ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous page

Page 1:199

des fondemens de l'harmonie. Voyez Ton, Accord & Harmonie . (S).

Aigu

* Aigu, accent aigu, terme de Grammaire. Voyez Accent.

Aigu

Aigu, adj. vaisseau aigu, aigu par l'avant, aigu par l'arriere; c'est un vaisseau qui est étroit en son dessous, ou par les façons. (Z).

AIGUADE

AIGUADE, s. f. c'est le lieu où les vaisseaux envoient l'équipage pour faire de l'eau, c'est - à - dire, pour renouveller leur provision d'eau douce. On trouve dans cette rade une aiguade excellente; c'est un ruisseau qui descend des montagnes voisines, &c.

On entend aussi par ce mot la provision d'eau douce qu'on fait pour le vaisseau. On dit: Nous fimes aiguade à cette île: mais cette expression n'est plus guere en usage, &c. On dit plus communément nous fîmes de l'eau. (Z)

AIGUAILLE

AIGUAILLE, s. f. terme de chasse, c'est la rosée qui tombe le matin dans la campagne, on dit: les chiens d'aiguaille ne valent rien le haut du jour.

AIGUE - MARINE

AIGUE - MARINE, s. f. (Hist. nat.) Aqua marina des Italiens, pierre précieuse d'une couleur mêlée de vert & de bleu, à peu près comme la couleur de l'eau de mer, d'où vient le nom d'aigue - marine, que les Modernes ont donné à cette pierre. Il y a très - grande apparence que les Anciens la connoissoient sous le nom de beril; les plus beaux berils, dit Pline, sont ceux qui imitent la couleur de l'eau de la mer; il distingue plusieurs especes de beril, (Voyez Beril,) auxquels il seroit très - difficile de rapporter nos aigues - marines; par exemple, les Chryso - Berils qui avoient de la couleur d'or. Je suppose que cette couleur d'or soit sur un fond vert, c'est notre peridot, (Voyez Peridot). mais on ne peut avoir à présent que des présomptions sur la vraie signification des anciennes dénominations de la plûpart des pierres précieuses. Quoi qu'il en soit du nom ancien de l'aigue - marine, tâchons de donner un moyen sûr pour distinguer cette pierre précieuse de toute autre. L'aigue - marine étant d'une couleur verte mêlée de bleu, on ne peut la confondre qu'avec les pierres vertes & les pierres bleues qui sont les émeraudes & les saphirs: (Voyez Emeraude, Saphir) mais si on fait attention que l'emeraude doit être purement verte sans aucune teinte de bleu, & le saphir puremen bleu ou indigo, & toûjours sans aucune teinte de vert, on reconnoîtra aisément que toute pierre teinte de vert & de bleu mêlés ensemble, n'est ni une émeraude ni un saphir. Ce mêlange de la couleur de l'émeraude & de celle du saphir, c'est - à - dire du vert & du bleu, caractérise si bien l'aigue - marine, qu'il n'est pas possible de s'y méprendre. Il y a des aigues - marines où le vert domine plus que le bleu; il y en a où le bleu domine plus que le vert. Quel que soit le mêlange de ces deux couleurs, la teinte en peut être plus ou moins foncée. Ces pierres different encore entr'elles par la dureté; les unes sont orientales, les autres sont occidentales; les premieres sont les plus dures, leur poli est le plus fin; elles sont par conséquent plus belles, plus rares & plus cheres que les aigues - marines occidentales. On peut distinguer toutes ces différentes especes comme il sera expliqué au mot Pierre précieuse. Les plus belles aigues - marines viennent des Indes orientales; on dit qu'on en trouve sur les bords de l'Euphrate & au pié du mont Taurus. Les aigues - marines occidentales viennent de Boheme, d'Allemagne, de Sicile, de l'île d'Elbe, &c. On assûre qu'il y en a sur quelques côtes de la mer Océane. (I).

AIGUES - MORTES

* AIGUES - MORTES, (Géog.) ville de France, dans le bas Languedoc. Long. 22. 54. lat. 43. 34.

AIGLE - PERSE

* AIGLE - PERSE, (Géog.) ville de France, dans la basse Auvergne. Long. 20. 46. lat. 45. 50.

AIGUILLAT

AIGUILLAT, s. m. (Hist. nat.) poisson de mer, mieux connu sous le nom de Chien de mer. Voyez Chien de mer. (I).

AIGUILLE

AIGUILLE, s. f. (Hist. nat.) poisson de mer. Il y a deux sortes de poisson de mer que l'on appelle aiguille, parce que leurs mâchoires sont si fort allongées, qu'elles ressemblent en quelque façon à de longues aiguilles; la premiere espece dont il est question dans cet article, retient simplement le nom d'aiguille; l'autre est appellée aiguille d'Aristote. Voyez Aiguille d'Aristote.

L'aiguille est nommée en latin acus ou aculeatus; en Normandie on lui donne le nom d'arphye. Ce poisson n'est pas gluant comme la plûpart des autres poissons; il est long & lisse, les deux mâchoires sont fort menues & fort allongées; celle du dessous avance plus que celle du dessus, elle est molle à son extrémité; toutes les deux sont garnies de petites dents posées fort près les unes des autres. La tête est de couleur verte & de figure triangulaire; les yeux sont grands, ronds & jaunes, il se trouve deux trous devant les yeux. Ce poisson a quatre ouïes doubles de chaque côté, deux nageoires près des ouïes, deux autres petites sous le ventre, & deux autres plus grandes près de la queue, l'une en dessous & l'autre au dessus; ces deux nageoires sont garnies d'aiguillons jusqu'à la queue, qui est courte & terminée par deux petites nageoires qui la rendent fourchue. L'aiguille a le ventre plat, son corps paroît quarré, à cause d'une suite d'écaille qui va depuis la tête jusqu'à la queue; le reste est lisse & sans écailles. L'épine du dos est verte, le dos bleu, & le ventre blanc. Toutes les parties intérieures sont allongées comme la figure de ce poisson. En été son ventre est rempli d'oeufs. Sa chair est dure, seche, & indigeste. Rondelet. Voyez Poisson. (I)

Aiguille

Aiguille d'Aristote, s. f. (Hist. nat.) poisson de mer. Il y a deux sortes de poissons de mer, appellés aiguille, dont l'une retient simplement le nom d'aiguille. Voyez Aiguille. L'autre, dont il est ici question est appellée aiguille d'Aristote, parce que c'est l'espece dont l'auteur a fait mention en plusieurs endroits de ses ouvrages. On lui donne en Languedoc le nom de trompette. Il y a plusieurs de ces poissons qui sont de la longueur d'une coudée: mais ils ne sont tous pas plus gros que le doigt. L'extrémité de la tête de ce poisson est en forme de tuyau, ce qui lui a fait donner le nom de trompette; son corps a six faces depuis la tête jusqu'à l'anus, & dans le reste il n'y a que quatre faces; il n'est pas couvert d'écailles, mais d'une sorte d'écorce dure & gravée; l'anus est placé presque au milieu du corps. On voit derriere l'anus une fente longue, dans laquelle on trouve des oeufs, & quelquefois des petits nouvellement éclos, de différentes grandeurs. Ce poisson a deux petites nageoires auprès des ouïes, & une autre fort petite sur le dos, qui n'est bien apparente que lorsque le poisson s'agite dans l'eau; La queue est terminée par une seule nageoire fort menue. L'aiguille d'Aristote a un conduit long qui communique de la bouche à l'estomac, qui est petit & allongé. Le foie est grand, les boyaux sont étroits & droits; ce poision n'a pour ainsi dire point de chair. Rondelet. Voyez Poisson.

Aiguille

Aiguille de Berger, scandix, (Hist. nat.) ou pecten Veneris, genre de plante, plus connu sous le nom de peigne de Venus. Voyez Peigne de Venus. (I)

Aiguille aimantée

Aiguille aimantée, est une lame d'acier longue & mince, mobile sur un pivot par son centre de gravité, & qui a reçu d'une pierre d'aimant la propriété de diriger ses deux bouts vers les poles du monde. Voyez Aimant.

Les meilleures aiguilles ont environ six pouces de longueur, deux lignes & demie de largeur vers le

Next page


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.