ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous page

Page 13:784

bras, la faire venir au point de la longueur & de la largeur que l'on s'est proposée. Voyez Rame. (D. J.)

Ramer

Ramer, (terme de Jardinier.) c'est ficher en terre de petites branches ou de petits rameaux d'arbres, pour soutenir les pois, & autres légumes, à mesure qu'ils croissent.

Ramer

Ramer, en Fauconnerie, ou dit, l'oiseau rame en l'air, c'est - à - dire, qu'il se sert de ses ailes comme de deux avirons.

RAMEREAU

RAMEREAU, nom que l'on a donné aux jeunes ramiers. Voyez Ramier.

RAMETTE

RAMETTE, s. f. (ustensile d'Imprimerie.) c'est un grand chassis de fer qui n'a point de barre dans le milieu; il y en a de différente grandeur; les plus grands servent à imposer les placards, les affiches & ouvrages de cette sorte. Voyez Chassis. Voyez les sig. Planches de l'Imprimerie.

RAMEUR

RAMEUR, s. m. (Marine.) c'est celui qui rame. Voyez l'article Rame.

RAMIER

RAMIER, pigeon ramier. Mansart, Coulon. palumbus torquatus Aldrovandi, Wil. s. m. (Hist. nat. Ornithologie.) oiseau qui est de la grosseur du pigeon romain; il a un pié cinq pouces & demi de longueur depuis la pointe du bec jusqu'à l'extrémité de la queue, & seulement un pié un pouce jusqu'au bout des doigts; l'envergure est de deux piés cinq pouces; le bec a un pouce deux lignes de longueur depuis la pointe jusqu'au coin de la bouche; les ailes étant pliées, s'étendent de deux pouces au - delà du bout de la queue; la face supérieure & les côtés du cou sont d'un verd doré changeant, qui paroit à certains aspects de couleur de cuivre bronzé ou bleu. Il y a de chaque côté du cou au milieu de ces couleurs une tache blanche disposée de façon que cet oiseau semble avoir une sorte de collier. La partie antérieure du dos & les petites plumes des ailes sont d'un cendré brun; la partie inférieure du dos, le croupion & les plumes du dessus de la queue ont une couleur cendrée claire. La face inférieure du cou depuis la tête jusques vers le milieu de sa longueur est cendrée; le reste du cou & la poitrine ont une couleur vineuse mêlée d'un peu de cendré. Le ventre, les côtés du corps, les jambes & les plumes du dessous de la queue sont d'un cendré blanchâtre. La couleur des grandes plumes de l'aile est brune; la seconde & les six qui suivent, ont les bords extérieurs blancs; dans les autres plumes ces bords sont d'un gris brun: il y a sur l'origine de la fausse aile une grande tache blanche, qui s'étend selon la longueur de l'aile. Les plumes de la queue ont la face supérieure d'un cendré foncé, à l'exception de l'extrémité qui est noirâtre; elles sont au contraire noires en - dessous à l'origine & à l'extrémité, tandis que le milieu est d'un gris blanchâtre. Les yeux ont l'iris d'un jaune pâle; le bec est jaunâtre; la membrane qui se trouve au - dessus des narines, a une couleur rouge, & elle est couverte d'une matiere farineuse & blanchâtre. Les piés sont garnis de plumes presque jusqu'à la naissance des doigts; leur couleur est rouge, ainsi que celle des doigts; les ongles sont noires. Brisson, ornit. tom. I. Voyez Oiseau.

Ramier d'Amboine

Ramier d'Amboine, palumbus amboinensis, oiseau qui est à - peu - près de la grosseur de la tourterelle; il a dix pouces de longueur depuis la pointe du bec jusqu'à l'extrémité de la queue, & neuf pouces & demi jusqu'au bout des ongles; la longueur du bec est de dix lignes depuis la pointe jusqu'aux coins de la bouche; les ailes étant pliées s'étendent jusqu'aux deux tiers de la longueur de la queue. Le devant de la tête est blanc: cette couleur se prolonge de chaque côté en une bande étroite qui passe sur les yeux: le dessus de la tête a une couleur bleuâtre foncée; les côtés de la tête, le cou & la poitrine sont rougeâtres; les plumes de la partie antérieure du dos, & les petites des ailes ont une belle couleur verte dorée qui change à différens aspects en une belle couleur de cuivre bronzé. Il y a quelques petites plumes de l'aile dont l'extrémité est blanche: ce qui forme autant de petites taches de cette couleur vers le haut de l'aile. La partie postérieure du dos & le croupion sont cendrés; le ventre, les côtés du corps, les jambes & les plumes du dessous de la queue ont une couleur brune mêlée d'une légere teinte de rouge. La face inférieure de l'aile est rousse, & la face supérieure a une couleur brune foncée, à l'exception des barbes intérieures de chaque plume qui sont rousses depuis leur origine jusqu'environ aux deux tiers de leur longueur. La couleur des plumes de la queue est noire, excepté les deux plumes extérieures de chaque côté qui sont cendrées & terminées par du noir. Le bec est rouge, & la membrane du dessus des narines a une couleur bleuâtre. Les piés sont rouges, & les ongles ont une couleur brune claire. On trouve cet oiseau à Amboine. Ornit. de M. Brisson, tom. I. Voyez Oiseau.

Ramier bleu de Madagascar

Ramier bleu de Madagascar, palumbus coeruleus madagascariensis, oiseau plus petit que le pigeon domestique: il a dix pouces & demi de longueur depuis la pointe du bec jusqu'à l'extrémité de la queue, & seulement huit pouces neuf lignes jusqu'au bout des doigts; la longueur du bec est de onze lignes depuis la pointe jusqu'aux coins de la bouche; les ailes étant pliées, s'étendent presque jusqu'au bout de la queue. Cet oiseau est presque entierement d'un bleu très - foncé presque noir & brillant; les plumes de la queue & celles du dessous de la queue sont d'un pourpre violet éclatant; le col est couvert de plumes longues & étroites, qui semblent avoir un peu de cendré mêlé avec leur couleur bleue. Les yeux sont entourés d'une peau rouge & dégarnie de plumes. Le bec, les piés & les doigts ont une couleur rouge; celle des ongles est noire. Les piés sont couverts de plumes presque jusqu'à l'origine des doigts. On trouve cet oiseau à Madagascar. Ornit. de M. Brisson, tom. I. Voyez Oiseau.

Ramier des Moluques

Ramier des Moluques, palumbus moluccensis, oiseau qui est à peu près de la grosseur du ramier de ces pays - ci; il a un pié cinq pouces de longueur depuis la pointe du bec jusqu'à l'extrémité de la queue, & un pié trois pouces jusqu'au bout des ongles; la longueur du bec est d'un pouce cinq lignes depuis la pointe jusqu'aux coins de la bouche. Les ailes étant pliées s'étendent environ au tiers de la longueur de la queue. La tête, la gorge, le cou, la poitrine, le ventre & les jambes sont d'un gris blanc mêlé d'une teinte de rougeâtre; la couleur du dos, du croupion, des petites plumes des ailes & de celles du dessus de la queue est d'un verd doré qui paroit à certains aspects de couleur de cuivre bronzé. Les plumes des côtés du corps, & celles de la face inférieure des ailes ont une couleur grise blanchâtre; les plumes du dessous de la queue sont d'une couleur de marron pourprée; celle des grandes plumes de l'aile est cendrée; les moyennes ont le côté extérieur & l'extrémité de même couleur que le dos, & le côté intérieur est cendré. Il y a dans la queue douze plumes toutes d'égale longueur, cendrées en - dessous & de la même couleur que le dos en - dessus. Les piés sont couverts de plumes jusques vers la moitié de leur longueur. Le bec, les piés & les ongles ont une couleur verdâtre. On trouve cet oiseau aux Moluques. Ornit. de M. Brisson, tom. I. Voyez Oiseau.

Ramier vert de Madagascar

Ramier vert de Madagascar, palumbus viridis madagascariensis, oiseau qui est à peu près de la grosseur du pigeon domestique; il a onze pouces & demi de longueur depuis la pointe du bec jusqu'à l'extrémité de la queue, & seulement dix pouces jusqu'au bout des ongles; les ailes étant pliées s'é<pb->

Next page


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.