ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous article

ARSIS (Page 1:713)

ARSIS, s. f. terme de Grammaire ou plûtôt de Prosodie; c'est l'élevation de la voix quand on commence à lire un vers. Ce mot vient du Grec A'IRW, tollo, j'éleve. Cette élevation est suivie de l'abaissement de la voix, & c'est ce qui s'appelle thesis, QESI, depositio, remissio. Par exemple, en déclamant cet hémistiche du premier vers de l'Enéide de Virgile, Arma virumque cano, on sent qu'on éleve d'abord la voix, & qu'on l'abaisse ensuite.

Par arsis & thesis, on entend communément la division proportionnelle d'un pié métrique, faite par la main ou le pié de celui qui bat la mesure.

En mesurant la quantité dans la déclamation des mots, d'abord on hausse la main, ensuite on l'abbaisse. Le tems que l'on employe à hausser la main est appellé arsis, & la partie du tems qui est mesuré en baissant la main, est appellée thesis; ces mesures étoient fort connues & fort en usage chez les Anciens. Voyez Terentianus Maurus; Diomede, lib. III. Mar. Victorinus, lib. I. art. gramm. & Mart. Capella, lib. IX. pag. 328. (F)

On dit en Mustque, qu'un chant, un contre - point, une fugue, sont per thesin quand les notes descendent de l'aigu au grave, & per arsin quand les notes montent du grave à l'aigu. Fugue per arsin & thesin, est celle que nous appellons aujourd'hui fugue renversée ou contre - fugue, lorsque la réponse se fait en sens contraire, c'est - à - dire, en descendant si la guide a monté, ou en montant si elle a descendu. Voyez Contrefugue, Guide. (S)

Next article


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.