ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous article

AUNEE (Page 1:883)

AUNEE, s. f. plante qui doit être rapportée au genre appellé astre. Voyez Astre, pour les caracteres: voici les propriétés.

* L'helenium vulgare, ou aunée, a la racine acre, amere, un peu gluante, aromatique: elle rougit très - peu le papier bleu, & sent l'iris quand elle est seche; elle donne dans l'analyse des liqueurs acides, beaucoup d'huile, tant soit peu urineuse, point de sel volatil concret; on en tire des feuilles, d'où il s'ensuit qu'elle agit par un sel volatil huileux dont le sel ammoniac n'est pas tout - à - fait décomposé, mais est fort chargé de soufre. La racine est stomacale, pectorale, diurétique, & provoque les mois. On l'employe en tisane, dans les bouillons & dans les aposemes; pour l'asthme, pour la vieille toux, la colique de Poitou, l'hydropisie & la cachexie; on confit au sucre les racines; on les fait bouillir dans le moût ou la biere nouvelle. Le vin d'aunée fortifie l'estomac, guérit la jaunisse, fait passer les urines & garentit du mauvais air. L'extrait de cette racine a les mêmes vertus: appliquée extérieurement elle est résolutive & bonne pour les maladies de la peau: on en fait l'onguent enulatum, & le vin d'aunée.

Aunée (Page 1:883)

Aunée (onguent d') Prenez racine d'aunée, demi - livre; vis - argent, terébenthine claire, huile d'absynthe, de chaque quatre onces; axonge de porc, deux livres: faites - en un onguent selon l'art.

On prendra la racine sechée; on l pulvérisera & on la mêlera dans le mortier avec les autres ingrédiens.

On vante cet onguent pour les maladies de la peau; on y fait quelquefois entrer le mercure.

Aunée (Page 1:883)

Aunée (vin d') prenez racine d'aunée seche & grossierement concassée, une once; vin blanc, deux livres: faites - les infuser pendant quelques jours en les agitant de tems à autres: gardez ce vin sur son marc pour l'usage. C'est un bon stomachique; il pousse par les urines, provoque les regles; il est antiscorbutique; il peut prévenir les indigestions, les coliques d'estomac & les fievres intermittentes.

La dose est d'un verre ou de six onces à jeun le matin, repétée de tems en tems, ou une ou deux fois le mois. (N)

Next article


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.