ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous page

Page 13:74

attachées qui servent à tirer cette partie des fleches en - bas pour faire lever le pont; ce pont étant levé, il couvre la porte comme dans les ponts à bascule & le passage ou l'entrée de la ville se trouve alors interrompue & la porte bouchée.

On ne fait plus de ponts - levis à fleches aux places neuves, parce que les fleches font voir de loin quand le pont est levé ou baissé, & que le canon de l'ennemi peut facilement le rompre, & faire ainsi baisser le pont sans que ceux de la place puissent l'empêcher: un autre défaut encore de ces ponts, c'est qu'ils obligent de couper les plus beaux ornemens du frontispice de la porte pour loger les fleches.

Il y a encore une autre espece de pont - levis qu'on a pratiqué à Givet & à Toul, dont les fleches par la disposition du pont ne sont pas vûes de la campagne. On nomme cette espece de pont - levis ponts à zigzague. On en trouve de cette maniere à Hambourg & à Lubec. Il y a apparence que ceux qui l'ont proposé en France, en avoient pris l'idée de ceux de ces villes; car ils sont beaucoup plus anciens que ceux qui ont été construits en France selon cette méthode. Voyez sur ce sujet le livre de la science des Ingénieurs, par M. Bélidor, & l'article capit. Pont. (Q)

Pont

Pont ou Tillac, (Marine.) c'est un des étages du vaisseau. Les plus grands vaisseaux de guerre n'ont que trois ponts à cinq piés de hauteur l'un sur l'autre. Les frégates de guerre n'en ont que deux. Le premier pont est celui qui est le plus près de l'eau. Cela est ainsi entendu parmi les Charpentiers, quoique quelques officiers entendent que le premier pont est celui qui est le plus élevé, & qu'ils appellent second ou troisieme pont, selon qu'il y a deux ou trois ponts dans un vaisseau, celui qui regne sur le fond de cale. Il est certain cependant qu'on donne le nom de premiere batterie à celle qui est sur le pont le plus bas, & le nom de seconde à celle qui est au - dessus; de sorte qu'il semble qu'il faut donner le nom de premier pont à celui d'en - bas qu'on nomme aussi franctillac. Chaque pont est soutenu par des poutres appellées baux ou barrost. Voyez Baux.

Premier pont ou franc - tillac. C'est le pont qui est le plus près de l'eau à un vaisseau qui a plusieurs ponts.

Second pont. C'est le pont qui est au - dessus du premier pont.

Troisieme pont. C'est le pont le plus haut du vaisseau, lorsqu'il est à trois ponts. Voyez Pl. V. fig. 1. coupe d'un vaisseau dans sa largeur où l'on voit le premier & le second pont.

Faux - pont. C'est une espece de pont fait à fond de cale pour la commodité & pour la conservation de la charge du vaisseau, ou pour loger les soldats. Voyez Faux - Baux.

Pont volant. C'est un pont de vaisseau qui est si léger qu'on ne sauroit poser de canon dessus.

Pont de cordes. C'est un entrelacement de cordages dont on couvre tout le haut du vaisseau en forme de pont. Il n'y a guere que les vaisseaux marchands qui portent cette sorte de pont. Il sert à se défendre contre les ennemis qui viennent à l'abordage, parce que de dessous ce pont on perce aisément à coups d'épée ou d'esponton ceux qui ont sauté dessus.

Pont coupé. C'est celui qui n'a que l'accastillage de l'avant & de l'arriere, sans regner entierement de proue à poupe: ainsi le pont coupé est le contraire du pont courant devant l'arriere.

Vaisseau à pont coupé, pont courant devant arriere, c'est - à - dire qu'il est entier à la différence des ponts coupés.

Pont à caillebotis ou à treillis. Ces sortes de ponts sont affectés aux vaisseaux de guerre, pour laisser évaporer la fumée du canon.

Pont à rouleaux, sur lequel on fait passer des bâ<cb-> timens d'une eau à l'autre par le moyen d'un moulinet.

Pont de bateaux. Ce sont des bateaux qu'on joint ensemble par divers moyens pour passer une riviere.

Pont

Pont, terme de fonte de cloche, c'est une des anses de la cloche qui n'est point recourbée, qui sort du milieu du cerveau de la cloche, & à laquelle les autres anses viennent se joindre par le haut. Voyez l'article Fonte des cloches, & les fig. 4. & 5. Planche de la fonderie des cloches; c'est le pont dans la premiere figure.

Pont

Pont, terme d'Horlogerie, espece de coq ou de potence, qui sert à porter les roues d'une pendule ou d'une montre, qui, par leur position, ne pourroient rouler dans les platines ou sur des chevilles placées sous le cadran. Voyez nos Planches d'Horlogerie & leur explication.

Pont - levis

Pont - levis, en terme de Manege, se dit du désordre & de la désobéissance du cheval, quand il se cabre plusieurs fois, & se dresse si haut sur les jambes de derriere, qu'il est en danger de se renverser & de renverser le cavalier. Ce cheval est dangereux à monter, à cause des ponts - levis qu'il fait souvent. Il faut rendre la main au cheval qui fait des ponts - levis. Les chevaux ramingues sont sujets à doubler des reins, & à faire des ponts - levis. Voyez Ramingue.

Pont

Pont, (Rubanier.) c'est une planche de la largeur du métier attachée sur deux montans d'un pié environ de haut; il se met au bout du métier du côté du siege, il sert comme d'échelon à l'ouvrier pour monter sur le métier; il sert encore à recevoir dans la cavité la broche où sont enfilées les marches, les bouts de cette broche entrent dans deux trous faits aux montans, au moyen de quoi les marches se trouvent un peu élevées de terre.

Pont

Pont, le, (Mythol.) c'est le nom qu'Hésiode & d'après lui bien d'autres écrivains donnent à la mer. Ce poëte en fait un dieu né de la Terre, & qui s'allia ensuite avec elle, & en eut plusieurs enfans. Nérée est le premier de tous, vieillard vénérable & ennemi du mensonge, qu'on appelle vieux à cause de sa douceur, & parce qu'il aime la justice. Le second fils de la Terre & du Pont fut Thaumas. Eurybie fut le troisieme fruit de cette alliance. Il est inutile d'entrer dans d'autres détails, dont l'explication est également inintelligible. (D. J.)

Pont de Varole

Pont de Varole, pons Varolii, en terme d'Anatomie, est le dessus d'un conduit qui se trouve dans le troisieme ventricule du cerveau, situé dans le cervelet, & qui va à l'entonnoir. Voyez nos Planches anatomiques & leur explication. Voyez aussi Cerveau, Ventricule, Entonnoir , &c.

On l'a ainsi appellé de Varole, médecin italien qui florissoit dans l'université de Padoue vers l'an 1572, & qui en a fait la découverte.

D'autres Anatomistes ont aussi comparé les grosses branches de la moëlle alongée à deux rivieres, & la protubérance a un pont sous lequel passoit le confluent des deux rivieres, & lui ont donné le même nom. Voyez Protubérance.

Pont, le

Pont, le, (Géog. anc.) Pontus ou regio pontica, est une grande région de l'Asie mineure le long de la côte méridionale du Pont - Euxin, qui forme aujourd'hui la bande septentrionale de la Natolie. Cette contrée se portoit depuis le fleuve Halys jusqu'à la Colchide, & elle prenoit son nom du Pont - Euxin. Pline & Ptolomée joignent le pont avec la Cappadoce.

On a aussi donné au pont le nom de royaume de Mithridate. Cependant le royaume de Mithridate étoit d'abord d'une bien moindre étendue que le Pont: il s'accrut peu - à - peu, & à la fin il s'étendit même au - delà des bornes du Pont.

Next page


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.