ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous subarticle

BLASON OU ART HÉRALDIQUE, | |PLANCHE XIV. (Page 19:7:13)

PLANCHE XIV. Abbé protonotaire.

Potier Gevres, écartelé au premier d'argent, au lion de gueule, couronné & lampassé d'or, la queue four - chée, nouée & passée en sautoir, qui est de Luxem - bourg; au deuxieme, de Condé; au troisieme, de Lor - raine, au quatrieme de Savoie. Voyez l'explication de ces trois derniers quartiers chacun en leur rang. Sur le tout d'azur, à trois mains appaumées d'or, au franc canton échiqueté d'argent & d'azur, & pour marque de sa dignité, l'écu sous un chapeau noir à deux rangs de houpes, une mitre à droite, & la crosse à gauche, tour - née en - dedans.

Abbaye séculiere.

De Clugny, de gueule, à deux clés passées en sau - toir, chargées d'une épée posée en pal, la garde en bas, surmontée en chef d'une nuée d'où sort une main te - nant un livre, le tout d'argent; l'écu surmonté d'une mitre, & la crosse tournée en - dedans.

Abbaye de chanoines réguliers.

Sainte - Génevieve, de France, surmonté d'une mître & crosse tournée en - dedans.

Abbesse de Saint - Antoine.

De Beauvau, d'argent, à quatre lions de gueule, ar - més, lampassés & couronnés d'or; l'écu en lozange, en - touré d'un chapelet, & surmonté d'une couronne de duchesse; la crosse posée en pal derriere l'écu.

Prieur & protonotaire.

Gillot, écartelé au premier & quatre d'azur, à trois mouches d'or; au deux & trois, d'or, à une aigle de sable, au chef de gueule, chargé de trois molettes d'ar - gent, le chapeau noir, comme ci - dessus, & le bâton de prieur.

Grand chantre.

Urvoy, d'argent, à trois chouettes de sable, bec - quées & membrées de gueule, une masse ou bâton couronné d'une couronne royale derriere l'écu.

Des casques. 1.

Celui des rois & des empereurs est tout d'or brodé & damasquiné, taré de front, la visiere entierement ouverte & sans grille. Cette façon de casque est le sym - bole d'une pleine puissance.

Des ducs & princes. 2.

Portent sur leurs écus des casques d'or damasquinés, posés de front, la visiere presque ouverte, & sans grille.

Marquis. 3.

Portent un casque d'argent damasquiné & taré de front, à onze grilles d'or, & les bords de même.

Les comtes & les vicomtes. 4.

Portent un casque d'argent, ayant neuf grilles d'or, les bords de même, posés en tiers; à - présent ils le ta - rent de front.

Le baron. 5.

Est tout d'argent, les bords & les lisieres d'or, à sept grilles posées en tare, moitié en profil, ou moitié de front.

Le gentilhomme, ancien chevalier. 6.

Porte un casque d'acier poli & reluisant, montrant cinq grilles, les bords d'argent, posées en profil, or - nées d'un bourlet qui est composé du blason de ses armes.

Le gentilhomme de trois races. 7. 8.

Porte son casque d'acier poli & reluisant, posé & taré en profil, la visiere ouverte, le nasal relevé, & l'avantaille abaissée, montrant trois grilles à sa visiere.

Nouveaux ennoblis.

Portent un casque d'acier, posé en profil dont le na - sal & l'avantaille sont tant soit peu ouverts. Les bâ - tards les portent contournés.

Oriflame.

C'est une banniere mouvante des deux côtés en poin - te, d'une soie bleue, semée de fleurs - de - lis d'or, at - tachée à un grand bâton fleurdelisé par les bouts d'en - haut & côtés.

Haussecol & pique.

Un officier de guerre, non gentilhomme, peut por - ter, au lieu de héaume, un haussecol & une pique passée par dedans, mise en pal au milieu.

Couronnes.

Couronne navale; elle est faite d'un cercle d'or re - levé de proues & de poupes de galere & de navire du même métal: on la donne ordinairement au capitaine ou soldat qui accroche & saute le premier dans le vais - seau ennemi.

Voyez les couronnes des empereurs, des rois, Plan - che XV. princes, électeurs, XVI. XVII. duc, marquis, comte, baron, vidame, vicomte, &c. Planche XIX.

La couronne palissade ou vallaire est aussi d'or, re - levée de peau & de pieux. Le général d'armée la don - noit au capitaine ou au soldat qui le premier franchis - soit le camp ennemi, & en formoit la palissade.

La couronne murale est destinée au premier qui monte sur la muraille d'une ville assiégée, & y arbore [p. 7:14] l'étendard du général de l'armée. Cette couronne est d'or, le cercle chargé de dix lionceaux de sinople, & relevé de tours crenelées.

La couronne civique, faite de branches de chêne verd, servoit à honorer le citoyen qui avoit conservé la vie à son concitoyen, soit dans une bataille ou à un siége.

Next subarticle


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.