ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous article

ARTILLERIE (Page 1:744)

ARTILLERIE, s. f. gros équipage de guerre, qui comprend toutes sortes de grandes armes - à - feu, comme canons, mortiers, bombes, petards, mousquets, carabines, &c. Voyez Canon, Mortier, Fusil, Pétard , &c. On n'a pû attaquer cette place, parce que l'on manquoit de grosse artillerie. Figuerra nous apprend dans son Ambassade, qu'en 1518 les Persans ne vouloient jamais se servir ni d'artillerie ni d'infanterie; par la raison que cela pouvoit empêcher de charger l'ennemi, ou de faire retraite avec autant d'agilité, en quoi ils faisoient consister principalement leur adresse dans les combats, & leur gloire militaire.

Le mot artillerïe s'applique aussi quelquefois aux anciennes machines de guerre, comme aux catapultes, aux béliers, &c. Voyez Bélier, Machine, Catapulte , &c.

L'artillerie (Page 1:744)

L'artillerie se prend aussi pour ce que l'on appelle autrement pyrotechnie, ou l'art des feux d'artifice, avec tous les instrumens & l'appareil qui lui [p. 745] sont propres. V. Pyrotechnie. Ceux qui ont écrit sur l'artillerie sont Casimir, Semionowitz, Polonois, Buchnerus, Braunius, Mieth; & Saint - Remi, dans ses mémoires d'artillerie, qui contiennent une exacte description de toutes les machines & instrumens de guerre, dont on fait usage présentement, avec tout ce qui y rapport; le Chevalier de Saint - Julien, qui a donné en 1710, la forge de Vulcain ou l'appareil des Machines de guerre; M. Belidor, auteur du Bombardier François; M. Dulacq, officier d'artillerie du roi de Sardaigne, qui a donné un livre intitulé, Théorie nouvelle sur le Méchanisme de l'artillerie, imprimé à Paris, chez Jombert, en 1741; M. le Blond, Professeur de Mathématique des Pages de la grande écurie du Roi, qui a donné en 1743 un traité de l'Artillerie ou des Armes & Machines en usage à la guerre depuis l'invention de la poudre. C'est un précis des connoissances les plus utiles aux officiers sur tout ce qui concerne l'artillerie & ses usages. (Q)

Next article


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.