ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous subarticle

HISTOIRE NATURELLE, REGNES ANIMAL, |QUADRUPEDES. |PLANCHE II. (Page 23:2:3)

PLANCHE II.

Le Zebre, fig. 1. est du genre du Cheval, qui a pour caracteres génériques, le pié d'une seule piece, & six dents incisives à chaque mâchoire.

Le Zebre a beaucoup de rapport avec l'Ane & le Cheval, mais en général il ressemble plus à l'Ane; il a comme lui, la tête grosse, les oreilles longues, le dos tranchant, & les jambes bien faites, mais sa croupe au - lieu d'être pointue, est arrondie comme celle du Che - val. C'est de tous les quadrupedes celui dont les cou - leurs sont le plus agréablement distribuées, il a des bandes noires & blanches alternatives, & presque sym - métriques, qui font un très - bel effet, principalement sur le mâle, parce que le noir est foncé & le blanc est pur, au - lieu que dans la femelle le blanc est jaunâtre, & les bandes noires ne sont que brunes. Le Zebre qui a vécu quelque tems à la Ménagerie étoit mâle, & avoit des bandes d'un beau noir luisant, & les bandes blan - ches étoient pures & sans mélange de jaunâtre; peut - être que ces différences de couleurs, du noir au brun, & du blanc pur au blanc jaunâtre, ne sont qu'une variété de l'âge ou du climat, & non pas de sexe. On trouve le Zebre en Afrique, & principalement au cap de Bonne - Espérance.

Le Chameau a de grands rapports avec les rumi - nans, par la rumination & par la conformation de ses estomacs, qui est à - peu - près la même; mais il en differe principalement par - les piés, & en ce qu'il n'a point de cornes. On a fait un genre particulier du Chameau, dont on distingue quatre especes, savoir le Chameau, le Dromadaire, fig. 2. le Lama, & la Vigogne. Ces quatre animaux ont pour caracteres génériques, deux doigts onguiculés à chaque pié, six dents incisives à la mâchoire inférieure, & point à la mâchoire supérieure.

On avoit toujours regardé le Chameau & le Droma - daire comme deux especes différentes; mais M. de Buf - fon n'en fait que deux races, qui se perpétuent toujours les mêmes depuis un tems immémorial; & la preuve que ce célebre Naturaliste en donne, c'est que ces deux ani - maux se mêlent dans l'accouplement, & produisent en - semble des métis qui sont féconds Ces métis ressemblent plus ou moins au pere ou a la mere, & font une race in - termédiaire entre celle du Chameau & celle du Droma - daire. Les principales différences entre le Chameau & le Dromadaire, consistent en ce que celui - ci est plus grand que le Chameau, & qu'il a deux bosses sur le dos, au - lieu que le Chameau n'en a qu'une. M. de Buf - fon attribue la cause de ces différences au climat & à la nourriture. Voyez le tom. XI. in - 4°. de l'Hist. Nat.

Next subarticle


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.