ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous page

"2:9">

2. n°. 2, 3, 5. n°. 2, 6. n°. 2. au mot scénographie.

7. n°. 2. est la scénographie d'un bâtiment; c'est - à - dire un bâtiment représenté quant à son intérieur & à son extérieur, suivant les regles de la pers - pective.

8. a rapport aux mots perspective & scénographie.

8. n°. 2. au mot ombre.

SCIENCES. MATHÉMATIQUES. |PERSPECTIVE. 2 Planches. |PLANCHE II. (Page 22:2:9)

PLANCHE II.

Fig. 9 & 10. ont rapport au mot perspective.

11. ajoutée, & tirée de Wolf, au mot anamorphose.

12. aux mots plan horisontal, & ligne de distance.

13. au mot Ichnographie.

14. ajoutée, & tirée de Wolf, au mot anamorphose.

15. ajoutée, au mot échelle fuyante.

16. ajoutée, au mot parallélisme.

17. & 18. à la projection orthographique.

19. n°. 1 & 2. 20 & 21. au mot anamorphose.

23 & 24. à la projection itéréographique.


SCIENCES. MATHÉMATIQUES. |ASTRONOMIE. 26 Planches. (Page 22:2:9)

ASTRONOMIE. 26 Planches. SCIENCES. MATHÉMATIQUES. |ASTRONOMIE. 26 Planches. |PLANCHE Iere. (Page 22:2:9)

PLANCHE Iere.

LA fig. 1. a rapport aux anomalies & apsides des planetes.

2. au mouvement diurne apparent du soleil.

3. aux aspects des planetes; trine, quadrat ou tétra - gone, &c.

4. & 5. à la déclinaison des astres.

7. au mouvement apparent des étoiles.

6. 8. 9. à la ligne méridienne.

10. à la vîtesse circulaire des planetes.

11. 12. 13. 14. aux phases de la lune.

16. au mouvement apparent de la terre.

15, 17, 18. au mouvement de la lune. La fig. 15. en particulier représente le mouvement des noeuds de la lune contre l'ordre des signes.

Toutes ces figures sont tirées de l'Encyclopédie Angloise, ainsi que la plupart de celles des Planches suivantes.

SCIENCES. MATHÉMATIQUES. |ASTRONOMIE. 26 Planches. |PLANCHE II. (Page 22:2:9)

PLANCHE II.

Fig. 19. a rapport aux montagnes de la lune, & à la maniere de les mesurer.

20. représente le disque de la lune avec ses taches; elle est tirée de la connoissance des tems.

21. est une sphere armillaire de Ptolomée.

22. tirée des institutions astronomiques, a rapport à la libration de la lune.

23. sert à trouver la position d'une comete en tre quatre étoiles.

24. a rapport au mouvement paracentrique.

25. est une comete avec sa queue.

26. a rapport à la commutation des astres, à leur réduction, à l'écliptique, à leur latitude, &c.

SCIENCES. MATHÉMATIQUES. |ASTRONOMIE. 26 Planches. |PLANCHE III. (Page 22:2:9)

PLANCHE III.

Fig. 27, 28, 29, 30, 31. ont rapport à la parallaxe des astres.

31. n°. 2. 31. n°. 3. sont tirées des institutions astrono - miques, & ont rapport à l'aberration des étoiles.

32. à la latitude & à la longitude des astres.

33. aux noeuds des planetes.

34, 35, 36, 37, 38 n°. 1 & 2. aux éclipses de soleil & de lune, & principalement à celles de la lune.

39. au mouvement apparent du soleil.

SCIENCES. MATHÉMATIQUES. |ASTRONOMIE. 26 Planches. |PLANCHE IV. (Page 22:2:9)

PLANCHE IV.

Fig. 40. a rapport au lieu géocentrique des planetes.

41. 41, n°. 2. & 42. ont rapport au crépuscule.

43, 44, 45. représentent les systêmes de Ptolomée, de Copernic & de Tycho.

46. a rapport à l'azimuth des astres.

47. à la pénombre.

41, n°. 2. & 46. ont été ajoutées à celles de l'Ency - clopédie Angloise; & la fig. 46 est tirée des insti - tutions astronomiques.

SCIENCES. MATHÉMATIQUES. |ASTRONOMIE. 26 Planches. |PLANCHE V. (Page 22:2:9)

PLANCHE V.

Fig. 48. a rapport à la culmination des astres.

49. aux phases de Venus.

50. à l'équation du tems.

51. à la prostaphérese, ou équation des planetes dans l'an - cienne Astronomie.

51, n°. 2. à l'équation du tems.

52. aux différens cercles de la sphere, équateur, horison, tropiques, &c.

53 & 54. au parallélisme de l'axe de la terre.

55. au mouvement apparent de la terre.

56. à la parallaxe des astres.

57. aux gnomons astronomiques.

57, n°. 2. à la réfraction des astres.

48, 49, 51 n°. 2. 53, 54, 56. sont tirées des institutions astronomiques; les autres de l'Encyclopédie An - gloise.

SCIENCES. MATHÉMATIQUES. |ASTRONOMIE. 26 Planches. |PLANCHE VI. (Page 22:2:9)

PLANCHE VI.

Fig. 58. représente un globe terrestre & un globe cé - leste.

58, n°. 2. & 59. ont rapport à la rétrogradation des astres.

59, n°. 2. & 60. ont rapport à la construction des globes.

60, n°. 2. a rapport au mouvement des planetes.

61. est un quart de cercle qu'on ajuste sur le globe pour mesurer la hauteur des astres, & pour d'au - tres objets.

61, n°. 2. a rapport aux aires décrites par les planetes.

SCIENCES. MATHÉMATIQUES. |ASTRONOMIE. 26 Planches. |PLANCHE VII. (Page 22:2:9)

PLANCHE VII.

Fig. 62, n°. 1. a rapport à la hauteur des astres.

62, n°. 2. à la latitude héliocentrique des planetes.

63. aux stations des planetes.

64, 65, 66. à l'anomalie des planetes.

Le reste de la Planche représente les caracteres des differens signes du Zodiaque, & les autres caracteres usités en Astronomie.

62, n°. 2. 63, 65, 66. sont tirées des institutions astro - nomiques, les autres de l'Encyclopédie Angloise.

SCIENCES. MATHÉMATIQUES. |ASTRONOMIE. 26 Planches. |PLANCHE VIII. (Page 22:2:9)

PLANCHE VIII. SCIENCES. MATHÉMATIQUES. |ASTRONOMIE. 26 Planches. | & IX. (Page 22:2:9)

& IX.

Ces deux Planches sont tirées des institutions astro - nomiques, & représentent, la premiere, l'hémisphere boréal du ciel; la seconde, l'hémisphere austral, avec les constellations propres à chacun de ces hémispheres. On y a ajouté, d'après le même ouvrage, la route de la comete de 1742, & de quelques autres, pour donner une idée du cours de ces astres dans le ciel.

Instrumens Astronomiques. SCIENCES. MATHÉMATIQUES. |ASTRONOMIE. 26 Planches. |PLANCHE X. (Page 22:2:9)

PLANCHE X.

Cette Planche & les trois suivantes sont relatives à l'article quart de cercle mural.

Fig. 1. Le quart de cercle mural entierement achevé. On voit au dessous l'escabeau qui sert à l'Astro - nome pour s'élever jusqu'au télescope, & au dessus du quart de cercle, le contrepoids qui soutient la lunette.

SCIENCES. MATHÉMATIQUES. |ASTRONOMIE. 26 Planches. |PLANCHE XI. (Page 22:2:9)

PLANCHE XI.

Fig. 2. Plan de l'armature du quart de cercle.

3. Plan des regles de champ de l'armature du quart de cercle.

7. Profil du mur auquel sont scellées les mains qui fixent le quart de cercle.

SCIENCES. MATHÉMATIQUES. |ASTRONOMIE. 26 Planches. |PLANCHE XII. (Page 22:2:9)

PLANCHE XII.

Fig. 9. La vignette représente l'intérieur de l'attelier [p. 2:10] où le quart de cercle a été construit, & la ma - chine qui a servi à en dresser le plan.

Bas de la Planche.

4. Démonstration relative à l'opération de la divi - sion du quart de cercle.

5. Main ou micrometre extérieur pour conduire le télescope le long du limbe de l'instrument.

6. Support du quart de cercle; à côté sont les deux pieces séparées qui le composent.

SCIENCES. MATHÉMATIQUES. |ASTRONOMIE. 26 Planches. |PLANCHE XIII. (Page 22:2:10)

PLANCHE XIII.

Fig. 10. La lunette de l'instrument séparée, & la ma - niere de vérifier le parallélisme de son axe, avec la ligne de foi qui passe par le premier point de la division du Vernerus.

11. Les deux extrémités du télescope, représentées plus en grand pour en faire voir la construction & le double Vernerus qui sert d'alidade.

12. Maniere de suspendre le fil à plomb.

13. Plaque du centre; à côté sont les différentes pieces qui composent ce centre.

14. Réticule qui est contenu dans la boîte quarrée de la lunette au foyer commun de l'objectif & de l'oculaire.

15. Réticule rhomboïdal.

16. Division du Vernerus.

SCIENCES. MATHÉMATIQUES. |ASTRONOMIE. 26 Planches. |PLANCHE XIV. (Page 22:2:10)

PLANCHE XIV.

Cette Planche & la suivante contiennent ce qui a rapport au quart de cercle mobile.

Fig. 1. Le quart de cercle mobile monté sur son pié & garni de toutes ses pieces. A B Le limbe de l'ins - trument divisé en 90 dégrés. C le centre. A C la lunette garnie en A d'un micrometre. C D le garde - fil. E plaque du milieu à laquelle est fixée la tige perpendiculaire au plan du quart de cercle. F cadran azimuthal. G extrémité de la verge de conduite. H extrémité inférieure de l'arbre du pié. I K L M les quatre vis servant à caler l'instru - ment.

2. L'alidade du quart de cercle garnie d'une lunette & d'un vernerus servant à mesurer les angles sur le terrein quand on se sert du quart de cercle dans la situation horisontale.

3. Le garde - fil vu des deux côtés. A B côté du garde - fil que l'on voit dans la fig. 1. C D côté du garde - fil qui s'applique au quart de cercle.

4. Le centre du quart de cercle représenté en grand. C'est à l'aiguille de ce centre qu'on attache le cheveu ou fil à plomb qui descend dans la con - cavité du garde - fil, fig. 3, & dont l'extrémité inférieure est chargée d'une petite balle de plomb enduite de cire.

5. Le microscope du côté de l'oculaire, au moyen duquel on examine à quel point de la division du limbe le fil à plomb est appliqué.

6. Le même microscope vu du côté de l'objectif, où on voit la queue de la plaque qui le porte. Cette queue est reçue dans une mortaise pratiquée à la partie inférieure du garde - fil, fig. 3. & fig. 1.

SCIENCES. MATHÉMATIQUES. |ASTRONOMIE. 26 Planches. |PLANCHE XV. (Page 22:2:10)

PLANCHE XV.

Suite de la précédente, contenant le développement de différentes parties du quart de cercle qui ne sont pas visibles dans les figures précédentes.

Fig. 7. Le quart de cercle démonté de dessus son pié, & vù du côté des regles de champ qui en forti - fient l'armature.

8. Le genou en forme de la lettre T, dont la bran - che verticale reçoit la partie supérieure de l'arbre du pié, & la partie horisontale, la broche qui est fixée au milieu de l'armature du quart de cercle; à la partie inférieure de cette piece, est fixé un index qui parcourt les divisions du cercle azimuthal fixé sur la tige du pié de l'instrument.

9. La même piece du genou représentée en profil, ainsi que la piece ou broche du quart de cercle qui y est reçue. A B la broche cylindrique. A masse de cuivre qui est reçue par les regles de champ du quart de cercle. B extrémité de la bro - che qui est forée en cette partie & taraudée in - térieurement pour recevoir la vis f. B C canon de cuivre du genou qui reçoit la broche A B. D vis de pression pratiquée à un étrier qui en - vironne le canon. e couvercle du canon que la vis f traverse avant de s'implanter dans le trou B de la broche A B.

10. La verge de conduite ou de rappel dont la partie a faite en pince, & mobile circulairement sur sa base, saisit la regle de champ du limbe où elle est fixée par la clavette qui est au - dessus qui tra - verse les deux joues de la pince & l'épaisseur de la regle de champ du limbe qui doit y être com - prise. b vis de rappel pour le mouvement lent. c autre extrémité de la verge de rappel qui est reçue dans la boîte de la figure suivante.

10. n°. 2. Seconde partie de la verge de rappel, la - quelle se fixe à l'arbre vertical du pié de l'instru - ment. d boîte qui reçoit la verge c qui est com - primée par une vis que l'on desserre pour le mou - vement prompt. e autre boîte, ou douille tour - nante sur sa base, laquelle reçoit la broche g de la piece b qui tourne librement sur l'arbre du pié au dessous du cadran azimuthal. f vis de rappel pour le mouvement lent.

11. Plan & coupe du cadran azimuthal que l'on fixe à l'arbre du pié par trois ou quatre vis. On fixe le canon de cette piece au - dessus de la piece b qui doit tourner librement.

12. Arbre du pié. A la partie supérieure qui est reçue dans la piece, fig. 9; cette partie est forée, comme l'indiquent les lignes ponctuées, pour recevoir la broche A B, fig. 9, qui est fixée au milieu de l'armature du quart de cercle, fig. 7, lorsqu'on veut faire usage de cet instrument dans la situation horisontale. B C embase à la partie inférieure de laquelle on a pratiqué quatre mor - taises pour recevoir les tenons supérieurs des piés ou arbalestriers, fig. 13 & 14, qui maintiennent l'arbre A H dans la situation verticale. D E autre embase qui repose sur la croisée du pié. F G la clavette qui affermit l'arbre sur la croisée; auprès de l'arbre en I K L M sont quatre sortes de vis servant à caler l'instrument, comme on voit dans la fig. 1 de la Planche précédente. I vis à oreille garnie de sa coquille. K vis à tête gaude - ronnée; au - dessous est la coupe de sa coquille, & plus bas, la vis qui attache la coquille à la partie inférieure de la vis K. en L est une vis à poignée garnie de sa coquille, & en M la vis K à tête gauderonnée garnie de sa coquille & repré - sentée en perspective; le pié du quart de cercle est soutenu par quatre de l'une ou de l'autre es - pece de ces vis.

13. Un des quatre piés ou arbalestriers qui soutien - nent le poinçon ou arbre, fig. 12, dans la situa - tion verticale. Ce pié est représenté en profil en b c, & en perspective en a d. a ou b le tenon supérieur qui s'implante dans une des mortaises pratiquées à la partie inférieure de l'embase B C. (fig. 12.). c ou d tenon inférieur qui est reçu dans une des mortaises d'un des bras de la croi - sée fig. 15.

14. Un autre pié en profil & en perspective.

15. Une des deux pieces qui composent la croisée du pié de l'instrument. En I & en L, on voit les bossages taraudés en écrous qui reçoivent les vis I, L, servant à caler l'instrument. Cette piece est coudée dans son milieu pour recevoir la seconde piece de la croisée, & percée d'un trou quarré pour recevoir le tenon H de l'arbre.

16. Seconde piece de la croisée terminée aussi en K & M par deux bossages taraudés en écrous pour recevoir les vis à caler, & percée dans son mi -

Next page


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.