ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous subarticle

Distance (Page 4:1053)

Distance, (Art milit.) c'est dans l'ordre de bataille, l'espace ou l'intervalle qu'on laisse entre les corps de troupes dont l'armée est composée, ou qui sont rangés en ordre de bataille ou en ligne. Voyez Armée. Les rangs des différens corps de troupes doivent avoir des distances reglées. M. le maréchal de Puysegur donne douze piés à la distance d'un rang à l'autre dans le bataillon; il prétend que c'est celle qui convient le mieux pour les marches & les différens mouvemens du bataillon. En bataille les files n'ont point de distance entr'elles, il faut au contraire qu'elles se touchent pour être plus en force: on leur donne deux piés d'épaisseur, pour l'espace occupé par le soldat. Dès que les distances des rangs & des files en bataille sont reglées, « il faut (dit l'illustre maréchal que nous venons de citer) que celle des files & des rangs en marchant, aussi - bien que pour tous les mouvemens, soient les mêmes qu'en bataille; car dès que ces distances sont reglées pour un bataillon en bataille, si on le fait marcher tout entier, il ne doit en marchant ni les étendre ni les resserrer, afin que par - tout où l'on peut l'arrêter dans sa marche, il soit toûjours en bataille; ce qui ne seroit pas s'il les changeoit ». Art de la guerre par M. le maréchal de Puysegur.

Des troupes qui combattent ne peuvent avoir trop d'attention à garder leur ordre de bataille & leurs disiances; il est impossible qu'elles se soûtiennent & qu'elles agissent, lorsqu'elles font une espece de masse sans ordre; c'est ce qui est bientôt remarqué de l'ennemi. « J'ai vû (dit M. le duc de Rohan dans son parfait capitaine)Henri le Grand poursuivant huit cents chevaux avec moins de deux cents, juger qu'ils ne rendroient point de combat, parce qu'ils se confondoient & n'observoient point leurs distances; ce qui arriva comme il l'avoit prédit ». (Q)


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.