ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous subarticle

Antimoine (Page 1:508)

* Antimoine (beurre ou huile glaciale d'): prenez une partie de régule d'antimoine, & deux parties de sublimé corrosif, le tout réduit en poudre & mêlé ensemble; chargez - en une cornue jusqu'à la moitie; que cette cornue ait le col large & court; placez [p. 509] cette cornue dans un bain de sable; ajustez - y un récipient; luttez les jointures, & donnez un feu modéré: il distillera une matiere épaisse, qui est le beurre d'antimoine. Il prend ensuite une consistance huileuse, & comme glacée; ce qui lui a fait donner le nom d'kuile glaciale d'antimoine.

Cette huile est quelquefois si épaisse qu'elle ne coule point, & s'amasse dans le col de la cornue; alors il en faut approcher un charbon. Si on laisse le mêlange de sublimé & de régule exposé à l'air avant que de distiller, on aura un beurre plus liquide.

Quand on appercevra des vapeurs rouges, il faudra déluter les jointures du récipient, & augmenter le feu. Il passera des vapeurs qui se congeleront dans l'eau qu'on aura mise dans le second récipient: ce sera du mercure coulant revivifié du sublimé corrosif.

Si on réitere la distillation du beurre d'antimoine, il vient plus clair, & l'on a ce que l'on appelle le beurre d'antimoine rectifié. Plus il est rectifié, plus il est clair.

Il est d'une nature très - ignée & corrosive, au point d'être un poison lorsqu'on l'avale: on s'en sert à l'extérieur comme d'un caustique, afin d'arrêter le progrès des gangrenes, des caries, des cancers, &c. Voyez Caustique.

Digéré avec trois fois son poids de très - fine poudre, il fait la teinture de pourpre antimoine, secret infiniment estimé par M. Boyle, comme un souverain vomitif.

Le même beurre se précipite au moyen de l'eau chaude en poudre blanche, pesante, ou chaux appellée mercurius vitoe, & poudre d'algaroth, qui est censé un violent émétique. Voyez Algaroth.

Du beurre d'antimoine se prépare aussi le bésoard minéral, en dissolvant le beurre corrigé avec l'esprit de nitre: ensuite séchant la matiere dissoute, appliquant encore de l'esprit de nitre, & le réitérant une troisieme fois, la poudre blanche qui demeure enfin entretenue presque rouge environ demi - heure, est le bezoardicum minerale. Voyez Besoard.

Next subarticle


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.