ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous page

Page 1:313

Elle est un violent cathartique, & ne purge pas avec moins de force la bile, le phlegme, & les humeurs aqueuses, que le tithymale. Mais nous ne saurions trop répeter qu'on ne doit se servir d'un remede si violent qu'avec beaucoup de précaution. (N)

ALYSSOIDE

ALYSSOIDE, s. f. herbe dont la fleur est composée de quatres feuilles disposées en croix; il sort du calice un pistil qui devient dans la suite un fruit presqu'elliptique, gonflé & assez gros; ce fruit est partagé en deux loges par une cloison parallele aux deux portions qu'elle divise, & il renferme des semences applaties, arrondies, & entourées par un limbe. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez Plante.

ALYSSON

ALYSSON, s. m. herbe dont les fleurs sont composées de quatre feuilles disposées en croix; il sort du calice un pistil, qui devient dans la suite un fruit assez petit, relevé en bosse, & partagé en deux loges par une cloison qui est parallele aux portions qu'elle divise: ce fruit renferme des semences arrondies. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez Plante. (I)

ALYTARCHIE

ALYTARCHIE, s. f. dignité de l'Alytarque, qui duroit quatre ans. Voyez ci - dessous Alytarque.

ALYTARQUE

ALYTARQUE, s. m. (Hist. anc.) Magistrat qui dans les jeux commandoit aux Mastigophores, ou Porte - verges, & leur faisoit exécuter les ordres de l'Agonothete. (G)

ALZAN

ALZAN, s. m. (Manége.) poil de cheval tirant sur le roux. Ce poil a plusieurs nuances qu'on désigne par plusieurs épithetes; savoir, alzan clair, alzan poil de vache, alzan bai, alzan vif, alzan obscur, alzan brûlé. On dit proverbialement alzan brûlé, plûtôt mort que lassé; ce qui veut dire que les chevaux de ce poil sont si vigoureux, qu'ils ne se lassent jamais. (V)

A M

AM

AM. Voyez Hameçon

AMABYR, ou AMVABYR

AMABYR, ou AMVABYR, s. m. ancien mot Anglois, qui signifie le prix de la virginité. C'étoit un droit qui se payoit au Seigneur dans quelques Provinces d'Angleterre par celui qui épousoit la fille d'un de ses vassaux. Voyez Marquette. (H)

AMACACHES

* AMACACHES, s. m. pl. peuples de l'Amérique méridionale, dans le Brésil, aux environs de la contrée de S. Sébastien de Rio - Janeiro.

AMACORE, & AMACURE

* AMACORE, & AMACURE, riviere de l'Amérique septentrionale, qui tombe dans la Caribone, & se jette dans la mer du nord, aux environs de l'embouchure de l'Orenoque.

AMACUSA

* AMACUSA, île & province du Japon, avec une ville du même nom.

AMADABAD

* AMADABAD, grande ville d'Asie, capitale du Royaume de Guzurate, aux ndes orientales, dans l'Empire du Mogol. Long. 90. 1. lat. 23.

Son commerce est d'étoffes de soie, de coton, pures ou mêlées de l'une & de l'autre, comme tulbandes, allégias, attelasses, baffetas & chilfes, brocards de draps d'or & d'argent, damas, satins, taffetas, velours, alcatifs d'or, d'argent, de soie, & de laine; toiles de coton, blanches ou peintes, qui se font dans cette ville même, & qu'on transporte à Surate, à Cambaye, & à Boritschia. Le pays a de l'indigo, du sucre, des confitures, du cumin, du miel, de la laque, de l'opium, du borax, du gingembre, des mirobolans, du salpetre, du sel ammoniac, de l'ambre - gris, du musc, des diamans; ces trois dernieres marchandises sont d'importation. C'est d'Amadabad ou Amadabath, que viennent toutes les toiles bleues qui passent en Perse, en Arabie, en Abyssinie, à la mer Rouge, à la côte de Mélinde, à Mosambique, à Madagascar, à Java, à Sumatra, à Macassar, aux Moluques.

Boritschia ou Brotchia, ville du Royaume de Gu<cb-> sarate, à 12 lieues de Surate, a aussi des manufactures de toiles de coton. On en fait aussi à Bisantagar, à Pettan, à Brodera, à Goga, à Chin, Pour, Nariaath, Vasset, &c.

AMADAN

* AMADAN, ville d'Asie, dans la Perse. Long. 65. 25. lat. 35. 15.

AMADES

AMADES, s. f. pl. On appelle ainsi dans le Blason, trois listes plates paralleles, dont chacune est large comme le tiers de la fasce; elles traversent l'écu dans la même situation, sans toucher aux bords d'un côté ni d'autre. (V)

AMADIE

* AMADIE, ville d'Asie, dans le Curdistan, sur une haute montagne. Long. 53. 30. lat. 36. 25.

AMADIS

* AMADIS, c'est le nom que les Couturieres en linge donnent à une façon de manche ou de poignet, qui n'est guere d'usage qu'aux chemises de nuit. Les manches en amadis sont peu ouvertes; sont doublées de la même toile qu'elles sont faites, depuis le poignet jusqu'au dessus de la fente ou ouverture de la manche; sont étroites & s'appliquent si exactement sur le bras, qu'elles ne bouffent point, & qu'à peine peuvent - elles se plisser. Les gens opulens les garnissent en - dessus de falbalas longs, ou de belle mousseline, ou même de dentelle. Le poignet n'a qu'une petite manchette de deux ou trois doigts au plus. On donne encore le nom d'amadis aux manchettes dont les femmes en couches se couvrent les bras.

AMADOU

* AMADOU, s. m. espece de meche noire qui se prépare en Allemagne avec une sorte de grands champignons ou d'excroissances qu'on trouve sur les vieux chênes, frênes & sapins. On fait cuire ces excroissances dans de l'eau commune; on les seche, on les bat; on leur donne ensuite une forte lessive de salpetre; on les remet sécher au four, & l'amadou est fait. On sait de quel usage il est pour avoir promptement du feu, par le moyen de l'acier & de la pierre à fusil.

AMAGER ou AMAG

* AMAGER ou AMAG, île du Danemark sur la mer Baltique, vis - à - vis de Copenhague, d'où l'on peut y passer sur un pont.

AMAGUANA

* AMAGUANA, île de l'Amérique septentrionale, & une des Lucayes près d'Hispaniola.

AMAIA, AMAJA, AMAGIA

* AMAIA, AMAJA, AMAGIA, ville principale des Cantabres en Espagne, vers les confins des Asturies, à trois lieues de Villa - Diego, où l'on en voit encore les ruines.

AMAIGRI

AMAIGRI, adj. se dit d'une terre usée & dénuée des sels nécessaires à la production des végétaux. On doit y remédier en l'engraissant. V. Engrais. (K)

AMAIGRIR

AMAIGRIR, v. a. terme d'Architecture. Voyez Démaigrir.

Amaigrir

* Amaigrir, rendre maigre. L'usage fréquent de certains alimens desseche & amaigrit; le travail l'a amaigri.

Amaigrir

Amaigrir, v. n. il amaigrit tous les jours. V. Maigreur. (L)

Amaigrir

* Amaigrir, en Sculpture, se dit du changement qui survient dans une figure de terre ou de plâtre nouvellement faite, lorsqu'en se séchant ses parties se resserrent, diminuent de grosseur, & deviennent moins nourries.

Amaigrir

Amaigrir, v. a. en terme de Charpentier constructeur de vaisseau, c'est rendre un bordage ou une piece de bois moins épaisse. (Z)

AMALFI

* AMALFI, ville d'Italie au Royaume de Naples sur la côte occidentale du golfe de Salerne. Long. 37. 7. lat. 40. 35.

AMALGAMATION

AMALGAMATION, s. f. c'est en Chimie l'action d'amalgamer, c'est - à - dire de dissoudre ou d'incorporer un métal, spécialement l'or, avec le mercure. Voyez Amalgame.

Cette opération est désignée chez les Chimistes par les lettres A A A. Voyez A A A.

L'amalgamation se fait en fondant, ou du moins en chauffant le métal, & en y ajoûtant alors une cer<pb->

Next page


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.