ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous subarticle

Aiguilles (Page 1:208)

Aiguilles à Brodeur. Les Brodeurs ont trois sortes d'aiguilles au moins; les aiguilles à passer, les aiguilles à soie, & les aiguilles à frisure, L'aiguille à passer l'or & l'argent differe de l'aiguille à coudre en ce qu'elle a le trou oblong, au lieu que celle à Tailleur ou à coudre l'a quarré. Comme il faut effiler l'or pour enfiler cette aiguille, & que quand l'or est effile il ne reste plus qu une soie plate, il etoit nécessaire que l'aiguille à passer eût l'oeil oblong. L'aiguille à soie est plus menue que l'aiguille à passer, & son oeil est aussi très - oblong. L'aiguille à frisure s'enfilant d'une soie extremement fine, est encore plus petite que l'aiguille à soie, & a l'oeil encore plus oblong: son oeil estune petite fente imperceptible. L'aiguille à enlever s'enfile de ficelle ou de fil, & a le cul rond comme celle du Tailleur. Outre les noms que nous venons de donner à ces aiguilles, celle à enlever s'appelle encore aiguille à lisiere; & celle à frisure, aiguille à bouillon.

Les aiguilles à faire le point sont comme les aiguilles à passer, mais extrèmement menues.

Les aiguilles à tapisserie sont grosses, fortes, & ont l'oeil extrèmement large & long, sur - tout quand elles sont à tapisserie en laine.

Next subarticle


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.