ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous subarticle

Anciens (Page 1:441)

Anciens, dans l'histoire des Juifs, c'étoit les personnes les plus respectables par l'âge, l'expérience, & la vertu. On les trouve appellés dans l'Exode tantôt seniores, & tantôt principes synagogoe; ce fut Moyse qui les établit par l'ordre de Dieu pour l'aider dans le gouvernement du peuple d'lsraël; & il est dit que Moyse les fit assembler, & leur exposa ce que le Seigneur lui avoit commandé. Long - tems après, ceux qui tenoient le premier rang dans les synagogues s'appellerent zekenim, anciens, à l'imitation des 70 anciens que Moyse établit pour être juges du Sanhédrin. Voyez Sanhédrin.

Celui qui présidoit prenoit plus particulierement le nom d'ancien, parce qu'il étoit comme le doyen des anciens, decanus seniorum. Dans les assemblées des premiers Chrétiens, ceux qui tenoient le premier rang prenoient aussi le nom de Presbyteri, qui à la lettre signifie anciens. Ainsi la seconde épître de S. Jean qui dans le Grec commence par ces mots PRES<-> UTERO *E'LEKTH=, & la troisieme par ceux - ci PRESUTERO *GAIW=, sont rendus ainsi par la vulgate. senior Electoe, senior Gaio. Il faut pourtant mettre cette différence entre les anciens des Juifs & ceux des Chrétiens, que les premiers n'avoient qu'une députation extérieure & de police seulement, dépendante du choix du législateur, au lieu que les autres ont toûjours eu en vertu de leur ordination un caractere inhérent, & comme parlent les Scholastiques, indélébile; ce qu'on prouve par le chap xiv. des Actes des Apôtres, v. 22. où la Vulgate dit: cum constituissent illis per singulas ecclesias presbyteros. Le Grec rend le verbe constituissent par XEIROTONHSANTE, c'est - à - dire, cum manuum impositione consecrassent. Voyez Evêque, & Prêtre.

Le Président ou Evêque prenoit la qualité d'ancien; c'est ainsi que S. Pierre dans sa premiere Epître, chap. v. v. 5. s'adressant aux anciens leur dit, seniores, PRESUTEROU, qui in vobis sunt obsecro, consenior, SUMPRESUTERO: ce qui a donné lieu de confondre la qualité d'Evêque avec celle de Prêtre à ceux qui ont contesté la supériorité des Evêques. Voyez Episcopat.

Par la même raison les assemblées des Ministres de l'Eglise, dans les tems de sa naissance, étoient appellées presbyteria ou presbyterium, conseil des anciens. L'Evêque y présidoit en qualité de premier ancien, & étoit assis au milieu des autres anciens: ceux - ci, c'est - à - dire les Prêtres, avoient à leurs côtés leurs chaires de juges; c'est pourquoi ils sont appel<cb-> lés par les Peres assessores episcoporum. Il ne s'éxecutoit rien de considérable qui n'eût été auparavant délibété dans cette assemblée, où l'Evêque étoit le chef du corps des Prêtres ou anciens, parce - qu'alors la Jurisdiction épiscopale ne s'exerçoit pas par l'Evêque seul, mais par l'Evêque assisté des anciens, dont il étoit le Président. Voyez Evêque.

Next subarticle


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.