ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous article

ANTI - SIGMA (Page 1:516)

ANTI - SIGMA, s. m. (Gramm.) ce mot n'est que de pure curiosité; aussi est - il oublié dans le lexicon de Martinius, dans l'ample trésor de Faber, & dans le Novitius. Priscien en fait mention dans son I. liv. au chap. de litterarum numero & affinitate. L'empereur Claude, dit - il, voulut qu'au lieu du *Y des Grecs, onse servît de l'anti - sigma figuré ainsi) (: mais cetEmpereur ne put introduire cette lettre. Huic S proeponitur P, & loco *Y Groecoe fungitur, pro quâ Claudius Coesar anti - sigma) (hâc figurâ scribi voluit: sed nui ausi sunt antiquam scripturam mutare.

Cette figure de l'anti - sigma nous apprend l'étymologie de ce mot. On sait que le sigma des Grecs, qui est notre s, est représenté de trois manieres différentes, S, , &; c'est cette derniere figure adossée avec une autre ournée du côté opposé, qui fait l'antisigma, comme qui diroit deux sigma adossés, opposés l'un à l'autre. Ainsi ce mot est composé de la préposition A'NTI\ & de SIMA.

Isidore, au liv. I. de ses Origines, ch. xx. où il parle des notes ou signes dont les auteurs se sont servis, fait mention de l'anti - sigma, qui, selon lui, n'est qu'un simple tourné de l'autre côté . On se sert, dit - il, de ce signe pour marquer que l'ordre des vers vis - à - vis desquels on le met, doit être changé, & qu'on le trouve ainsi dans les anciens auteurs. Anti - sigma ponitur ad eos versus quorum ordo permutandus est, sicut & in antiquis auctoribus positum invenitur.

L'anti - sigma, poursuit Isidore, se met aussi à la marge avec un point au milieu lorsqu'il y a deux vers qui ont chacun le même sens, & qu'on ne sait lequel des deux est à préférer. Les variantes de la Henriade donneroient souvent lieu à de pareils anti - sigma. (F)

Next article


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.