ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous article

ALLONGER (Page 1:288)

ALLONGER, v. act. (Marine.) Allonger le cable, c'est l'étendre sur le pont jusqu'à une certaine longueur, ou pour le bitter, ou pour mouiller l'ancre. Voyez Bitter. Allonger une manoeuvre, c'est l'étendre pour pouvoir s'en servir au besoin. Allonger la vergue de civadiere, c'est ôter la vergue de civadiere de l'état où elle doit être pour servir, & la faire passer sous le beaupré, on le long du beaupré, au lieu de la tenir dressée en croix. Voyez Beaupré. Allonger la terre, c'est aller le long de la terre. Voyez Ranger la Côte. (Z)

Allonger (Page 1:288)

Allonger, v. act. (Escrïme.) c'est détacher un coup d'épée à l'ennemi en avançant le pié droit sans remuer le gauche. Voyez Estocade.

Allonger (Page 1:288)

Allonger le cou, (Manege.) sé dit d'un cheval qui au lieu de tenir sa tête en bonne situation lorsqu'on l'arrête, avance la tête & tend le cou comme pour s'appuyer sur sa bride, ce qui marque ordinairement peu de force de reins. Allonger, en terme de Cocher, c'est avertir le postillon de faire tirer les chevaux de devant; alors le cocher dit au postillon, allongez, allongez. Allonger les étriers, c'est augmenter la longueur de l'étriviere par le moyen de sa boucle, dont on fait entrer l'ardillon à un ou plusieurs points plus bas. Voyez Etrier. (V)

Allonger (Page 1:288)

* Allonger, v. neut. usité dans les Manufactures de soie. Si une étoffe est mal frappée, que les figures du dessein, quelles qu'elles soient, fleurs ou autres, [p. 289] n'aient pas les contours qu'elles doivent avoir, mais qu'elles prennent plus de longueur que le dessein n'en comporte; on dit que l'ouvrier allonge.

Allonger (Page 1:289)

Allonger, c'est en terme de Manufacturier en laine, en fil, en un mot, presqu'en tout ouvrage ourdi, mettre l'étoffe ou l'ouvrage sur deux ensuples éloignées l'une de l'autre de quelques piés; & par le moyen de leviers appliqués dans des trous pratiqués aux quatre extrémités de ces deux ensuples, le distendre & lui donner plus d'aunage. Cette manoeuvre est expressément défendue par les reglemens. Voyez Ramer, Draperie.

Allonger se dit encore d'une chaîne qui devenue trop courte pour fournir la quantité d'ouvrages d'un même dessein que l'on desire, s'allonge d'une autre chaîne qu'on lui ajoûte, par le tordage & par les noeuds. Voyez Tordage & Noeuds.

Next article


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.