4, 4, 4, portiques ou cloîtres pratiqués autour de la seconde enceinte, & appellés narthex extérieur; c'étoit le lieu des pleurans, locus lugentium. 5, la grande porte de l'église. 6, 6, les deux portes des côtés. 7, 7, 7, 7, 7, 7, portes ouvertes au nord & au midi. 8, 8, 8, 8, 8, 8, 8, 8, portiques ou cloîtres pratiqués au nord & au midi de l'église. 9, lieu des cathécumenes & des auditeurs, locus audientium. Là étoient les juifs & les gentils; cette partie s'ap - pelloit serula ou narthex intérieur. 10, lieu des prosternés, ou du troisieme ordre des pénitens, avant l'ambon ou le jubé. 11, l'ambon ou le jubé, ou l'endroit où se faisoient les lectures, qu'on ap - pelloit aussi lutrin & pupitre. 12, escaliers anté - rieurs & postérieurs du jubé. 13, 13, 13, 13, 13, 13, cloîtres ou portiques, ou péristyles intérieurs pour les hommes. 14, 14, 14, 14, cloîtres ou porti - ques, ou péristyles pour les femmes; cet endroit s'appelloit cathecumenia ou hyperoa. 15, 15, la ba - lustrade. 16, sanctuaire, appellé aussi bema ou le choeur ou le chancel. 17, l'autel de la communion. 18, le baldaquin qui couvroit l'autel; cela s'appel - loit aussi le pyrgus ou ciborium. 19, stalle de l'évê - que. 20, 20, stalles des prêtres. La totalité des stal - les s'appelloit ou synthronos ou confessus, ou tri - bunal ou bema. 21, la petite sacristie, appellée aussi ou secretarium ou diaconium minus. 22, autre édifi - ce appellé prothesis ou le paratorium, ou le tré - sor, ou une autre sacristie, la grande, ou le lieu des offrandes. 23, le sacrophylacium ou le diaconium magnum, ou le lieu où l'on serroit les vases sacrés. 24, le baptistere. 25, les fonts. 26, le presbytere, les écoles, les bibliotheques. 27, pourtour du sanc - tuaire, appellé peribolos. 28, éxédres ou bâtimens extérieurs. 29, le chevet de l'église; l'arcade qui en faisoit l'ouverture, s'appelloit apsis; le dessus en voûte ou niche, s'appelloit concha. [p. 5:1]

ARCHITECTURE ET PARTIES QUI EN DÉPENDENT. (Page 18:5:1)

ARCHITECTURE ET PARTIES QUI EN DÉPENDENT.

ARCHITECTURE ET PARTIES QUI EN DÉPENDENT. |Contenant (Page 18:5:1)

Contenant

                                                               Planches.
Architecture proprement dite, divisée en Principes
     généraux concernant les ordres & les principaux
     membres d'Architecture,                                  12
Les Principes des trois ordres grecs appliqués à
     plusieurs monumens publics, & à une maison
     royale, 1 Planche simple & 2 doubles,                     5
Exemples d'édifices sacrés, & en particulier d'une
     abbaye, 1 Pl. simple & 5 doubles,                        11
Exemples d'édifices publics, & en particulier d'un
     hôtel - de - ville, 1 Pl. double,             2
Exemple d'un grand hôtel, 2 Pl. doubles,                    4
Exemple de maisons particulieres, 2 Pl. simples
     & 2 doubles,                                                  6
Décoration intérieure de l'appartement de parade
     du Palais - royal, 8 Pl. simples & une double,     10
Exemple d'un escalier,                                      2
 [omission: formula; to see, consult fac-similé version]
                                                               Planches
Coupe des pierres,                                          5
Moulin à scier des pierres,                                 3
Machine à forer des pierres,                                1
Maçonnerie,                                                13
Carrier - Plâtrier,                                   1
Tuilerie,                                                   3
Couvreur,                                                   1
Carreleur,                                                  2
 [omission: formula; to see, consult fac-similé version]

ARCHITECTURE PROPREMENT DITE.

ARCHITECTURE ET PARTIES QUI EN DÉPENDENT. |PREMIERE PARTIE. (Page 18:5:1)

PREMIERE PARTIE.

Principes généraux concernant les ordres & les principaux membres d'Architecture.

Nous commençons ces élémens par les ordres d'Ar - chitecture, comme la partie qui appartient le plus au goût de l'art, & comme la connoissance la plus indis - pensable pour acquérir les moyens de juger de la beauté extérieure des édifices en général. D'ailleurs cette con - noissance nous conduira dans la suite à concevoir la re - lation essentielle que les dedans d'un bâtiment doivent avoir avec les dehors, & les moyens de concilier ces deux branches de l'art avec la construction, trois parties qui constituent l'Architecture proprement dite.

ARCHITECTURE ET PARTIES QUI EN DÉPENDENT. |PREMIERE PARTIE. |PLANCHE I.ere (Page 18:5:1)

PLANCHE I.ere

Des cinq ordres d'Architecture.

Cette Planche présente les cinq ordres d'Architecture, dont le dorique, l'ïonique & le corinthien sont grecs, & les deux autres romains.

Ces cinq ordres sont réduits ici à une même hauteur, afin qu'on puisse reconnoître par leur diverse grosseur, sur une élévation commune, leurs différens caracteres; car il faut sçavoir que le toscan connu sous le nom d'or - dre rustique, ne doit avoir de diametre que la septieme partie de sa hauteur, y compris base & chapiteau.

Le dorique, connu sous le nom d'ordre solide, la huitieme partie.

L'ïonique, considéré comme ordre moyen, la neu - vieme partie.

Le corinthien & le composite, appellés les ordres dé - licats, la dixieme partie.

Vitruve a refusé le nom d'ordre à ce dernier, à cause de son égalité de rapport avec le corinthien, prétendant avec raison que ce ne sont point les ornemens qui cons - tituent l'ordre, mais bien la différence du rapport de leur grosseur avec leur hauteur.

Ces cinq ordres sont conformes aux mesures de Vi - gnole, l'un des dix commentateurs de Vitruve, & celui qu'on a suivi en France le plus généralement. Cet auteur donne au piédestal A le tiers de la hauteur de l'ordre B, & à l'entablement C, le quart de B; il conserve cette même proportion pour tous les cinq ordres. Ce n'est pas qu'on ne puisse donner moins de hauteur à l'entable - ment & au piédestal; par exemple, réduire A au quart, & C au cinquieme de B, comme le propose Palladio; ou enfin tenir l'entablement entre le quart & le cinquieme, ainsi que l'enseigne Scammozzy. Mais ces différences de hauteur doivent se déterminer selon l'application qu'on fait des ordres à l'architecture, & la diversité des bâ - timens où on les met en oeuvre; de maniere que c'est à la prudence de l'Architecte de combiner l effet que doi - vent produire ces hauteurs plus ou moins considérables, toutes trois pouvant également réussir, sçavoir, celle de Vignole, pour les dehors des grands édifices; celles de Palladio & de Scammozzy, pour leur décoration inté - rieure.

Le piédèstal A, l'ordre B, & l'entablement C, com - posent donc les trois principales parties d'une ordon - nance d'architecture; mais c'est B qu'on appelle l'or - dre proprement dit, y compris la base D, le fût E, & le chapiteau F: aussi est - ce cet ordre qui donne & assi - gne au piédestal & à l'entablement leur véritable pro - portion.

Chacune de ces deux parties principales, ainsi que l'ordre, sont composées à leur tour de plusieurs autres parties; sçavoir, pour le piédestal, le socle g, le dez h, & la corniche i; & pour l'entablement, l'architrave k, la frise l, & la corniche m. Toutes ces parties sont en - core divisées par d'autres qu'on appelle moulures, dont nous traiterons dans les Planches suivantes.

Ce que nous venons de dire touchant l'ordre toscan, peut s'appliquer aux quatre autres; leur dimension & la division de leurs membres étant les mêmes, & ne diffé - rant que dans les détails & dans l'application de leurs principaux ornemens, ainsi que nous aurons occasion de le faire remarquer ailleurs.

ARCHITECTURE ET PARTIES QUI EN DÉPENDENT. |PREMIERE PARTIE. |PLANCHE II. (Page 18:5:1)

PLANCHE II.

Division générale des ordres d'Architecture.

Nous avons dit dans la Planche précédente que, selon Vignole, le piédestal devoit avoir le tiers de la hauteur

Next page


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.