ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous article

TYCHO, système de (Page 16:772)

TYCHO, système de, (Astron.) c'est une supposition particuliere sur la disposition & le mouvement des corps célestes, qui tient un milieu entre le système de Copernic & celui de Ptolomée.

L'inventeur de ce système est Ticho Brahé, seigneur danois, dont nous parlerons ci - après à l'article Uranibourg.

Dans ce système, ainsi que dans celui de Ptolomée, la terre est supposée au centre & fixe, le soleil & la lune tournent autour de la terre chacun dans leur orbite; mais les cinq autres planetes sont supposées tourner autour du soleil. Par ce moyen les trois orbites des planetes supérieures renferment celles de la terre, au lieu qu'il n'en est pas de même des deux inférieures dont les distances au soleil sont moindres que celle du soleil à la terre. Ce système suppose les cieux fluides & composés de trois différentes spheres; la premiere est mobile, & fait sa révolution en vingt - quatre heures; la seconde est la sphere des planetes; la troisieme est le firmament ou la région des étoiles fixes. Voyez la disposition des corps célestes dans cette hypothèse à la fig. 45 de la Planche de l'Astronomie.

Quelques astronomes modernes n'osant pas supposer de mouvement à la terre, trouvant d'ailleurs que le système de Ptolomée ne s'accorde point avec les phénomènes, & ne pouvant pas goûter cependant la supposition de Ticho des deux centres, ont imaginé un système qui tient en partie du système de Ptolomée, & en partie de celui de Ticho, non - seulement ils ont imaginé que le soleil & la lune se mouvoient autour de la terre, mais encore Saturne, Jupiter & Mars, en leur faisant parcourir à la vérité des épicycles. Quant aux planetes inférieures, ils les ont toujours supposées tourner autour du soleil, à cause que leurs phases & leurs phénomènes ne permettent point du - tout de les rapporter à la terre; mais on voit assez que cette correction au système de Ticho suppose toujours deux centres; & dès qu'on en admet deux, peu importe de faire tourner toutes les planetes autour du soleil, ou deux seulement; cette supposition des deux centres est une des principales difficultés qu'on puisse faire contre le système de Ticho, rien n'étant plus contraire à l'harmonie générale qu'on observe dans les corps célestes, & à la loi de Kepler. Voyez Système, Soleil, Lune, Planete , &c. Chambers. (D. J.)

Next article


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.