ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous article

PÉDAIRE, Sénateur (Page 12:234)

PÉDAIRE, Sénateur (Antiq. rom.) on nommoit sénateurs pédaires, les jeunes sénateurs qui suivoient un sentiment ouvert par les anciens, & se rangeoient de leur avis. Les sénateurs pédaires étoient ceux qui n'avoient point passé par les magistratures curules, comme ceux qui avoient eû ce t honneur opinoient les premiers: les pédaires ne formoient point ordinairement d'avis, & se contentoient de marquer leur opinion, en se rangeant du côté de celui dont ils suivoient le sentiment, ce qui s'appelloit pedibus in sententiam ire; aussi disoit - on qu'un avis pédaire étoit une tête sans langue.

Je dis que ces sénateurs n'opinoient point ordinairement, parce que cet usage a eu ses exceptions. On lit dans une lettre de Cicéron, que Servilius le fils, qui n'avoit encore été que questeur (ce qui étoit le premier degré de magistrature) opina, & que sur son avis, on ajouta un article au sénatus - consulte.

Ce Bassus, cité par Aulu - Gelle, dit que les sénateurs pédaires alloient au sénat à pié, au lieu que les autres s'y faisoient porter dans leurs chaises curules; cela se peut, mais outre l'autorité de Varron & de Festus, il paroît par Cicéron, que tous les sénateurs alloient au sénat à pié; ceux qui étoient incommodés s'y faisoient porter en litiere, & César même lorsqu'il fut dictateur, n'y alloit point autrement. [p. 235]

Enfin, Aulu - Gelle prétend que senatores pedarii avoient droit d'entrer au sénat & d'y opiner, quoiqu'ils ne fussent point encore proprement sénateurs, parce qu'ils n'avoient point encore été aggrégés à ce corps par les censeurs; mais cette idée ne s'accorde pas avec la signification du mot pedarii. De plus, comme Dion nous apprend que les censeurs avoient aggrégé au sénat tous ceux qui avoient passé par les magistratures; il s'ensuit qu'il n'y auroit point eu alors de ces sénateurs pédaires, & cependant on ne peut pas douter qu'il n'y en eût, puisque nous apprenons de Cicéron, que ce furent proprement les sénateurs pédaires qui formerent le decret qui étoit contraire à Atticus. (D. J.)

Next article


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.