ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous page

Page 12:612

cana, on donne à ce pigeon le nom de perdrix à la Martinique, il est à - peu - près de la grosseur du pigeon domestique: il a la tête, le cou, la gorge & la poitrine d'un marron tirant sur le pourpre; les plumes de la partie inférieure du cou sont d'un violet doré très - éclatant, & forment une sorte de collier; le dos, le croupion & les petites plumes des aîles ont une couleur brune tirant sur le roux: le ventre, les jambes & les plumes du dessous de la queue sont d'un fauve - clair, mêlé de violet: les côtés du corps & la face inférieure des aîles ont une couleur cendrée; les grandes plumes des aîles sont noirâtres; les deux plumes du milieu de la queue sont en entier d'un brun roussâtre; les autres ont cette couleur sur la plus grande partie de leur étendue seulement du côté extérieur, & le côté intérieur est d'un cendré foncé; elles ont une bande noire transversale près de leur extrémité qui est d'un gris blanc: les piés sont rouges. On trouve cet oisea à la Martinique. Ornit. de M. Brisson, tome I. Voyez Oiseau.

Pigeon violet de la martinique

Pigeon violet de la martinique, columba violacea martinicana, Bris. le pere du Tertre, hist. des Ant. a donné à ce pigeon le nom de perdix rousse. Il est à - peu - près de la grosseur de la tourterelle, & il a la tête, le cou, la poitrine, le dos, le croupion, les petites plumes des aîles, & la queue de couleur de marron, qui change à différens aspects en violet: le ventre, les jambes, & les plumes du dessous de la queue sont roussâtres; les côtés du corps & la face inférieure de l'aile, ont une couleur rousse; les grandes plumes de l'aile ont le côté extérieur & l'extrémité de même couleur que le dos; le côté intérieur est roux; les yeux sont entourés de petits mamellons charnus d'un très - beau rouge; l'iris est de cette même couieur; le bec & les piés sont d'un rouge moins foncé. On trouve cet oiseau à la Martinique. Ornit. de M. Brisson, tome I. Voyez Oiseau.

Pigeon messager

Pigeon messager, columba tabellaria, Wil. Ce pigeon ressemble beaucoup au précédent; il est d'un bleu foncé ou noirâtre: la membrane qui entoure les yeux, & celle qui couvre les narines, sont fort épaisses & couvertes de tubercules farineux blanchâtres: le bec est d'une moyenne longueur & noirâtre. On a donné à ces sortes de pigeons le nom de messager, parce qu'on leur fait porter des lettres d'un endroit à un autre: on les style à ce service quand ils sont jeunes.

Pigeon du mexique, Cehoilotl

Pigeon du mexique, Cehoilotl, columba sylvestris, Rai, synop. avi. Ce pigeon a toutes les parties du corps couvertes de plumes brunes, excepté la poitrine & les extrémités des ailes qui sont blanches; le tour des yeux est d'un rouge vif, & l'iris est noir; les piés sont rouges: on le trouve au Mexique. Ornit. de M. Brisson, tome I. Voyez Oiseau.

Pigeon bleu du mexique, tlacahoilotl

Pigeon bleu du mexique, tlacahoilotl, columb sylvestris species, Rai, synop. avi. Ce pigeon est à - peu - près de la grosseur du pigeon domestique: la tête, le cou, le dos, le croupion, & les jambes sont bleues. Il y a aussi quelques plumes rouges sur la tête & sur le cou, principalement à sa partie inférieure; les grandes plumes des ailes & celles de la queue sont bieues; les plumes de la poitrine, du ventre, des côtés du corps, les petites des ailes, & celles du dessous de la queue, ont une couleur rouge, de même que l'iris des yeux, le bec & les piés: on trouve cet oiseau au Mexique. Ornit. de M. Brisson, tome I. Voyez Oiseau.

Pigeon de montagne du mexique

Pigeon de montagne du mexique, columba mexicana, montana maxima, Rai. Ce pigeon est presqu aussi grand que le pigeon romain, & entierement d'un roux tirant sur le pourpre, excepté les petites plumes des ailes qui sont blanches; le bec & les piés sont d'un très - beau rouge. Il y a des individus de cette espece qui ont une couleur fauve claire, au lieu d'être roux: on trouve cet oiseau sur les montagnes du Mexique. Ornit. de M. Brisson, tome I. Voyez Oiseau.

Pigeon nonain, pigeon a chaperon, pigeon

Pigeon nonain, pigeon a chaperon, pigeon paté, jacobin, columba cucullata, sive jacobina, Wil. Celui - ci a comme le pigeon de Barbarie le bec très - court; les plumes du derriere de la tête & celles de la partie supérieure du cou, sont dirigées en - haut, & disposées de façon qu'elles forment une sorte de capuchon semblable à celui d'un moine; c'est ce qui lui a fait donner le nom de pigeon nonain.

Pigeon de nincombar

Pigeon de nincombar, columba Nincombar, indica. Klein avi. Ce pigeon est un peu plus grand que le pigeon romain. Il a la tête & la gorge d'un noir bleuâtre; les plumes du cou qui sont longues & étroites, & celles du dos & du croupion, ont différentes couleurs, telles que le bleu, le rouge, le pourpre & le jaune, & elles sont toutes antées d'un très beau verd. La poitrine, le ventre, les côtés du corps & les jambes, ont une couleur brune obscure; les petites plumes des ailes sont toutes vertes, excepté les trois extérieures du premier rang, dont la couleur est bleue; les trois premieres des grandes ont cette même couleur bleue, & les autres sont en partie brunes & en partie rousses; la queue est blanche, les piés sont bruns en - dessus & jaunes en - dessous: l'iris des yeux est rouge; la femelle disfere du mâle, en ce qu'elle n'a pas des couleurs aussi brillantes, & que les plumes du cou sont moins longues: on trouve cet oiseau dans les îles de Nincombar. Ornit. de M. Brisson, tome I. Voyez Oiseau.

Pigeon de norvege

Pigeon de norvege, columba norvegica. Ce pigeon a presque la grosseur d'une poule; il est d'un tres - beau blanc; ses piés sont couverts de plumes, & il a une huppe sur le sommet de la tête.

Pigeon paon, pigeon a large queue

Pigeon paon, pigeon a large queue, columba tremula laticauda, Wil. On a donné à ce pigeon le nom de pigeon paon, parce qu'il étend & qu'il étale sa queue, en la portant élevée, comme le paon & le coq d'Inde; il a un plus grand nombre de plumes dans la queue que les autres pigeons. On l'a aussi nommé le trembleur, parce qu'il remue presque sans cesse la tête & le cou de côté & d'autre.

Pigeon patu

Pigeon patu, columba hirsutis pedibus, Wil. Ce pigeon ne differe des autres, qu'en ce qu'il a les piés couverts de plumes jusqu'au bout des doigts.

Pigeon verd des philippines

Pigeon verd des philippines, columba maderaspatana, variis coloribus eleganter depicta, Rai, synop. av. Ce pigeon est un peu plus gros que notre tourterelle: il a la tête & la gorge d'un verd d'olive mêlé de brun; le cou est de couleur de marron clair; les plumes du dos, du croupion, des côtés du corps & celles du dessus de la queue, sont d'un verd d'olive; les grandes plumes des ailes ont à leur extrémité une bande jaune de couleur de soufre; la poitrine est orangée; le ventre & les jambes sont d'un verd d'olive clair & tirant sur le jaune; cette couleur s'éclaircit & devient d'autant plus jaune, qu'elle se trouve plus près de l'anus, qui est entierement jaune. Les plumes qui sont sous la queue ont autant de longueur que celles de la queue même, & leur couleur est rousse; les plumes de l'aile sont noirâtres en - dessus & cendrées en - dessous, à l'exception des bords extérieurs, qui ont une couleur jaune claire; celles de la queue sont au contraire cendrées en - dessus & noirâtres en - dessous: on trouve cet oiseau aux îles Philippines. Ornit. de M. Brisson, tome I. Voyez Oiseau.

Pigeon ramier

Pigeon ramier, voyez Ramier.

Pigeon de roche

Pigeon de roche, voyez Rocheraye.

Pigeon romain

Pigeon romain, columba domestica major, Wil. Le pigeon romain est beaucoup plus grand que le pigeon domestique; il a environ quinze pouces de lon<pb->

Next page


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.