ENCYCLOPÉDIE OU DICTIONNAIRE RAISONNÉ
DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS

RECHERCHE Accueil Mises en garde Documentation ATILF ARTFL Courriel

Previous article

ABSTRAIRE (Page 1:47)

ABSTRAIRE, v. act. c'est faire une abstraction; c'est ne considérer qu'un attribut ou une propriété de quelque être, sans faire attention aux autres attributs ou qualités; par exemple quand on ne considere dans le corps que l'étendue, ou qu'on ne fait attention qu'à la quantité ou au nombre.

Ce verbe n'est pas usité en tous les tems, ni même en toutes les personnes du présent; on dit seule<-> j'abstrais, tu abstrais, il abstrait: mais au lieu de dire nous abstraïons, &c. on dit nous faisons abstraction.

Le parfait & le prétérit simple ne sont pas usités, mais on dit j'ai abstrait, tu as abstrait, &c. j'avois abstrait, &c. j'eus abstrait, &c.

Le présent du subjonctif n'est point en usage; on dit j'abstrairois, &c. on dit aussi que j'aie abstrait. &c. (F)

Abstrait (Page 1:47)

Abstrait, abstraite, adjectif participe; il se dit des personnes & des choses. Un esprit abstrait, c'est un esprit inattentif, occupé uniquement de ses propres pensées, qui ne pense à rien de ce qu'on lui dit. Un Auteur, un Géometre, sont souvent abstraits. Une nouvelle passion rend abstrait: ainsi nos propres idées nous rendent abstraits; au lieu que distrait se dit de celui qui à l'occasion de quelque nouvel objet extérieur, détourne son attention de la personne à qui il l'avoit d'abord donnée, ou à qui il devoit la donner: on se sert assez indifféremment de ces deux mots en plusieurs rencontres. Abstrait marque une plus grande inattention que distrait. Il semble qu'abstrait marque une inattention habituelle, & distrait en marque une passagere à l'occasion de quelque objet extérieur.

On dit d'une pensée qu'elle est abstraite, quand elle est trop recherchée, & qu'elle demande trop d'attention pour être entendue. On dit aussi des raisonnemens abstraits, trop subtils. Les Sciences abstraites, ce sont celles qui ont pour objet des êtres abstraits; tels sont la Métaphysique & les Mathématiques. (F)

Abstraits (Page 1:47)

* Abstraits en Logique. Les termes abstraits, ce sont ceux qui ne marquent aucun objet qui existe hors de notre imagination. Ainsi beauté, laideur, sont des termes abstraits. Il y a des objets qui nous plaisent; & que nous trouvons beaux; il y en a d'autres au contraire qui nous affectent d'une maniere désagréable, & que nous appellons laids. Mais il n'y a hors de nous aucun être qui soit la laideur ou la beauté. Voyez Abstraction.

Abstrait (Page 1:47)

Abstrait est aussi un mot en usage dans les Mathématiques: en ce sens l'on dit que les nombres abstraits sont des assemblages d'unités considérées en elles - mêmes, & qui ne sont point appliqués à signifier des collections de choses particulieres & déterminées. Par exemple 3 est un nombre abstrait, tant qu'il n'est pas appliqué à quelque chose: mais si on dit 3 piés par exemple, 3 devient un nombre concret. Voyez Concret. Voyez aussi Nombre.

Les Mathématiques abstraites ou pures sont celles qui traitent de la grandeur ou de la quantité considérée absolument & en général, sans se borner à aucune espece de grandeur particuliere. Voyez Mathématiques.

Telles sont la Géométrie & l'Arithmétique. Voyez Arithmétique & Géométrie.

En ce sens les Mathématiques abstraites sont opposées aux Mathématiques mixtes, dans lesquelles on applique aux objets sensibles les propriétés simples & abstraites, & les rapports des quantités dont on [p. 48] traite dans les Mathématiques abstraites: telles sont. l'Hydrostatique, l'Optique, l'Astronomie, &c. (E)

Next article


The Project for American and French Research on the Treasury of the French Language (ARTFL) is a cooperative enterprise of Analyse et Traitement Informatique de la Langue Franšaise (ATILF) of the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), the Division of the Humanities, the Division of the Social Sciences, and Electronic Text Services (ETS) of the University of Chicago.

PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.