ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous article

ACTIF (Page 1:118)

ACTIF, active, terme de Grammaire; un mot est actif quand il exprime une action. Actif est opposé à passif. L'agent fait l'action, le patient la reçoit. Le feu brûle, le bois est brûlé; ainsi brûle est un terme actif, & brûlé est passif. Les verbes réguliers ont un participe actif, comme lisant, & un participe passif, comme .

Je ne suis point battant de peur d'être battu, Et l'humeur débonnaire est ma grande vertu. (Mol.)

Il y a des verbes actifs & des verbes passifs. Les verbes actifs marquent que le sujet de la proposition fait l'action, j'enseigne; le verbe passif au contraire marque que le sujet de la proposition reçoit l'action, qu'il est le terme ou l'objet de l'action d'un autre, je suis enseigné, &c.

On dit que les verbes ont une voix active & une voix passive, c'est - à - dire, qu'ils ont une suite de terminaisons qui exprime un sens actif, & une autre liste de désinances qui marque un sens passif, ce qui est vrai, sur - tout en Latin & en Grec; car en François, & dans la plûpart des Langues vulgaires, les verbes n'ont que la voix active; & ce n'est que par le secours d'une périphrase, & non par une terminaison propre, que nous exprimons le sens passif. Ainsi en Latin amor, amaris, amatur, & en Grec FILEÛOMAI, FILEH, FILEÛETAI, veulent dire je suis aimé ou aimée, tu es aimé ou aimée, il est aimé ou elle est aimée.

Au lieu de dire voix active ou voix passive, on dit à l'actif, au passif; & alors actif & passif se prennent substantivement, ou bien on sousentend sens: ce verbe est à l'actif, c'est - à - dire, qu'il marque un sens actif.

Les véritables verbes actifs ont une voix active & une voix passive: on les appelle aussi actifs transitifs, parce que l'action qu'ils signifient passe de l'agent sur un patient, qui estle terme de l'action, comme battre, instruire, &c.

Il y a des verbes qui marquent des actions qui ne passent point sur un autre objet, comme aller, venir, dormir, &c. ceux - là sont appellés actifs intransitifs, & plus ordinairement neutres, c'est - à - dire, qui ne sont ni actifs transitifs, ni passifs; car neutre vient du Latin neuter, qui signifie ni l'un ni l'autre: c'est ainsi qu'on dit d'un nom qu'il est neutre, c'est - à - dire, qu'il n'est ni masculin ni féminin. Voyez Verbe. (F)

Actif (Page 1:118)

Actif, adj. ce qui communique le mouvement ou l'action à un autre. Voyez Action.

Dans ce sens le mot d'actif est opposé à passif. V. Passif.

C'est ainsi que l'on dit une cause active, des principes actifs, &c. Voyez Cause, Principes, &c.

Newton prétend que la quantité du mouvement dans l'Univers devroit toûjours diminuer en vertu des chocs contraires, &c. desorte qu'il est nécessaire qu'elle soit conservée par certains principes actifs.

Il met au nombre de ces principes actifs la cause de la gravité ou l'attraction, & celle de la fermen<cb-> tation; & il ajoûte qu'on voit peu de mouvement dans l'Univers qui ne provienne de ces principes. La cause de l'attraction toûjours subsistante, & qui ne s'affoiblit point en s'exerçant, est selon ce Philosophe une ressource perpétuelle d'action & de vie.

Encore pourroit - il arriver que les effets de cette vertu vinssent à se combiner, de façon que le système de l'Univers se dérangeroit, & qu'il demanderoit, selon Newton, une main qui y retouchât, emendatricem manum desideraret. V. Mouvement, Gravité, Fermentation, Attraction . (O)

Actif (Page 1:118)

Actif, adj. en terme de Pratique, se dit des dettes du côté du créancier: considérées par rapport au débiteur, on les appelle dettes passives.

On appelle dans les Elections voix active, la faculté de donner son suffrage pour le choix d'un sujet; & voix passive, l'habileté à être élû soi - même. (H)

Actifs (Page 1:118)

Actifs, principes actifs, en Chimie, sont ceux que l'on suppose agir d'eux - mêmes, sans avoir besoin d'être mis en action par d'autres. V. Principe.

La plûpart des livres de Chimie distinguent les principes chimiques des corps en principes actifs & en principes passifs. Les principes actifs sont, selon eux, l'esprit, l'huile, & le sel; & ils regardent comme principes passifs l'eau & la terre. Nous n'admettons point cette distinction, parce que ces choses sont relatives: tel principe qui est actif à quelques égards, est passif à d'autres. L'eau ne paroît pas devoir être mise au nombre des principes passifs.

M. Homberg & quelques Chimistes modernes après lui, ne font qu'un seul principe actif; savoir, le soufre ou le feu qu'ils prétendent être la source de toute action & de tout évenement dans l'Univers. Voyez Soufre & Feu.

Le terme de principes actifs, dit le Docteur Quincy, a été employé pour exprimer certaines divisions de la matiere, qui par quelques modifications particulieres sont actives, respectivement à d'autres, comme l'esprit, l'huile, & le sel, dont les parties sont plus propres au mouvement que celles de la terre & de l'eau: mais l'on voit assez combien ce terme est employé improprement. Voyez la Chimie Physique. (M)

Actif (Page 1:118)

Actif, (Medecine.) nom que l'on donne aux remedes dont l'action est prompte & vive, de même qu'à ceux dont l'action est grande & subite. Tels sont les émétiques, les purgatifs violens, les alexitaires, les cordiaux. Ces derniers méritent sur - tout le nom d'actif. (N)

Next article


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.