ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous subarticle

Aconit (Page 1:110)

Aconit, (l') (Jardinage.) vient de semence sur couche, & aussi de brins sans racine. Il y a un aconit d'été & un autre d'hyver. (K)

Mais de tous les aconits (Mat. med.) il n'y en a qu'un qui puisse servir dans la Medecine; c'est l'aconitum salutiferum sive anthora. C. B.

Sa racine est un contre - poison pour ceux qui ont mangé la racine des autres aconits. Les paysans des Alpes & des Pyrénées s'en servent contre les morsures des chiens enragés & contre la colique. Elle est donc alexitere, cordiale, stomachale, & bonne pour la colique venteuse. Elle contient beaucoup d'huile & de sel essentiel volatil.

La Nature a semblé faire naître l'aconit salutaire auprès du napel, qui est un vrai poison, pour servir de contre - poison; aussi comme le napel coagule le sang, l'aconit salutaire agit en divisant les humeurs. (N)


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.