ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous subarticle

BLASON OU ART HÉRALDIQUE, | |PLANCHE XV. (Page 19:7:14)

PLANCHE XV. L'empereur.

L'empereur porte une aigle éployée de sable, rayon - née d'or ou cerclée, armée & lampassée de gueule, te - nant dans sa serre dextre une épée nue, & dans la se - nestre le sceptre, le tout d'or; au - dessus de l'aigle se voit suspendue la couronne faite à la persane, d'or, en forme de mitre, jettant du milieu un diadême qui sou - tient un globe d'or, surmonté d'une croix de même. Cette aigle fait les armes propres de l'empire; elle est chargée en coeur d'un écusson parti de trois traits cou - pés d'un, ce qui forme huit quartiers.

Au premier, fascé d'argent & de gueule, qui est Hon - grie.

Au deuxieme, semé de France, au lambel de gueule, qui est Naples.

Au troisieme, d'argent, à la croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes de même, qui est Jéru - salem.

Au quatrieme, d'or, à quatre pals de gueule, qui est Arragon.

Au cinquieme ou premier de la pointe, semé de Fran - ce, à la bordure de gueule, qui est Anjou.

Au sixieme, d'azur, au lion couronné d'or, armé, lampassé & couronné de gueule, qui est de Gueldres.

Au septieme, d'or, au lion de sable, armé & lam - passé de gueule, qui est de Juliers.

Au huitieme ou dernier quartier, d'azur, semé de croix recroisetées, au pié fiché d'or, à deux barres ados - sées de même, brochant sur le tout; le sur le tout parti d'or, à la bande de gueule, chargée de trois allérions d'argent, qui sont Lorraine; & d'or, à cinq tourteaux de gueule, posés 2. 2. & 1. surmonté d'un sixieme d'a - zur, à trois fleurs - de - lis d'or, qui sont Toscane; l'écu surmonté d'une couronne d'Espagne, & entouré de l'ordre de la toison d'or, & de l'ordre de S. Etienne, &c.

L'empereur prend le titre de par la grace de Dieu, empereur des Romains, César toujours auguste, & sacrée majesté; on lui donne le titre de majesté impériale; en parlant de lui on dit l'empereur, & en lui parlant on dit sire.

Le roi de France.

Porte un écu d'azur, à trois fleurs - de - lis d'or, parti de Navarre qui est de gueule, aux raies d'escarboucle ou chaînes d'or posées en croix, sautoir & orle, l'écu timbré d'un héaume ou casque d'or bordé, damasquiné, taré de front, & tout ouvert sans grilles, ordé de lam - brequins d'or, d'azur & de gueule, couvert d'une cou - ronne d'or garnie de huit hautes fleurs - de - lis, le cercle enrichi de pierreries, & fermé par autant de demi - cer - cles aboutissans à une double fleur - de - lis d'or qui est le cimier de France; pour supports, deux anges vêtus chacun d'un côté d'azur, l'un à droite de France, & l'autre à gauche de Navarre, tenant chacun une ban - niere aux mêmes armes, le tout sous le pavillon royal, semé de France, fourré d'hermine, frangé d'or, com - blé d'une couronne comme la précédente, & sommé d'un pannonceau ondoyant attaché au bout d'une pique, & dessus le cri de guerre, Mont joie S. Denis, l'écu en - touré de l'ordre de S. Michel & du S. Esprit. Voyez les explications des ordres.

Le roi de France prend le titre de par la grace de Dieu, roi de France & de Navarre. Il y a des cas où il joint ceux de dauphin de Viennois, comte de Valentinois & Diois, comte de Provence, de Forcalquier & terres adjacentes, sire de Mouzon, &c.

On lui donne le titre de majesté très - chrétienne. Le pape lui donne celui de fils aîné de l'église. En parlant de lui, on dit, sa majesié; & en lui parlant, on dit, sire.

Le roi d'Espagne.

Ecartelé, au premier contre - écartelé de gueule, au chanteau d'or, sommé de trois tours de même, parti d'un, coupé de deux, au premier d'or, à quatre pals de gueule, qui est Arragon, parti, écartelé en sautoir, le chef & la pointe d'or, à quatre pals de gueule, les flancs d'argent, à l'aigle de sable couronnée & mem - brée de gueule, qui est Sicile; au deuxieme, de gueule, à la fasce d'argent, qui est d'Autriche moderne, parti d'a - zur, semé de fleurs - de - lis d'or, à la bordure compon - née d'argent & de gueule, qui est Bourgogne moderne; au troisieme, d'azur, semé de fleurs - de - lis d'or, qui est France; au quatrieme, d'or, à cinq tourteaux de gueu - le, 2. 2. & 1. surmonté d'un sixleme d'azur, chargé de trois fleurs - de lis d'or, qui est Toscane; au cinquieme, bandé d'or & d'azur de six pieces, à la bordure de gueu - le, qui est Bourgogne ancienne; au sixieme, de sable, au lion d'or armé & lampassé de gueule, qui est Brabant, chappé & arrondi à la pointe de l'écu d'or, au lion couronné de sable, parti d'argent, à l'aigle couronnée de gueule, sur le tout écartelé au premier & quatre de gueule, au château d'or, sommé de trois tours de mê - me, qui est Castille; au deux & trois, d'argent, au lion de gueule, armé, lampassé & couronné de gueule, qui est Leon, chappé & arrondi à la pointe de l'écu d'or, à une grenade de sinople, ouverte de gueule, qui est Grenade; sur le tout du tout, de France, à la bordure de gueule, qui est Anjou, l'écu entouré de la toison d'or, surmontée d'une couronne, comme l'on voit ci - devant; supports, deux lions.

Le roi d'Espagne s'appelle roi des Espagnes & des In - des, de Castille, & autres provinces.

On lui donne le titre de majesté catholique.

Le roi de Naples.

Parti de deux, écartelé au premier & quatrieme de France, au lambel de quatre pendans de gueule; au deuxieme écartelé de Castille, parti de Leon; au troi - sieme, de Portugal (Voyez l'explication), parti de Bour - gogne ancienne, demi - chappé arrondi d'or, au lion de sable, armé, lampassé & couronné de gueule, au grand quartier de senestre de Toscane, la couronne & support d'Espagne, l'écu entouré de l'ordre de Saint Georges. Voyez son explication aux ordres.

Le royaume de Naples est un fief du saint Siége; la reconnoissance s'en fait encore tous les ans, en en - voyant au pape une haquenée blanche avec la selle, le harnois de velours cramoisi, & une bourse dans la - quelle il doit y avoir 7000 ducats, que le saint pere 2 coutume de prendre, en disant, sufficiat pro hac vice, & qu'il donne ordinairement à qui il lui plaît.

Il prend le titre de roi.

Le roi de Portugal.

D'argent, à cinq écussons d'azur, posés en croix, chacun chargé de cinq besans d'argent, surchargés d'un point de sable mis en sautoir, qui est d'Alphonse pre - mier, après avoir gagné cinq batailles contre les Mau - res en 1139. la bordure de gueule, chargée de sept châteaux d'or, la couronne de même que dessus, pour support deux dragons, & l'ordre du Christ. Voyez l'ex - plication aux ordres.

Le roi de Portugal prend le titre de par la grace de Dieu, roi de Portugal & des Algarves, en - deçà & en - delà des mers, & de l'Afrique, seigneur de la Guinée, & des pays conquis en Ethiopie, Arabie, Perse, & aux Indes. On lui donne le titre de majesté très - fidelle.

Le roi de Pologne.

Ecartelé au premier & quatrieme de gueule, à un aigle d'argent, becqué, membré & couronné d'or, qui est Pologne, institué par le roi Lechus, fondateur de ce royaume, d'un nid d'aigles blancs que l'on trou - va dans l'endroit où il fit bâtir la ville de Gnesne en 550; au deuxieme & troisieme, de gueule, au cavalier [p. 7:15] armé d'argent, tenant de la main droite une épée de même, & de la gauche, l'écu d'azur, chargé d'une croix patriarchale d'or, qui est de Lithuanie, sur le tout, de sable & d'argent, à deux épées de gueule pas - sées en sautoir, les têtes en bas, brochantes sur le cou - pé, qui est la dignité de grand maréchal de l'Empire, parti de Saxe. Voyez l'explication, Pl. XI. L'écu entou - ré de l'ordre de l'aigle blanc, surmonté d'une couron - ne, comme ci - dessus. Voyez son explication aux ordres.

Le roi de Pologne prend le titre de par la grace de Dieu, roi de Pologne.

Le roi de Sardaigne, duc de Savoie.

Ecartelé, contre - écartelé au premier d'argent, à la croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes de même, qui est de Jérusalem; au deuxieme, burelé d'argent & d'azur, au lion de gueule, armé, lam - passé & couronné d'or, qui est Lusignan; au troisieme, d'or, au lion de gueule, armé & couronné d'or, lam - passé d'azur, qui est d'Arménie; au quatrieme, d'ar - gent, au lion de gueule, la queue fourchée, passée en sautoir, couronné & armé d'or, lampassé d'azur, qui est Luxembourg; au second grand quartier, de gueule, au cheval gai, contourné & effaré d'argent, pour la Haute - Saxe; parti, fascé d'or & de sable de huit pieces de crancelin de sinople posé en bande, qui est Saxe mo - derne, enté en pointe du grand quartier d'argent, à trois bouterolles de gueule, qui est d'Angrie; aux trois grands quartiers d'argent, semé de billettes de sable, au lion de même, brochant sur le tout, armé & lampassé de gueule, qui est Chablais, parti de sable, au lion d'argent, armé & lampassé de gueule; au quatrieme grand quartier, équipollé d'or, à quatre pointes d'a - zur, qui est Genève; parti d'argent, au chef de gueule, qui est Montferrat; enté en pointe de l'écu d'or, à l'ai - gle de sable qui est Maurienne; sur le tout, d'argent, à la croix de gueule, cantonnée de quatre têtes de mau - res de sable, tortillées d'argent, qui est Sardaigne; & sur le tout du tout, de gueule, à la croix d'argent, qui est Savoye; l'écu surmonté d'une couronne; supports, deux lions entourés de l'ordre à l'annonciade. Voyez les ordres.

Le titre du roi de Sardaigne est, par la grace de Dieu, roi de Sardaigne, duc de Savoye, de Chablais, &c.

Le roi de Dannemarc.

De gueule, à la croix d'argent, bordée de gueule, qui est Oldenburg, la croix cantonnée de quatre quar - tiers. Au premier, d'or, semé de coeurs de gueule, à trois lions léopardés d'azur l'un sur l'autre, armés, lampassés & couronnés du champ, qui est de Danne - marc; au second, de gueule, au lion couronné d'or, te - nant une hache d'arme d'argent, emmanchée d'or, qui est de Norvege; au troisieme, d'azur, à trois couron - nes d'or, qui est Suede, coupé d'or, à deux lions d'a - zur l'un sur l'autre, qui est de Slesvic; au quatrieme, d'or, à dix coeurs de gueule, surmontés d'un lion léo - pardé d'azur, qui est Gothie ou Jutland, coupé de gueu - le, au dragon aîlé & couronné d'or, qui est l'ancien royaume des Vandales. Sur le tout, coupé au premier de gueule, à trois feuilles d'ortie d'argent, fichées de trois cloux de la Passion, chargées d'un petit écusson coupé d'argent & de gueule, qui est Holstein, parti de gueule, au cigne d'argent, accolé d'une couronne d'or, becqué & membré de sable, qui est Stormarie, & de gueule, au cavalier armé d'argent, qui est de Ditmarse. Sur le tout du tout, d'argent, à deux fasces de gueule, qui est d'Oldenburg, parti de gueule, à une croix pattée d'argent, qui est Delmenhorst. Pour supports, deux sau - vages cachés de lierre, armés de leur massue; l'écu sur - monté d'une couronne, comme ci - dessus, entouré du pavillon royal semé de couronne de Suede. Voyez les ordres.

Il prend le titre de roi de Dannemarc, de Norvege, des Goths, & des Vandales; on lui donne celui de ma - jesté danoise.

Le roi de Suede.

Porte écartelé au premier & quatrieme d'azur, à trois couronnes d'or, qui est Suede; au second & troi - sieme d'argent, à trois barres ondées d'azur, au lion couronné de gueule, brochant sur le tout, qui est Goth. Sur le tout, parti d'un coupé de deux, ce qui for - me six quartiers. Au premier, d'argent, à la croix de Lorraine de gueule, qui est de Hirschfeld; au second, de sable coupé d'or, le sable chargé d'une étoile à seize raies d'or, qui est de Ziegenhayn; au troisieme, d'or, au léopard de gueule, armé & couronné d'azur, qui est de Catzenellnbogen; au quatrieme, de gueule, à deux lions léopardés d'or, passans l'un sur l'autre, armés & lampassés d'azur, qui est de Dietz; au cinquieme, cou - pé de sable & d'or, le sable chargé de deux étoiles à seize raies d'or, qui est Nidda; au sixieme, voyez l'ex - plication au roi de Dannemarc, qui est de Schaumburg. Sur le tout, d'azur, au lion burelé d'argent & de gueu - le, & couronné d'or, pour Landgraviat de Hesse, l'écu surmonté d'une couronne royale; supports, deux lions, & voyez l'ordre des chérubins & séraphins, Planche XXV.

Il se dit roi de Suede, de Norvege, des Goths & des Vandales; on lui donne le titre de majesté suédoise.

Le roi d'Angleterre.

Porte écartelé au premier & quatrieme contre - écar - telé de France; au second & troisieme de gueule, à trois léopards d'or l'un sur l'autre, qui est Angleterre; au second, d'or, au lion de gueule, entouré d'un dou - ble trescheur de même, fleuronné & contre - fleuronné de gueule, qui est Ecosse; au troisieme, d'azur, à la harpe d'or, qui est d'Irlande, l'écu entouré de l'ordre de la Jarretiere. Voyez l'explication des ordres, Planche XXIV. Pour supports à dextre, un léopard couronné d'or; à senestre, une licorne d'argent, accolée d'une couronne d'or, d'où pend une chaîne, de même, pour l'Ecosse, l'écu surmonté d'une couronne royale, rehaussée de quatre croix patées, entre lesquelles il y a quatre fleurs - de - lis; elle est couverte de cinq diadê - mes qui aboutissent à un globe surmonté d'une croix d'or; pour cimier, un léopard.

Le roi d'Angleterre prend le titre de par la grace de Dieu, roi de la Grande Bretagne, d'Ecosse & d'Irlande, & Architrésorier du saint Empire.

Le roi de Prusse.

Porte coupé de quatre qui font vingt - cinq quartiers. Au premier, d'or, au lion contourné de gueule, cou - ronné d'or, & lampassé d'azur, qui est de Berg.

Au second, d'or, au lion de sable, qui est Juliers.

Au troisieme, d'argent, à l'aigle de sable, colleté d'une couronne d'or, aux aîles chargées d'un petit an - nelet de même, qui est le duché de Prusse.

Au quatrieme, d'argent, à l'aigle de gueule, chargé d'un demi - cercle d'or, qui est la Marche de Brandebourg.

Au cinquieme, de gueule coupé d'argent, à la bor - dure de même, qui est Magdebourg.

Au sixieme, de gueule, à l'escarboucle d'or en son écu d'argent, qui est Cleves.

Au septieme, d'or, au lion contourné & lampassé de gueule, à la bordure componnée de gueule & d'argent, qui est de Burgraviat.

Au huitieme, d'argent, au griffon couronné & con - tourné de sable, qui est Poméranie.

Au neuvieme, d'azur, au griffon contourné d'or, qui est Stetin, duché.

Au dixieme, d'or, au griffon de sable, qui est du du - ché de Cassubie.

Au onzieme, d'or, au griffon fascé de gueule & de sinople, qui est Vandalie.

Au douzieme, d'or, à la fasce échiquetée d'argent & de gueule, qui est la Marck.

Au treizieme, parti d'or & de gueule, qui est Hal - berstaat. [p. 7:16]

Au quatorzieme, d'argent, à un aigle de sable, char - gé en coeur d'un croissant d'argent, surmonté d'une croisette de même, qui est de Crossen en Silésie.

Au quinzieme, d'argent, au griffon fascé d'or & de sinople contourné, qui est Stargard.

Au seizieme, d'argent, à l'aigle de sable, qui est de Schwiebus en Silésie.

Au dix - septieme, de gueule, à deux clés d'argent, posées en sautoir les têtes en bas, qui est de Minden.

Au dix - huitieme, d'argent, à trois chevrons de gueule, qui est de Ravensberg.

Au dix - neuvieme, écartelé d'argent & de sable, qui est le comté de Zollern.

Au vingtieme, coupé de gueule, échiqueté d'argent & d'azur, le gueule chargé d'un lion issant, & cou - tourné d'or, qui est d'Usedon.

Au vingt - unieme, de gueule, au griffon mariné d'ar - gent, & contourné, qui est de Wolgast.

Au vingt - deuxieme, de gueule, à la croix ancrée d'argent, qui est de Cammin.

Au vingt - troisieme, d'or, au griffon de sable, aîlé d'argent, qui est de Barth.

Au vingt - quatrieme, d'argent, à deux bâtons passés en sautoir, alaissés d'azur, cantonnés de quatre étoi - les de même, qui est Gutzkou.

Au vingt - cinquieme, de gueule, à l'aigle d'argent, pour le comté de Rupen, à la pointe de l'écu de gueu - le, à une champagne d'argent, pour les droits de ré - gale; sur le tout, d'azur, au sceptre d'or, qui est Bran - debourg, l'écu surmonté d'une couronne, comme l'Es - pagne, entouré de l'ordre de l'aigle noir. Voyez aux ordres. Supports, deux sauvages casqués, tenant deux étendards chargés d'un aigle impérial, le pavillon royal fourré d'hermine.

Il se dit roi de Prusse, électeur, marquis de Brandebourg. Il prend le titre de roi.

Le czar de Moscovie.

Porte d'or, à l'aigle éployée de sable, becquée & membrée de gueule, & diadêmée de même, qui est l'Empire d'orient; l'aigle chargée en coeur d'un écusson de gueule, à un cavalier d'argent, tenant une lance dont il tue un dragon au naturel, le tout contourné, qui est de Russie; chaque aîle est chargée de trois petits écus - sons; au premier de la droite, d'azur, à une couronne fermée d'or, posée sur deux sabres croisés d'argent, qui est d'Astracan.

Au second, d'or, à deux ours affrontés de sable, te - nant dans leurs pattes de devant un siége de gueule, & deux sceptres d'or, qui est de Novogorod.

Au troisieme, d'azur, à un ange d'argent, armé d'or, qui est de Kiow.

Au premier de la gauche, de gueule ou d'azur, à deux loups affrontés d'argent, tenant chacun deux fle - ches croisées & renversées de même, qui est de Sibérie.

Au second, d'argent, couronné de sable, qui est de Casan.

Au troisieme, de gueule, au lion couronné d'or, soutenant une croix d'argent, qui est Wilsdimerie, l'écu entouré de l'ordre de saint André (Voyez les ordres), & surmonté d'une couronne.

L'impératrice défunte se disoit impératrice de Mosco - vie, grande duchesse, conservatrice & protectrice de la grande & petite Russie, princesse de Valdimir, &c.

Next subarticle


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.