Dictionnaires d'autrefois
Dictionnaires des 17ème, 18ème, 19ème et 20ème siècles

RECHERCHE Accueil Documentation ARTFL ATILF Courriel

Il y a 5 entrées dans Dictionnaire de L'Académie française, 4th Edition (1762) (Go), Jean-François Féraud: Dictionaire critique de la langue française (Marseille, Mossy 1787-1788) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 5th Edition (1798) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 6th Edition (1832-5) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 8th Edition (1932-5) (Go)

Dictionnaire de L'Académie française, 4th Edition (1762)

PREVÔT. s.m. (Page 466)
PREVÔT. s.m. Nom que l'on donne à certaines personnes qui sont préposés pour avoir soin de quelque chose, pour avoir direction, autorité sur quelque chose.

On appelle Prévôt, dans quelques Églises Cathédrales & Collégiales, Le Bénéficier qui est le Chef d'un Chapitre. Prévôt de Saint Etienne de Toulouse. Il se dit aussi d'Un Bénéficier pourvu d'un Bénéfice, que l'on nomme Prévôté.

PRÉVÔT ROYAL Premier Juge Royal, dont les appels ressortissent aux Bailliages ou Sénéchaussées. Il y a des Provinces dans lesquelles ils sont nommés Châtelains, dans d'autres Vicomtes, & dans d'autres Viguiers.

PRÉVÔT DE L'HÔTEL Officier de la Maison du Roi, qui connoît des cas criminels qui arrivent à la suite de la Cour, & de certaines matières civiles, où les Officiers de la Maison du Roi ont intérêt, & qui a inspection sur ce qui regarde le prix des vivres nécessaires pour la subsistance de la Cour. On appelle aussi Le Prévôt de l'Hôtel, Grand Prévôt de France, ou simplement, Grand Prévôt.

PRÉVÔT DE PARIS Officier principal, qui est Chef de la Juridiction du Châtelet, & qui en cas de convocation de la Noblesse, est à la tête de l'arrière-ban.

PRÉVÔT en plusieurs petites villes, est Un Juge Royal qui connoît des causes entre les habitans non privilégiés, & des Sentence duquel il y a appel au Siége Royal, excepté à Paris, où les Sentences du Prévôt vont directement au Parlement.

PRÉVÔT DES MARCHANDS On appelle ainsi à Paris & à Lyon, & dans quelques autres villes, Celui qui est le Chef de l'Hôtel de Ville, avec une espèce d'autorité sur la Bourgeoisie.

PRÉVÔT DE LA CONNÉTABLE Officier qui commande les Gardes de la Connétablie. Lieutenant du Prévôt de la Connétablie.

PRÉVÔT DE L'ÎLE Officier préposé pour veiller dans Paris & aux environs, à la sureté des grands chemins, & connoître des délits qui s'y commettent.

PRÉVÔT DES MONNOIES Officier préposé pour la capture des faux monnoyeurs, & l'instruction de leur procès.

PRÉVÔT DES MARÉCHAUX Officier préposé pour veiller à la sureté des grands chemins, prendre connoissance des délits qui arrivent dans l'étendue d'une Généralité, & les juger sans appel. Les voleurs furent arrêtés par le Prévôt. On a mis le Prévôt à leurs trousses. On l'appelle aussi Grand Prévôt.

PRÉVÔT DE L'ARMÉE Officier préposé pour avoir l'inspection sur les délits qui se commettent dans l'armée par les Soldats. On appelle aussi Prévôt, dans quelques Régimens, L'Officier qui a pareille inspection sur les délits qui se commettent dans ces Régimens par les Soldats. Et, Prévôt des Bandes, L'Officier qui a pareille Juridiction dans le Régiment des Gardes. On mit ces Soldats entre les mains du Prévôt, du Prévôt des Bandes.

Les Chirurgiens de Paris ont, à leur tête un de leurs Confrères, qui porte le titre de Prévôt perpétuel, & quatre Prévôts en charge qui sont électifs.

PRÉVÔT DE SALLE Celui qui est sous un Maître en fait d'armes, & qui donne leçon à ses écoliers. Prendre leçon du Prévôt de Salle. Faire assaut contre le Prévôt de Salle.

Top

Jean-François Féraud: Dictionaire critique de la langue française (Marseille, Mossy 1787-1788)

PRÉVôT (Page C264b)

PRÉVôT, s. m. PRÉVOTAL, ALE, adj. PRÉVOTALEMENT, adv. PRÉVOTÉ, s. f. [1reé fer. 2e lon. au 1er seulement. On écrivait aûtrefois prévost, prévostal, etc. Quand on suprima l's, on la remplaça par~ l'accent circ. mais cet accent ne convient qu'au 1er où l'o est long. On a continué par habitude à le mettre sur les aûtres, où il est bref: c'est une chôse à réformer parmi tant d'aûtres.] Prévôt est le nom qu' on done à certaines persones, préposées pour avoir soin, autorité, ou direction, etc. = Chef d'un Chapitre de Cathédrale et de quelques Collégiales. = Prévôt, ou Grand Prévôt; Prévôt des Maréchaux, ou de la Maréchaussée; Oficier préposé pour veiller à la sûreté des grands chemins, et prendre conaissance des délits qui arrivent dans une Généralité, etc. = Prévôt des Marchands, le chef de l'Hôtel de Ville à Paris, à Lyon, etc. etc. etc.
   Rem. Fréron a employé Prévote des Marchands, en parlant du Début poétique de Gilbert, dédié à Mde de la Verpillière.
   Prévotal et Prévotalement ne se disent qu'en parlant des crimes qui sont de la compétence du Prévôt des Maréchaux. "Un vol commis sur le grand chemin est un câs prévotal. "La fausse monaie est un des câs prévotaux. "Ce criminel a été jugé prévotalement. = L'Acad. avait dabord décidé qu'il falait dire, câs prevotable, quoique l'usage le plus général fût pour prévotal. Dans la dern. édit. elle ne met que celui-ci.
   PRÉVOTÉ se dit de la dignité de Prévôt dans un Chapitre; de la fonction et juridiction des Prévôts de robe et d'épée; ou du territoire où s'exerce cette sorte de juridiction. "Il a été nomé à la Prévoté d'un tel Chapitre. — On l'a assigné à la prévoté. — Il a été banni de toute la prévoté et Vicomté de Paris, etc.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 5th Edition (1798)

PREVÔT (Page 362)
PREVÔT. s. m. Nom que l'on donne à certaines personnes préposées pour avoir soin de quelque chose, pour avoir autorité sur quelque chose, pour en avoir la direction.

On appelle Prevôt, dans quelques Eglises Cathédrales et Collégiales, Le Bénéficier qui est le Chef d'un Chapitre. Prevôt de Saint-Étienne deToulouse. Il se dit aussi d'Un Bénéficier pourvu d'un Bénéfice que l'on nomme Prevôté.

Prevôt Royal. Premier Juge Royal, dont les appels ressortissent aux Bailliages ou Sénéchaussées. Il y a des Provinces dans lesquelles ils sont nommés Châtelains, dans d'autres Vicomtes, et dans d'autres Viguiers.

Prevôt de l'Hôtel. Officier de la Maison du Roi, qui connoît des cas criminels qui arrivent à la suite de la Cour, et de certaines matières civiles, où les Officiers de la Maison du Roi ont intérêt, et qui a inspection sur ce qui regarde le prix des vivres nécessaires pour la subsistance de la Cour. On appelle aussi Le Prevôt dé l'Hôtel, Grand Prevôt de France, ou simplement, Grand Prevôt. La Prevôté de l'Hôtel.

Prevôt de Paris. Officier principal, qui est Chef de la Juridiction du Châtelet, et qui en cas de convocation de la Noblesse, est à la tête de l'arrière - ban.

Prevôt, en plusieurs petites Villes, est Un Juge Royal qui connoît des causes entre les habitans non privilégiés, et des Sentences duquel il y a appel au Siége Royal, excepté à Paris, où les Sentences du Prevôt vont directement au Parlement.

Prevôt des Marchands. On appelle ainsi à Paris, à Lyon, et dans quelques autres Villes, Celui qui est le Cuef de l'Hôtel de Ville, avec une espèce d'autorité sur la Bourgeoisie.

Prevôt de la Connétablie. Officier qui commande les Gardes de la Connétablie. Lieutenant du Prevôt de la Connétablie.

Prevôt de l'Île. Officier préposé pour veiller, dans Paris et aux environs, à la sûreté des grands chemins, et connoître des délits qui s'y commettent.

Prevôt des Monnoies. Officier préposé pour la capture des faux monnoyeurs, et l'instruction de leur procès.

Prevôt des Maréchaux. Officier préposé pour veiller à la sûreté des grands chemins, prendre connoissance des délits qui arrivent dans l'étendue d'une Généralité, et les juger sans appel. Les voleurs furent arrêtés par le Prevôt. On a mis le Prevôt à leurs trousses. On l'appelle aussi Prevôt de la Maréchaussée, ou simplement Grand Prevôt.

Prevôt de l'Armée. Officier préposé pour avoir l'inspection sur les délits qui se commettent dans l'armée par les Soldats. On l'appelle aussi Grand Prevôt. On appelle aussi Prevôt, dans quelques Régimens, L'Officier qui a pareille inspection sur les délits qui se commettent dans ces Régimens par les Soldats; et, Prevôt des Bandes, L'Officier qui a pareille Juridiction dans le Régiment des Gardes. On mit ces Soldats entre les mains du Prevôt, du Prevôt des Bandes.

Les Chirurgiens de Paris ont à leur tête un de leurs Confrères, qui porte le titre de Prevôt perpétuel, et quatre Prevôts en charge qui sont électifs.

Prevôt de Salle. Celui qui est sous un Maître en fait d'armes, et qui donne leçon aux écoliers. Prendre leçon du Prevôt de salle. Faire assaut contre le Prevôt de salle. Les maîtres de danse ont aussi des Prevôts.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 6th Edition (1832-5)

PRÉVÔT. s. m. (Page 2:501)
PRÉVÔT. s. m. Nom qu'on donnait à certaines personnes qui exerçaient une juridiction, qui étaient préposées pour avoir soin de quelque chose, pour avoir autorité sur quelque chose.

Prévôt royal, Premier juge royal, dont les appels ressortissaient aux bailliages ou sénéchaussées. Dans quelques provinces, le prévôt royal avait le titre de Châtelain; dans d'autres, celui de Vicomte; et dans d'autres, celui de Viguier.

Prévôt de l'hôtel, Officier de la maison du roi, lequel connaissait des cas criminels qui arrivaient à la suite de la cour, et de certaines matières civiles où les officiers de la maison du roi étaient intéressés, et qui avait inspection sur le prix des vivres nécessaires pour la subsistance de la cour. On l'appelait aussi Grand prévôt de France, ou simplement Grand prévôt.

Prévôt de Paris, Officier principal, qui était chef de la juridiction du Châtelet, et qui, en cas de convocation de la noblesse, était à la tête de l'arrière-ban. On appelait également Prévôt, dans plusieurs petites villes, Un juge royal qui connaissait des causes entre les habitants non privilégiés, et des sentences duquel il y avait appel au siége royal; au lieu qu'à Paris les sentences du prévôt allaient directement au parlement.

Prévôt des marchands, à Paris, à Lyon, et dans quelques autres villes, Celui qui était le chef de l'hôtel de ville, avec une espèce d'autorité sur la bourgeoisie.

Prévôts des chirurgiens, Officiers qui avaient, dans le corps des chirurgiens, des fonctions analogues à celles des jurés dans les communautés d'arts et métiers.

Prévôt de la connétablie, Officier qui commandait les gardes de la connétablie.

Prévôt de l'Úle, Officier qui était préposé pour veiller, dans Paris et aux environs, à la sûreté des grands chemins, et connaître des délits qui s'y commettaient.

Prévôt des monnaies, Officier qui était préposé pour la capture des faux monnayeurs, et pour l'instruction de leur procès.

Prévôt des maréchaux, Officier qui était préposé pour veiller à la sûreté des grands chemins, prendre connaissance des délits qui arrivaient dans l'étendue d'une généralité, et les juger sans appel. Les voleurs furent arrêtés par le prévôt. On mit le prévôt à leurs trousses. On l'appelait aussi Prévôt de la maréchaussée, et Grand prévôt.

Prévôt de l'armée, prévôt du régiment, Officier qui était préposé pour avoir l'inspection sur les délits qui se commettaient dans l'armée, dans un régiment, par les soldats. Le premier s'appelait aussi Grand prévôt.

Prévôt de la marine, Officier supérieur des archers de la marine, qui instruisait le procès des gens de mer accusés de quelque crime, et qui en faisait le rapport au conseil de guerre.

Prévôt de salle, Celui qui est sous un maître en fait d'armes, et qui donne leçon aux écoliers. Prendre leçon du prévôt de salle. Faire assaut contre le prévôt de salle. On dit dans un sens analogue, Le prévôt d'un maître de danse.

PRÉVÔT dans quelques Églises cathédrales et collégiales, Le bénéficier qui était le chef du chapitre. Il se disait aussi d'Un bénéficier pourvu d'un bénéfice appelé Prévôté.

Prévôt général. Titre du supérieur général, dans quelques ordres religieux, tels que les carmes déchaussés.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 8th Edition (1932-5)

PRÉVÔT. (Page 2:409)
PRÉVÔT. n. m. Nom qu'on donnait autrefois à Certains officiers ou magistrats chargés d'une juridiction ou préposés à une haute surveillance. Le prévôt royal. Le grand prévôt. Le prévôt de Paris. Le prévôt des marchands. Le prévôt des monnaies. Le prévôt de la maréchaussée.

Il se dit aujourd'hui, en termes militaires, du Commandant de la gendarmerie du quartier général d'un corps d'armée.

Grand prévôt, Commandant de la gendarmerie d'un quartier général d'armée.

Prévôt de salle, prévôt d'armes ou simplement Prévôt, Sous-maître d'escrime dans une salle d'armes. Prendre la leçon avec le prévôt.

Il se dit aussi des Sous-maîtres de gymnastique, de culture physique et de boxe.


ARTFL Project, The University of Chicago.
Copyright © 2001 All rights reserved.
PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.