ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous page

Page 13:72

fleur d'eau. On avoit enchâssé quatre tables de marbre dans la maçonnerie de ce pont sur une desquelles se trouvoit une inscriptton que Gruter a recueillie.

Mais le pont que Trajan fit bâtir sur le Danube, passoit pour le plus excellent de ses ouvrages, & il auroit suffi pour immortaliser son nom. Il étoit composé de 20 piles de pierre de taille de 150 piés de hauteur, & de 60 de largeur, distantes les unes des autres de 170 piés, qui étoit la mesure des arcades relevées par - dessus en demi - cercle. Ainsi l'oeuvre entiere sans ses deux culées avoit 4740 piés de longueur, qui reviennent à environ demie - lieue françoise, grandeur étonante d'un pont solide. Si la dépense en fut immense, on doit encore plus s'étonner qu'on ait posé ces piles en un endroit changeant, limonneux, sans pilotis; c'étoit l'endroit de tout le pays où le Danube étoit le plus étroit; mais il y étoit aussi le plus rapide & le plus profond, & c'est ce qui paroissoit un obstacle insurmontable à l'industrie humaine. Il fut impossible d'y faire des bâtardeaux pour fonder les piles; au lieu de cela il fallut jetter dans le lit de la riviere une quantité prodigieuse de matériaux, & par ce moyen former des manieres d'empatemens qui s'élevassent jusqu'à la hauteur de l'eau, pour pouvoir ensuite y construire les piles & tout le reste du bâtiment. Dion Cassius qui nous en fait la peinture, ajoute que de son tems ce pont n'étoit d'aucun usage, & qu'on voyoit seulement les piles se pousser comme par ostentation hors de la surface des eaux d'une hauteur étonnante. Trajan fit ce pont pour transporter son armée contre les Daces, & Adrien son successeur, par crainte des Barbares, ou par envie, fit démolir ce superbe ouvrage. Il n'en reste plus de vestiges, & le lieu même où il étoit assis sur le Danube, paroît nous être inconnu. Apollodore de Damas fut l'architecte qui présida à la construction de ce pont; il avoit travaillé à beaucoup d'autres ouvrages sous Trajan. (D. J.)

Pont du Gard

Pont du Gard, (Architect. anc.) c'est - à - dire le pont du Gardon; pont de France au bas Languedoc, sur le Gardon, à trois lieues de Nismes, & à deux d'Uzez. Il fut peut - être construit peu de tems après l'amphithéâtre de Nismes, pour y porter l'eau de la riviere d'Eure, qui est auprès de la ville d'Uzez. Il traversoit la riviere du Gardon, & formoit la jonction des deux montagnes. Il étoit vouté, pavé de bonne maçonnerie, soutenu dans les lieux bas par des arcades, mais il est à présent presqu'entierement ruiné. On sait cependant que cet antique monument étoit composé de trois ponts l'un sur l'autre. Le premier avoit pour soutien six arcades, chacune de 58 piés dans oeuvre; la longueur de ce premier pont étoit de 438 piés, & sa hauteur de 83. Le second pont étoit porté par 11 arcades, chacune de 56 piés de diametre & 67 piés de haut; ce qu'il y a de plus remarquable au sujet de ce second pont, c'est qu'il soutenoit sur le point d'un cylindre tout le poids du troisieme pont de dessus. Ce troisieme pont avoit 35 arcades, chacune de 17 piés de diametre; sa longueur étoit de 180 piés; les trois ponts ensemble avoient environ 182 piés.

On n'a rien pu découvrir qui marque en quel tems & par qui ce pont a été construit. C'est une foible conjecture que de supposer que ce fut par Agrippa, gendre d'Auguste, qui fit les grands chemins de la Gaule, car il n'y avoit que trois lettres énigmatiques gravées sur ce pont; savoir A. AE. A. (D. J.)

Ponts

Ponts de la Chine, (Architect.) le premier pont digne des ouvrages les plus fameux des Romains, est le grand pont chinois, entre la capitale Focheu & le fauxbourg Nautai. Il y a cent arcades si élevées & si grandes, que les vaisseaux y passent à pleines voiles. Les pierres dont il est bâti sont de grandes pierres de taille blanches, avec des balustrades, dont les pié<cb-> destaux sont garnis des deux côtés de lions de marbre.

Le pont de Loyang, dans la province chinoise Sokien est plus beau encore que le précédent. Il est porté par 300 piliers joints sans arcs par des pierres d'un marbre noir de 18 pas de longueur, de deux de hauteur, & de deux de large. Les piédestaux des balustrades sont ornés de lion à la chinoise.

On voit aussi à la Chine deux ponts d'une construction bien surprenante. L'un sert à traverser des montagnes; il a trente stades de long, & est porté par des grosses poutres qui appuient sur des pointes de rochers, entre lesquels sont des précipices affreux, de sorte qu'on ne traverse jamais ce pont sans frémir. Ce pont sert à aller à la capitale de la Chine, sans être obligé de se détourner.

Le deuxieme pont qu'on admire à la Chine, situé près de la ville de Kingtung, est un pont de charpente attaché à 20 chaînes de fer, qui joignent les extrémités de deux montagnes.

Il n'y a point en Europe de ponts aussi hardis que ceux des Chinois; mais ceux que nous avons peuvent tenir à d'autres égards un rang distingué parmi les plus beaux ouvrages de l'antiquité. (D. J.)

Pont

Pont d'Apurima, (Topograph.) pont fameux qu'on a fait au Pérou, auprès d'Andaguelais. On dit qu'il se trouve dans la montagne une coupure d'environ 120 brasses de large, & d'une profondeur affreuse, que la nature a taillée à - plomb dans le rocher, pour ouvrir passage à une riviere; & comme cette riviere roule ses eaux avec tant d'impétuosité, qu'elle entraîne de fort grosses pierres, on ne peut la traverser à gué qu'à vingt - cinq ou trente lieues de - là. La largeur & la profondeur de cette breche, & la nécessité de passer en cet endroit, ont fait inventer un pont de cordes faites d'écorces d'arbres, qui est large d'environ six piés, entrelacé de traverses de bois, sur lesquelles on passe, même avec les charges des mules, non sans crainte; car vers le milieu, on sent un balancement capable de causer des vertiges; mais comme il faudroit faire un détour de six à sept journées pour passer ailleurs, tout ce qui circule de denrées & de marchandises à Casco, & dans le haut Pérou, passe par - dessus ce pont. Pour l'entretenir, on exige quatre réaux de chaque charge de mule. Frézier.

Ponts

Ponts de l'Europe, (Archit. hydraul.) entre les ponts les plus distingués de l'Europe, sont les deux ponts de Londres, du S. Esprit sur le Rhône; le pont royal, le pont neuf, &c. à Paris. Le premier pont de Londres fut commencé sous Henri II. l'an 1176, achevé sous le regne de Jean, l'an 1209, brûlé, détruit, & enfin rebâti aux frais du roi & de la ville. Il a 19 arches, 800 piés de longueur, & 30 piés de large. Le même nombre d'arches compose le pont du S. Esprit. Chaque arche a 15 à 18 toises d'ouverture; ce qui fait 400 toises de longueur. La solidité de ce pont situé sur le Rhône, à l'endroit le plus rapide de ce fleuve, & sa beauté, le font admirer de tous les étrangers. On trouvera une description du pont neuf & du pont royal de Paris dans le premier volume de l'Architecture françoise.

Pont

Pont, montée de, (Archit. hydraul.) c'est la hauteur d'un pont considéré depuis le rez de chaussée de sa culée, jusque sous le couronnement de la voûte de la maîtresse arche. Par exemple le pont royal, à Paris, a sept piés & demi de montée sur trente - trois toises, qui font la moitié de la longueur qu'il a entre deux quais.

Pont

Pont, dans l'attaque des places, est un passage qu'on se fait dans les fossés pleins d'eau pour gagner le pié de la breche, & entrer dans l'ouvrage attaqué. Ces ponts se font avec des fascines que l'on charge de pierres & de terre pour les faire enfoncer, & combler ainsi le fossé dans l'endroit où on veut le passer. Voyez Descente & Passage du fossé. (Q)

Next page


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.