ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous article

AORISTE (Page 1:520)

AORISTE, s. m. terme de Grammaire greque & de Grammaire françoise, AORIO, indéfini, indéterminé. Ce mot est composé de l'A' privatif & de URO, terme, limite; ORION, finis; ORIZW, je définis, je détermine.

*A'ORISTO, en Grec, est un adjectif masculin, parce qu'on sous - entend XRONO, tems, qui en Grec est du genre masculin; c'est pour cela qu'on dit aoristus au lieu qu'on dit proeteritum & futurum, parce qu'on sous - entend tempus, qui, en Latin, est du genre neutre.

Ainsi aoriste se dit d'un tems, & sur - tout d'un prétérit indéterminé: j'ai fait est un prétérit déterminé ou plûtôt absolu; au lieu que je fis est un aoriste, c'est - à - dire, un prétérit indéfini, indéterminé, ou plûtôt un prétérit relatif; car on peut dire absolument j'ai fait, j'ai écrit, j'ai donné; au lieu que quand on dit je fis, j'écrivis, je donnai, &c. il faut ajoûter quelqu'autre mot qui détermine le tems où l'action dont on parle a été faite; je fis hier, j'écrivis il y a quinze jours, je donnai le mois passé.

On ne se sert de l'aoriste que quand l'action s'est passée dans un tems que l'on considere comme tout - à - fait séparé du tems où l'on parle; car si l'esprit considere le tems où l'action s'est passée comme ne faisant qu'un avec le tems où l'on parle, alors on se sert du prétérit absolu: ainsi on dit j'ai fait ce matin, & non je fis ce matin; car ce matin est regardé comme partie du reste du jour où l'on parle: mais on dit fort bien je fis hier, &c. on dit fort bien, depuis le commencement du monde jusqu'aujourd'hui, on a fait bien des découvertes, & l'on ne diroit pas l'on fit à l'aoriste, parce que dans cette phrase, le tems depuis le commencement du monde jusqu'aujourd'hui, est regardé comme un tout, comme un même ensemble. (F)

Next article


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.