ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous subarticle

TAILLANDIER, | |PLANCHE II. (Page 26:2:)

PLANCHE II. Façon d'une bigorne.

Fig. 1. Gros courçon. A, la masse du courçon. B, la pointe. C, la barre pour la tenir.

2. Masse du courçon à laquelle est soudée la virole servant d'embase. A, la masse. B, la virole. C, la barre.

3. Virole tournée prête à souder à la masse du cour - çon.

4. Serre de fer pour être placée dans le joint de la vi - role & l'aider à souder.

5. Masse du courçon refoulée & préparée à être sou - dée à deux bigornes. A, la masse. B, la partie re - foulée. C, la virole soudée D, la barre.

6. Masse a laquelle est soudée une bigorne. A, la masse. B, la bigorne. C, la virole. D, la pointe.

7. Bigorne prête à souder à la masse. A, la bigorne. B, la barre pour la tenir.

8. Mise d'acier pour être soudée sur la surface de la bi - gorne. A, la mise. B, la barre.

9. Bigorne ébauchée. A, la masse. B B, les deux bigor - nes. C, l'embase. D, la pointe.

Façon d'un marteau.

10. Masse de marteau. A, le coté de la tête. B, côté de la panne.

11. Plateau d'acier prêt à être soudé à la tête du mar - teau. A A, les crocs.

12. Masse du marteau à laquelle est soudé le plateau d'acier. A, le côté de la tête. B, le côté de la panne.

13. Masse du marteau préparée pour y souder le pla - teau à la panne. A, la tête. B, la panne.

14. Plateau d'acier prêt à être soudé à la panne du mar - teau. A A, les crocs.

15. Masse du marteau à laquelle sont soudés les deux plateaux d'acier. A, la tête. B, la panne.

16. Masse du marteau à laquelle est percé l'oeil. A, la tête. B, la panne. C, l'oeil.

17. Masse du marteau à laquelle l'oeil est équarri. A, la tête. B, la panne. C, l'oeil.

Façon d'une serpe.

18. Serpe ébauchée préparée à recevoir l'acier. A, la masse. B, la pointe. C, la fente.

19. Serpe ébauchée garnie de sa lame d'acier. A, la masse. B, la pointe. C, la lame d'acier.

20. Serpe faite. A, la serpe. B, la pointe.

21. Lame d'acier.

Façon d'une coignée.

22. Morceau préparé pour la douille d'une coignée. A, le corps. B B, les pattes.

23. Douille de la coignée faite. A, la douille B, la patte pour être soudée au tranchant de la coi - gnée.

24. Côté du tranchant de la coignée préparé. A, la masse. B, l'acier.

25. Morceau d'acier préparé pour faire le tranchant de la coignée.

26. Serre de fer préparée pour être soudée entre les deux pattes.

Façon d'une besaiguë.

27. Morceau d'acier préparé pour faire le tranchant du bec - d'âne d'une besaiguë.

28. Besaiguë ébauchée. A, côté du bec - d'âne. B, le morceau d'acier. C, côté du ciseau. D, le mor - ceau d'acier. E, le billot préparé pour y souder la douille servant de manche.

29. Rouleau pour être soudé au bout de la douille.

30. Morceau de fer préparé pour faire la douille.

31. La douille faite. A, le côté plein. B, le côté vuide.

32. Morceau d'acier préparé pour faire le tranchant du ciseau de la besaiguë.

Next subarticle


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.