ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous page

Page 3:751

tiere criminelle, lorsque l'accusé est decrété d'assigné pour être oüi, ou d'ajournement personnel.

Il y a d'autres actes de justice où la comparution est néanmoins différente de la présentation proprement dite, par laquelle on entend l'acte par lequel un procureur se constitue pour sa partie.

La comparution peut être faite par la partie en personne, ou par le ministere de son avocat & de son procureur, comme dans les matieres civiles ordinaires.

La comparution devant un notaire, ou autre officier public, pour des actes extrajudiciaires, se fait aussi par la partie en personne, ou par le ministere de son procureur ad lites; mais elle peut aussi être faite par le ministere d'un procureur ad negotia, qu'on appelle communément un fondé de procuration.

Le demandeur ou autre personne qui provoque le ministere du juge ou autre officier public, fait sa comparution de son propre mouvement; au lieu que le défendeur fait la sienne en conséquence d'une sommation ou d'une assignation, & quelquefois en conséquence d'une ordonnance ou autre jugement, qui ordonne un procès - verbal ou autre acte extrajudiciaire, où les parties doivent comparoître en personne.

Dans les procès - verbaux & autres actes faits par les juges, notaires, ou autres officiers publics, dans lesquels les parties doivent comparoître en personne ou par procureur, on donne acte respectivement aux parties ou à leurs procureurs, de leurs comparutions, dires, & requisitions, défenses au contraire; & s'il y a des défaillans, on donne défaut contre eux. Voy. ci - devant Comparant & Comparoir, & ci - après Présentation. (A)

COMPAS

COMPAS, s. m. instrument de Mathématique, dont on se sert pour décrire des cercles & mesurer des lignes, &c. Voyez Cercle, Ligne, &c.

Le compas ordinaire est composé de deux jambes ou branches de laiton, de fer, ou de quelque autre métal, pointues par en - bas, & jointes en - haut par un rivet, sur lequel elles se meuvent comme sur un centre.

On attribue l'invention du compas à Ta'aüs, neveu de Dédale par sa soeur. Selon les Poëtes, Dédale conçut une telle envie contre Talaüs, qu'il le tua. L'auteur du labyrinthe de Crete ne devoit pourtant point être jaloux d'un compas.

Nous avons aujourd'hui des compas de différentes especes & constructions, comme des

Compas à trois branches.

Compas à trois branches. Leur construction est semblable à celle des compas ordinaires, excepté qu'ils ont une branche de plus. Ils servent à prendre trois points à la fois, & ainsi à former des triangles, à placer trois positions à la fois d'une carte que l'on veut copier, &c.

Le Compas à verge consiste en une iongue branche ou verge, portant deux curseurs ou boîtes de laiton, l'une fixée à un bout, l'autre pouvant glisser le long de la verge avec une vis, pour l'assujettir suivant le besoin. On peut visser à ses curseurs des pointes de toute espece, soit d'acier, ou de quelque autre chose semblable. On s'en sert pour décrire de grands cercles, ou prendre de grandes longueurs.

Le Compas d'Artisan est fort & solide, son usage ordinaire étant de servir à couper le carton, le cuivre, &c. Il est traversé par un quart de cercle, afin qu'on puisse l'arrêter fixement à une ouverture, en serrant une vis qui appuie sur le quart de cercle.

Le Compas à l'Allemande a ses branches un peu courbées, ensorte que les pointes ne se joignent que par les bouts.

Compas a pointes changeantes:

Compas a pointes changeantes: on appelle ainsi des compas qui ont différentes pointes, que l'on peut ôter & remettre selon le besoin. Ils sont fort uti<cb-> les dans les desseins d'Architecture, où il s'agit assez souvent de faire des traits bien formés, bien distincts, & très - déliés.

Compas a ressort:

Compas a ressort: ce compas est fait tout d'a cier trempé, & sa tète est contournée de maniere qu'il s'ouvre de lui - même par son ressort; la vis qui le traverse en are, sert à l'ouvrir & à le fermer à lonté par le moyen d'un écrou. Cette sorte de compas est fort commode pour prendre de petites mesures, & faire de petites divisions: mais ils doivent être un peu courts, & trempés de maniere qu'ils fassent bien ressort, & qu'ils ne cassent pas.

Compas a pointes tournantes;

Compas a pointes tournantes; c'est une nouvelle invention de compas pour éviter l'embarras de changer de pointes; son corps est semblable au compas ordinaire; vers le bas & en - dehors, on ajoûte aux pointes ordinaires deux autres pointes, dont l'une porte un crayon, & l'autre sert de plume; elles sont ajustées toutes deux de maniere qu'on puisse les tourner au besoin.

Quant à la trempe de ces compas, les pointes des petits se trempent par le moyen d'un chalumeau & d'une lampe; on les fait chauffer jusqu'à ce qu'ils soient rouges; on les laisse refroidir, & elles sont trempées, c'est - à - dire durcies. Les pointes plus grosses se trempent au feu de charbon, & avec le chalumeau; on les chauffe jusqu'à ce qu'elles soient d'un rouge cerise, & on les plonge ensuite dans l'eau. Voyez Trempe. Harris & Chambers. (E)

Compas de proportion:

Compas de proportion: cet instrument de Mathématiques, que les Anglois appellent secteur, est d'un grand usage pour trouver des proportions entre des quantités de même espece, comme entre lignes & lignes, surfaces & surfaces, &c. c'est pourquoi l'on appelle en France, compas de proportion.

Le grand avantage du compas de proportion sur les échelles communes, consiste en ce qu'il est fait de telle sorte, qu'il convient à tous les rayons & à toutes les échelles. Par les lignes des cordes, des sinus, &c. qui sont sur le compas de proportion, on a les lignes des cordes, des sinus, &c. d'un rayon quelconque, comprises entre la longueur & la largeur du secteur ou compas de proportion, quand il est ouvert. Voyez Echelle & Ligne.

Le compas de proportion est fondé sur la quatrieme proposition du sixieme livre d'Euclide, où il est démoné que les triangles semblables ont leurs côtés homologues proportionnels. Voici comment on peut en prendre une idée. Supposons que les lignes A B, A C (fig. 26. Géom.) soient les jambes du compas, & que A D, A E représentent deux sections égales qui passent par le centre, ou qui partent du centre; si alors on joint les points C B, & D E, les lignes C B, D E seront paralleles: c'est pourquoi les triangles A D E, A C B sont semblables, & par conséquent les côtés A D, D E, A B, & B C sont proportionnels; c'est - à - dire que A D. D E :: A B. B C: donc si A D est la moitié, le tiers, ou le quart de A B, D E sera aussi la moitié, le tiers, ou le quart de B C. Il en est de même de tout le reste. C'est pourquoi si A D est corde, sinus, ou tangente d'un nombre quelconque de degrés pour le rayon A B, D E sera la même chose pour le rayon B C. Voyez Corde, Sinus, &c.

Description du compas de proportion. Cet instrument consiste en deux regles ou jambes égales, de cuivre ou d'autre matiere, rivées l'une à l'autre, ensorte néanmoins qu'elles peuvent tourner librement sur leur charniere. Voyez sa figure, Pl. Géom. fig. 15. Sur les faces de cet instrument sont tracées plusieurs lignes, dont les principales sont la ligne des parties égales, la ligne des cordes, la ligne des sinus, la ligne des tangentes, la ligne des sécantes, & la ligne des polygones.

Next page


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.