ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous subarticle

BLASON OU ART HÉRALDIQUE, | |PLANCHE XXVII. (Page 19:7:26)

PLANCHE XXVII.

81. L'ordre militaire des chevaliers de l'Epée en Suede, institué sous gustave I. en 1523, roi de Suede, pour défendre la religion catholique & romaine contre la doctrine de Luther.

La marque de cet ordre a changé plusieurs fois; mais les chevaliers portent pour le présent une croix à huit pointes, accompagnée dans chaque angle d'une couronne de duc, la croix surmontée d'une couronne fermée, soutenue par deux épées les têtes en - haut, pommetées d'or, & les lames émaillées d'azur; la médaille du revers est d'azur, une épée posée en pal, la tête en bas, la lame en - tourée d'une couronne de laurier, avec ces mots, pro patria, des épées posées en sautoir de têtes à queues, formant la chaîne.

82. L'ordre de S. Jean de Latran dit de l'Eperon à Rome, fut institué en 1560 par le pape Pie IV.

La marque de l'ordre est une croix à huit poin - tes, émaillées dans le goût de la croix de S. Louis, ayant une médaille où est S. Jean - Baptiste sur une terrasse de sinople, entourée d'une légende, ordini institué en 1560. La croix est cantonnée dans cha - que angle d'une fleur - de - lis; d'autres y mettent une clé, & au bas de la croix en pointe est un éperon d'or; sur le revers de la médaille sont deux clés passées en sautoir, chargées au milieu d'une thiarre, le tout d'or, entouré d'une légende, proe - mium virtuti & pietati.

83. Ordre du Chapitre d'Alix, est une croix à huit poin - tes, cantonnée de quatre fleurs - de - lis d'or, émail - lée de blanc, bordée d'or, une médaille au milieu chargée d'un S. Denis décapité, portant une robe de pourpre, un surplis blanc & une étole de pour - pre sur un fond rouge, avec cette légende, auspice Galliarum patrono. Sur le revers de la médaille est une Vierge avec l'Enfant Jesus, émaillée en bleu, sur une terrasse de sinople, entourée d'une légen - de, nobilis insignia voti. La croix surmontée d'une couronne de comte pour le présent.

84. L'ordre de S. Rupert, institué par Jean Ernest de Thun, archevêque de Saltzbourg en Allemagne, en 1701.

La marque de cet ordre est une croix à huit pointes, & au milieu émaillée de rouge, avec l'i - mage de S. Rupert; & sur le revers, une croix rouge, le tout attaché à une chaîne d'or.

85. L'ordre de l'Aîle de S. Michel fut institué par Al - phonse Henry I. en Portugal l'an 1171.

La marque de l'ordre est que les chevaliers por - tent sur le coeur une aîle couleur de pourpre, toute brillante de rayons d'or, & une croix rouge en forme de sable, & des lis rouges sur un habit blanc, avec cette légende, quis ut Deus?

86. L'ordre de S. Antoine en Ethiopie. On prétend que Jean le Saint, fils de Caïus dit le Saint, qui regnoit l'an 300 de J. C. en fut l'instituteur.

La marque de l'ordre est une croix d'azur fleur - delisée au haut & aux deux côtés, & bordée d'un sil d'or, patée par le bas.

87. L'ordre de la Chausse, ou de la Calza, à Venise, fut institué l'an de J. C. 727.

La marque de cet ordre est une chausse ou es - pece de bottine où tient le soulier, laquelle est brodée de diverses couleurs, & ornée de pierre ries.

88. L'ordre du Croissant chez les Turcs, institué par Mahomet II. empereur des Turcs, premier chef & souverain de l'ordre, en 1453.

Le collier de l'ordre est une chaîne d'or où pend un croissant attaché à deux chaînes, le croissant renversé.

Les trois figures suivantes de cette Planche mon - trent les croix des grands - croix de S. Louis, de S. La - zare & de Malte.

Et les quatre qui sont au - dessous, la maniere de po - ser les lambrequins pour chevaliers créés par lettres, pour nobles & gentilshommes, pour ennoblis & pour veuves. [p. 7:] [omission: image; to see, consult fac-similé version] [p. 7:] [omission: image; to see, consult fac-similé version] [p. 7:] [omission: image; to see, consult fac-similé version] [p. 7:] [omission: image; to see, consult fac-similé version] [p. 7:] [omission: image; to see, consult fac-similé version] [p. 7:] [omission: image; to see, consult fac-similé version] [p. 7:] [omission: image; to see, consult fac-similé version] [p. 7:] [omission: image; to see, consult fac-similé version] [p. 7:] [omission: image; to see, consult fac-similé version] [p. 7:] [omission: image; to see, consult fac-similé version] [p. 7:] [omission: image; to see, consult fac-similé version] [p. 8:1]


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.