ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous subarticle

Amour des sexes (Page 1:369)

Amour des sexes. L'amour, partout où il est, est toûjours le maître. Il forme l'ame, le coeur & l'esprit selon ce qu'il est. Il n'est ni petit ni grand, selon le coeur & l'esprit qu'il occupe, mais selon ce qu'il est en lui - même; & il semble véritablement que l'amour est à l'ame de celui qui aime, ce que l'ame est au corps de celui qu'elle anime.

Lorsque les amans se demandent une sincérité réciproque pour savoir l'un & l'autre quand ils cesseront de s'aimer, c'est bien moins pour vouloir être avertis quand on ne les aimera plus, que pour être mieux assûrés qu'on les aime lorsqu'on ne dit point le contraire.

Comme on n'est jamais en liberté d'aimer ou de cesser d'aimer, l'amant ne peut se plaindre avec justice de l'inconstance de sa maîtresse, ni elle de la légereté de son amant.

L'amour, aussi - bien que le feu, ne peut subsister sans un mouvement continuel, & il cesse de vivre dès qu'il cesse d'espérer ou de craindre.

Il n'y a qu'une sorte d'amour: mais il y en a mille différentes copies. La plûpart des gens prennent pour de l'amour le desir de la joüissance. Voulez - vous sonder vos sentimens de bonne - foi, & discerner laquelle de ces deux passions est le principe de votre attachement: interrogez les yeux de la personne qui vous tient dans ses chaînes. Si sa présence intimide vos sens & les contient dans une soûmission respectueuse, vous l'aimez. Le véritable amour interdit même à la pensée toute idée sensuelle, tout essor de l'imagination dont la délicatesse de l'objet aime pourroit être offensée, s'il étoit possible qu'il en fut instruit: mais si les attraits qui vous charment font plus d'impression sur vos sens que sur votre arne; ce n'est point de l'amour, c'est un appétit corporel.

Qu'on aime véritablement; & l'amour ne fera jamais commettre des fautes qui blessent la conscience ou l'honneur.

Un amour vrai, sans feinte & sans caprice, Est en effet le plus grand frein du vice; Dans ses liens qui sait se retenir, Est honnéte - homme, ou va le devenir. L'Enfant Prodigue, Comédie.

Quiconque est capable d'aimer est vertueux: j'oserois même dire que quiconque est vertueux est aussi capable d'aimer; comme ce seroit un vice de conformation pour le corps que d'être inepte à la génération, c'en est aussi un pour l'ame que d'être incapable d'amour.

Je ne crains rien pour les moeurs de la part de l'amour, il ne peut que les perfectionner; c'est lui qui rend le coeur moins farouche, le caractere plus liant, l'humeur plus complaisante. On s'est accoûtumé en aimant à plier sa volonté au gré de la personne chérie; on contracte par - là l'heureuse habitude de commander à ses desirs, de les maîtriser & de les réprimer; de conformer son goût & ses inclinations aux lieux, aux tems, aux personnes: mais les moeurs ne sont pas également en sûreté quand on est inquiété par ces saillies charnelles que les hommes grossiers confondent avec l'amour.

De tout ce que nous venons de dire, il s'ensuit que le véritable amour est extrèmement rare. Il en est comme de l'apparition des esprits; tout le monde en parle, peu de gens en ont vû. Maximes de la Rochefoucauld.

Next subarticle


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.