ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous article

PECTORAL (Page 12:232)

PECTORAL, en Anatomie; est le nom de deux muscles, dont l'un s'appelle le grand pectoral, & l'autre le petit pectoral. Le grand pectoral occupe presque toute la partie antérieure de la poitrine; il est charnu & demi - circulaire, & il vient de la clavicule, du sternum & des cartilages de six ou sept côtes supérieures, & recouvrant une grande partie de la poitrine, il va s'insérer par un tendon court, mais fort & large à la ligne saillante qui répond à la grosse tubérosité de l'humerus, entre le biceps & le deltoïde. Voyez nos Pl. d'Anat.

Vers leur insertion, ses fibres se croisent. Celles qui viennent de la clavicule sont du côté inférieur du tendon; & celles qui viennent des côtes inférieures, sont du côté supérieur du tendon.

Les Naturalistes observent une manifestation particuliere de la providence, par rapport à la grandeur & à la force du muscle pectoral en différens animaux. C'est par l'action de ce muscle que se fait principalement le vol des oiseaux; c'est pourquoi il est beaucoup plus large & plus fort dans les oiseaux que dans tous les autres animaux, qui ne sont pas faits pour voler. Voyez Oiseau.

Borelli observe que dans l'homme les muscles pectoraux égalent à peine la cinquantieme ou la soixante - dixieme partie de tous les autres muscles; mais dans les oiseaux, ils sont très - grands; par leur étendue & par leur pesanteur, ils égalent ou même ils surpassent tous les autres muscles de l'oiseau pris ensemble. Voyez Voler.

Le petit pectoral vient de la seconde, troisieme, quatrieme, cinquieme des vraies côtes, & s'attache à l'apophyse coracoïde de l'omoplate.

Pectoral (Page 12:232)

Pectoral, se dit en matiere médicale, des médicamens qui sont salutaires dans les maladies de la poitrine, & ces remedes sont ou atténuans & expectorans dans l'épaississement du sang des vaisseaux pulmonaires & de l'humeur bronchiale, ou épaississans & incrassans dans l'acrimonie de ces mêmes fluides. Voyez Béchiques.

On nomme pectorale toute composition qui est faite de remedes pectoraux; ainsi l'on dit, apozeme pectoral, julep pectoral, looch pectoral, potion pectorale. Voyez Béchique, Rhume & Toux

Next article


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.