ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous article

BLANCHISSAGE DES CIRES, | (Page 20:7:1)

Contenant trois Planches.

BLANCHISSAGE DES CIRES, | |PLANCHE Iere. (Page 20:7:1)

PLANCHE Iere.

LA vignette représente un jardin dans lequel sont éta - blis les quarrés sur lesquels on expose la cire au so - leil.

Fig. 1. Charpente d'un quarré où il n'est resté que les dormans; on distingue sur les tringles qui forment le contour des quarrés, les trous qui doivent re - cevoir les chevilles & les piquets.

2. Quarré semblable au précédent, auquel on a ajouté les chevilles & les piquets.

3. Quarré sur lequel la toile couverte de cire ruba - née est tendue; les bords de la toile sont atta - chés aux piquets par des clous à crochet fixés à la partie supérieure.

Bas de la Planche.

Il représente le plan général d'une fonderie qui est le principal attelier d'une blanchisserie. Ce même atte - lier est représenté en perspective dans la vignette de la Planche suivante.

A, A, A, chaudieres à fondre; elles sont de cuivre & étamées en coquilles pour plus de solidité.

B, C, cuves dans lesquelles on laisse couler la cire après qu'elle est fondue, & où on la laisse reposer, avant de la passer par la grelloire. On couvre ces cuves avec un couvercle de bois, & on les enve - loppe avec des couvertures.

B B, C C, cuves de rechange pour le même usage.

D, E, baignoires.

E, F, robinets pour vuider les cuves.

H, H, cylindres.

I, I, siéges de celui qui tourne le cylindre.

G, ouverture du puisart.

K L, bâti de charpente, servant de table pour écueller.

R S, autre bâti semblable, mais couvert de planches à pains.

BLANCHISSAGE DES CIRES, | |PLANCHE II. (Page 20:7:1)

PLANCHE II.

La vignette représente l'intérieur d'une fonderie vûe en perspective.

A, A, A, chaudieres dans lesquelles on fait fondre la cire.

B, C, cuves où on la laisse reposer; la cuve C devroit être couverte & enveloppée de couvertures.

D, E, baignoires.

H, H, cylindres, dont celui qui répond à la cuve B, est tourné par une fille, fig. 1. Les chiffres 7 & 8 in - diquent une barre 7, une planchette 8 (cuve D), qui traversent la baignoire. La barre sert de sup - port à la planchette dont l'usage est d'empêcher, en frottant contre le cylindre, que la cire ruba - née, contenue dans la baignoire, ne remonte sur le cylindre: cette barre & cette planchette de - vroient être placées à l'autre cylindre.

F, robinet pour écouler l'eau superflue dans le pui - sart G.

R, S, planches à pains, rangées sur leur chassis. Au - dessus du plancher on voit un treuil T, sur lequel s'enroule lacorde T V Y, qui passant sur la poulie, se termine en trois cordons pour enlever la cuve B, lorsqu'elle est vuide, & y substituer la cuve B B. La seconde cuve C s'enleve de même, au moyen d'un autre cordage semblable au précédent, qui passe par la poulie W.

2. Ouvrier occupé à emplir la manne N.

3. Ouvrier qui transporte une manne près des quarrés.

Bas de la Planche.

2. Profil d'une partie de la cuve, de la baignoire, de la grelloire, &c. pour faire voir la disposition re - lative de toutes ces pieces.

3. Main de bois pour retourner les pains de cire éten - dus sur les toiles.

4. Spatule pour brasser la cire pendant qu'elle fond dans les chaudieres A, A, A, vignette.

5. Ecuellon de cuivre étamé, servant aux ouvrieres pour emplir les planches à pains.

5. n. 2. Entonnoir de cuivre étamé, que l'on place dans l'ouverture d'un des robinets des chaudieres A, A, A, en - dedans de la chaudiere, pour pou - voir les vuider entierement.

5. n. 3. Pot aussi de cuivre étamé, avec lequel on puise le résidu de la cire contenue dans la chaudiere, pour le verser dans l'entonnoir.

BLANCHISSAGE DES CIRES, | |PLANCHE III. (Page 20:7:1)

PLANCHE III. Ou suite de la Planche seconde.

6. Planche à pains, ayant vingt moules disposés sur deux rangées.

7. Coffre à écueller en perspective, avec son support & la planche que l'on pose en travers de la bai - gnoire, au lieu & place du cylindre, lorsque l'on a fondu la cire pour la derniere fois.

7. n. 2. Profil du coffre à écueller.

7. n. 3. Un des longs rechauds que l'on place le long du coffre, pour entretenir la fluidité de la cire que l'on y laisse couler de l'une des deux cuves B, C.

8. Grelloire garnie de toutes ses pieces.

8. n. 2. A, B, rechauds que l'on place aux extrémités de la grelloire, pour y entretenir la fluidité de la cire.

9. Partie du chassis du bâti de charpente, qui sert de table pour y arranger les planches à pains.

Voyez les art. Cire & Cirier. [p. 7:] [omission: image; to see, consult fac-similé version] [p. 7:] [omission: image; to see, consult fac-similé version] [p. 7:] [omission: image; to see, consult fac-similé version] [p. 8:1]

Next article


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.