ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous subarticle

Anneau (Page 1:480)

Anneau, s. m. terme d'Astronomie: l'anneau de Saturne est un cercle mince & lumineux qui entoure le corps de cette planete, sans cependant y toucher. Voyez Saturne.

La découverte de cet anneau est dûe à M. Huyghens: cet astronome, après plusieurs observations, apperçut deux points lumineux ou anses, qui paroissoient sortir du corps de Saturne en droite ligne.

Ensuite ayant revû plusieurs fois différemment le même phénomene, il en conclut que Saturne étoit entouré d'un anneau permanent: en conséquence il mit au jour son nouveau système de Saturne en 1659.

Le plan de l'anneau est incliné au plan de l'écliptique, sous un angle de 23d. 30'. il paroît quelquefois oval; & selon Campani, son grand diametre est double du petit. Voyez Planete.

Cet anneau lumineux est par - tout également éloigné de la surface de Saturne, & se soûtient à une assez grande distance comme une voûte, chaque partie pesant vers le centre de la planete. Son diametre est un peu plus du double du diametre de Saturne; & quoique l'épaisseur de cette bande circulaire soit fort mince, sa largeur ou profondeur est néanmoins si considérable, qu'elle égale à très peu - près la moitié de la distance de la superficie extérieure de l'anneau à la surface de Saturne. Au reste cet anneau se soûtient toûjours de la même maniere, renfermant un grand vuide tout au tour, entre sa surface concave & la surface extérieure du globe de Saturne. Le plan de cet anneau ne paroît pas différer bien sensiblement du plan de l'orbite du quatrieme satellite de Saturne. Quant à l'usage dont peut être un anneau si extraordinaire, c'est ce que nous ne savons pas bien précisément; & même il est probable qu'on l'ignorera encore longtems; car nous ne voyons rien de semblable ni d'analogue à ce phénomene, en parcourant tout ce que l'on a observé de plus merveilleux dans la nature. M. de Maupertuis, dans son livre de la figure des Astres, a expliqué d'une maniere ingénieuse la formation de l'anneau de Saturne. Il suppose que la matiere de l'anneau étoit originairement fluide, & pesoit à la fois vers deux centres, savoir vers le centre de Saturne, & vers un autre placé dans l'intérieur de l'anneau; & il fait voir que Saturne a dû avoir un anneau, en vertu de cette double tendance. (O)

Next subarticle


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.