ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous subarticle

Aile (Page 1:211)

Aile, ala. Les Hébreux sous le nom d'aile entendent non - seulement les ailes des oiseaux, mais aussi le pan des habits, l'extrémité d'un pays, les ailes d'une armée; & dans le sens figuré & métaphorique, la protection, la défense. Dieu dit qu'il a porté son Peuple sur les ailes des aigles; c'est - à - dire, qu'il les a tirés de l'Egypte comme un aigle porte ses petits sous ses ailes. Le Prophete prie Dieu de le protéger sous ses ailes: il dit que les enfans des hommes esperent dans la protection de ses ailes, in tegmine alarum tuarum sperabunt. Ruth prie Booz d'étendre sur elle l'aile de son habit: expande pallium tuum (Hébreu) alam tuam super famulam tuam. Dans Jérémie ij. 34, le sang s'est trouvé dans vos ailes, dans le pan de vos habits. Isaie parlant à l'armée du Roi d'Israel & de Syrie, qui devoit venir sur les terres de Juda, dit: l'étendue de ses ailes remplira toute votre terre, ô Emmanuel. Le même Prophete nomme les sistres des Egyptiens cimbalum alarum, apparemment à cause des baguettes qui joüoient dans les trous du sistre. Exod. xix. 4. Deut. xxxij. 11. Psal. xxj. 9. xxv. 8. Ruth iij. Is. viij. 8. & xviij. 1.

Ailleurs il nomme l'aile de la terre l'extrémité du pays. Isaïe xiv. 16. Nous avons oüi les loüanges du juste de l'extrémité de la terre: à finibus terroe, (l'Hébreu) ab alis terroe. Voyez aussi Job xxxviij. 13. Tenuisti extrema terroe. Malach. vj. 2. On donne aux rayons du soleil le nom d'ailes: orietur vobis sol justitioe & sanitas in pennis ejus: ou plûtôt on nous représente le soleil comme ayant des ailes à cause de la rapidité de sa course. Les Poes donnent quelquefois des ailes aux animaux qui traînent le char d'Apollon: ils en donnent aussi à Mithras, qui est le soleil. Osée iv. 19. parlant du vent, nous le représente avec des ailes: ligavit eum spiritus in alis suis. Calmet, Dict de la bib. tom. I. lettre A. pag. 88. (G)

Next subarticle


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.