ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous article

ANTI - STROPHE (Page 1:516)

ANTI - STROPHE, s. f. (Gramm.) ce mot est composé de la préposition A'NTI\, qui marque opposition ou alternative, & de TROFH\, conversio qui vient de ÊTREFW verto. Ainsi strophe signifie stance ou vers que le choeur chantoit en se tournant à droite du côté des spectateurs; & l'antistrophe étoit la stance suivante que ce même choeur chantoit en se tournant à gauche. Voyez Antistrophe plus bas.

En Grammaire ou élocution, l'antistrophe ou épistrophe signifie conversion. Par ex. si après avoir dit le valet d'un tel maître, on ajoûte, & le maître d'un tel [p. 517] valet, cette derniere phrase est une antistrophe, une phrase tournée par rapport à la premiere. On rapporte à cette figure ce passage de saint Paul: Hoebroei sunt, & ego. Israelitoe sunt, & ego. Semen Abrahoe sunt, & ego. II. Cor. c. xj. vers. 22. (F)

Antistrophe (Page 1:517)

Antistrophe, (Bell. Lett.) terme de l'ancienne poësie lyrique chez les Grecs. L'antistrophe étoit une des trois parties de l'ode, dont les deux autres se nommoient strophe & épode. La strophe & l'antistrophe contenoient toûjours autant de vers l'une que l'autre, tous de même mesure, & pouvoient par conséquent être chantées sur le même air, à la différence de l'épode qui comprenoit des vers d'une autre espece, soit plus longs, soit plus courts. Voyez Epode.

L'antistrophe étoit une espece de réponse ou d'écho relatif tant à la strophe qu'à l'épode. Les Grecs nommoient période ces trois couplets réunis; c'est ce que nous appellerions un couplet à trois stances. Voyez Periode. (G)

Next article


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.