ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous subarticle

BLASON OU ART HÉRALDIQUE, | |PLANCHE XIII. (Page 19:7:12)

PLANCHE XIII. Le pape. Figure 1. Le pape regnant.

Clement XIII. Charles Rezzonico, noble Vénitien, élu pape le 6 Juillet 1758, porte pour armes, écartelé au premier de gueule, à une croix ployée d'argent, au deux & trois de sable, à une tour donjonnée d'une piece d'argent, sur le tout d'or, à une aigle, le vol abaissé, de sable, la poitrine chargée d'un écusson d'ar - gent, à une L. de sable, l'écu surmonté d'une thiarre faite de trois couronnes dont elle est cerclée, d'un bon - net rond, élevé, orné d'un globe ceintré & surmonté d'une croix d'argent.

L'ancienne thiarre étoit un bonnet élevé & entouré d'une couronne.

Boniface VIII. fut le premier qui en ajouta une autre.

Benoît XII. y en ajouta une troisieme.

Derriere l'écu sont deux clés passées en sautoir, l'une d'or, & l'autre d'argent, liées d'une ceinture de même, chargées de croisettes de sable, & la croix triplée po - sée en pal. La thiarre & les clés sont les marques de la dignité papale; la thiarre est la marque de son rang, & les clés celle de sa jurisdiction; car dès que le pape est mort, on représente ses armes avec la thiarre seule - ment sans les clés.

Cardinal.

Joseph Spinelli, Napolitain, porte d'or, à une fasce de gueule, chargée de trois branches d'épine d'argent, posées en pal, l'écu surmonté d'un chapeau de gueule, garni de longs cordons de soie, entrelacés en lozanges avec cinq rangs de houpes qui augmentent en nombre, & font en tout pour chaque cordon quinze de chaque côté, posées 1. 2. 3. 4. & 5. La couleur rouge purpuri - ne est particuliere aux cardinaux, non - seulement à leurs habillemens de tête, mais à leurs robes, rochets & manteaux, pour les faire souvenir que comme Jesus - Christ répandit son sang précieux, ils sont établis dans l'Eglise militante pour la défendre jusqu'à la perte du leur, & portent une croix en pal pour marquer le cru - cifiement.

Cardinal duc & pair.

Le manteau & la couronne de duc. Voyez l'explica - tion de la couronne, à la Pl. des cour.

Cardinal associé à l'ordre.

Paul Albert de Luynes, cardinal, archevêque de Sens, prélat & commandeur de l'ordre du Saint - Esprit, porte écartelé, au premier & quatre d'azur, à quatre chaînes d'argent mouvantes des quatre angles de l'écu, & liées en coeur à un anneau de même qui est Alberty; au deux & trois d'or, au lion couronné de gueule, qui est Albert, le chapeau & la croix comme ci - dessus, & la couronne de duc, l'écu entouré d'un cordon bleu, où pend la croix du Saint - Esprit que ces prélats por - tent au cou, la croix tombant sur l'estomac.

Archevêque.

Arthur Richard Dillon, archevêque de Toulouse, d'argent, au lion léopardé de gueule, accompagné de trois croissans d'azur, posés deux en chef, & un en pointe, l'écu surmonté d'un chapeau de sinople, garni de longs cordons de soie entrelacés en lozanges, quatre rangs de houpes de chaque côté, posés 1. 2. 3. & 4. couronne de duc, & la croix simple.

Archevêque primat.

Antoine Malvin de Montazet, écartelé au premier & quatre d'azur, à trois étoiles d'or, posées 2. & 1. au deux & trois, de gueule, à deux balances d'argent, posées l'une sur l'autre, derriere l'écu une croix dou - ble, comme primat des Gaules, le chapeau & la cou - ronne de même que ci - devant.

Archevêque, prince de l'Empire.

Le manteau, l'épée à dextre, & crosse à senestre, derriere l'écu, posés en sautoir, surmontés d'une cou - ronne de l'Empire, comme celle des électeurs. Voyez l'explication à la Pl. des cour. Le chapeau comme ci - dessus.

Archevêque de Reims.

Armand Jules de Rohan, écartelé au premier & quatre de gueule, aux chaînes d'or, posées en croix, sautoir & orle qui est Navarre; au deux & trois, de France, sur le tout parti de gueule, à neuf macles d'or, & pleins d'hermine, le manteau ducal & la croix avec la couronne de duc, & le chapeau de même que ci - dessus.

Grand aumônier de France.

Charles Antoine de la Roche - Aymon, archevêque de Narbonne, porte de sable semé d'étoiles d'or, au lion de même, armé & lampassé de gueule, pour mar - que au - dessous de l'écu, un livre couvert de satin bleu, avec les armes brodées en or & argent sur les pals de la couverture, le chapeau & cordon d'ordre, avec la croix & couronne de duc. [p. 7:13]

Archevêque associé à l'ordre.

Même nom & mêmes armes deux fois de suite, la Planche étant gravée avant que l'homme fût nom - mé grand aumônier.

Archevêque.

Henry Marie Bernardin de Rosset de Ceilhes de Fleu - ry, Archevêque de Tours, écartelé au premier d'argent, au bouquet de trois roses de gueule, tiges & feuilles de sinople, qui est de Rosset; au deuxieme, de gueule, au lion d'or, qui est Lasset; au troisieme écartelé d'argent & de sable, qui est de Vissec Latude; au quatrieme, d'azur, à trois rocs d'échiquier d'or, sur le tout d'a - zur, à trois roses d'or, qui est de Fleury. Le chapeau de même couleur que les patriarches & archevêques, mais seulement à trois rangs de houppes, six de cha - que côté, 1. 2. & 3. l'écu surmonté de la mitre posée de front à dextre & à senestre, la crosse tournée de même.

Evêque, duc & pair.

Jean François Joseph de Rochechouart, évêque, duc de Laon, fascé, nébulé d'argent & de gueule, le chapeau, la crosse & la mitre, & pour sa dignité de plus, le manteau ducal & la couronne de duc.

Evêque, comte & pair.

Claude Antoine de Choiseul Beaupré, évêque, comte de Chalons - sur - Marne, d'azur, à une croix d'or can - tonnée de vingt billettes de même, cinq & cinq dans les cantons du chef, & quatre & quatre dans les can - tons de la pointe. Le chapeau, la crosse & la mitre, & pour marque de sa dignité, l'écu surmonté d'une cou - ronne de comte, & le manteau de pair.

Evêque associé à l'ordre.

Porte de plus l'ordre du Saint - Esprit, qui est un cor - don bleu, & la croix au bas, comme j'ai dit ci - de - vant.

Evêque, prince.

Porte à côté de ses armes d'un côté l'épée en pal, & de l autre la crosse de même.

Next subarticle


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.