ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous article

AUTEUR (Page 1:894)

AUTEUR, s. m. (Belles - Lett.) dans le sens propre signifie celui qui crée ou qui produit quelque chose. Ce nom convient éminemment à Dieu, comme cause premiere de tous les êtres; aussi l'appelle - t - on l'Auteur du monde, l'Auteur de l'univers, l'Auteur de la nature. Voyez Cause, Dieu, Nature

Ce mot est Latin, & dérivé, selon quelques - uns, d'auctus, participe d'augeo, j'accrois. D'autres le tirent du Grec A'UTO\, soi - méme, parce que l'auteur de quelque chose que ce soit est censé la produire par lui même.

On employe souvent le mot d'auteur dans le même sens qu'inventeur. Polydore Virgile a composé huit livres sur les auteurs ou inventeurs des choses. On dit qu'Otto de Guericke est auteur de la machine pneumatique: on regarde Pythagore comme l'auteur du dogme de la métempsycose: mais il est probable qu'il l'avoit emprunté des Gymnosophistes, avec lesquels il conversa dans ses voyages. Voyez Inventeur, Métempsycose.

Auteur (Page 1:894)

Auteur, en termes de Littérature, est une personne qui a composé quelqu'ouvrage. On le dit également des personnes du sexe comme des hommes. Mesdames Dacier & Deshoulieres tiennent rang parmi les bons auteurs.

On distingue les auteurs en sacrés & profanes, anciens & modernes, connus & anonymes, Grecs & Latins, François, Anglois, &c. on les divise encore, relativement aux divers genres qu'ils ont traités, en Théologiens, Philosophes, Orateurs, Historiens, Poëtes, Grammairiens, Philologues, &c. On accuse les auteurs Latins d'avoir pillé les Grecs; & plusieurs modernes, de n'être que l'écho des anciens. Voyez Sacré, Profane, Ancien, Moderne , &c.

Un auteur original, est celui qui traitant le premier quelque sujet, n'a point eu de modele, soit dans la matiere, soit dans la méthode. Ainsi M. de Fontenelle est un auteur original dans ses Mondes, & ne l'est pas dans ses Dialogues des morts. Pour peu qu'on soit versé dans la Littérature, on rencontre peu d'auteurs originaux: les derniers laissent toûjours échapper quelques traits qui décelent ce qu'ils ont emprunté de leurs prédécesseurs. (G)

Auteur (Page 1:894)

Auteur, en Droit, est celui de qui un propriétaire tient la chose qu'il possede: il est garant de cette chose; & si celui qui la tient de lui est troublé dans sa possession, il peut appeller son auteur en garantie. Si l'auteur avoit commencé à prescrire la chose qu'il a transportée depuis, le nouvel acquéreur qui prescrit aussi du moment qu'il a commencé à posséder, peut joindre, s'il le veut, la prescription de son auteur à la sienne: mais s'il juge que la possession de son auteur étant vicieuse, ne pouvoit pas lui acquérir la prescription, il peut y renoncer, & prescrire lui - même de son chef. [p. 895]

Auteur (Page 1:895)

Auteur, en terme de Pratique, est celui au nom de qui un procureur agit: on l'appelle ainsi, parce que c'est par son autorité que le procureur agit. Tout ce que fait le procureur en vertu de sa procuration, oblige son auteur autant que s'il l'avoit fait lui - même, car le procureur représente son auteur. (H)

Next article


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.