ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous article

ATRIUM (Page 1:824)

* ATRIUM (Hist. anc.) c'étoit un lieu particulier des maisons, des temples, & palais des anciens. Il n'est pas facile de déterminer la position & l'usage de ce lieu non plus que des autres. Martial semble confondre le vestibule avec l'atrium, lorsqu'il dit que l'endroit où l'on voyoit de son tems le grand colosse, & les pegmata ou machines de théatre & d'amphithéatre, étoit l'atrium de la maison dorée de Néron. Il s'est servi pour désigner cet endroit de l'expression atria regis. Or Suétone place les mêmes choses dans le vestibule du palais de Néron: Vestibulum ejus fuit in quo colossus, &c. Le poëte est moins à croire ici que l'historien; car il est constant que le vestibule étoit devant la maison, & l'atrium au dedans. Plusieurs ont pris avec Martial l'atrium pour le vestibule: mais Aulugelle les réfute. Il y en a qui ont crû que l'atrium & l'impluvium étoit un seul & même endroit: mais il paroît qu'ils se sont aussi trompés. L'atrium étoit distingué du vestibule en ce qu'il faisoit partie de la maison; & de l'impluvium ou cour de dedans, en ce qu'il étoit couvert. On mangeoit dans l'atrium. On y gardoit les images de cire des ancêtres. Verrius Flaccus enseignoit la Grammaire aux petits enfans dans l'atrium de Catilina. On prend communément l'atrium pour la salle d'entrée. Les habits étoient gardés dans l'atrium. L'atrium libertatis étoit une cour ménagée dans un des temples que les Romains éleverent à la liberté; ce fut - là, dit Tite - Live, qu'on déposa les ôtages des Tarentins. Il y avoit des archives; on y gardoit les tables & les actes des censeurs, & les lois contre les vestales incestueuses: ce fut là qu'on tira au sort dans laquelle des quatre tribus les affranchis entreroient. Le temple de Vesta avoit aussi une cour appellée atrium.

Next article


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.