ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous subarticle

Nobilissime César (Page 11:165)

Nobilissime César, (Médaill. & Inscript.) qualification des aînés des Césars. Il est à présumer que Leunclavius se trompe lorsqu'il dit que les seuls puînés de l'empereur furent qualifiés du titre de nobilissimi Coesares, puisque cette qualité se trouve seulement attribuée par les empereurs à leurs ainés, ainsi qu'il résulte des médailles & inscriptions antiques. Le premier des enfans d'empereurs qui porte ce titre sur les médailles, est M. Julius Philippus, fils unique de l'Empereur Philippus, & joint a l'empire avec lui; ensuite Décius, avec ses deux fils Etruscus & Numerianus; enfin Carus avec Carinus & Numerianus ses enfans, portent indisséremment ce titre sur leurs médailles: après tout, le nom de César est souvent donné à un prince qui, sans être parvenu à l'empire, y étoit destiné. Cette prétention lui faisoit prendre dans quelques - unes de ses médailles le titre de nobilissimus Coesar & d'Augustus, par le droit qu'il avoit à l'empire. Baronius en cite une qui donne la qualité de nobilissime au fils aîné de Carus, en ces mots: Victoriosissimo principi juventutis M. Aurelio Carino nobilissimo Coesari.

Quelques antiquaires font une distinction qui n'est peut - être pas fondée. Ils prétendent que nobilissime pris adjectivement étoit accordé aux Césars, & marquoit une désignation à l'empire; mais que nobilissime pris substantivement, étoit une dignité inventée par Constantin, qui donnoit le pas après les Césars, & le droit de porter la pourpre. (D. J.)


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.