Dictionnaires d'autrefois
Dictionnaires des 17ème, 18ème, 19ème et 20ème siècles

RECHERCHE Accueil Documentation ARTFL ATILF Courriel

Il y a 4 entrées dans Dictionnaire de L'Académie française, 4th Edition (1762) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 5th Edition (1798) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 6th Edition (1832-5) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 8th Edition (1932-5) (Go)

Dictionnaire de L'Académie française, 4th Edition (1762)

RÉFORME. subst. f. (Page 566)
RÉFORME. subst. f. Rétablissement dans l'ordre, dans l'ancienne forme. Ces choses-là ont besoin de réforme. Cela ne se pourroit faire que par une réforme générale. Une réforme austère.

On dit, La réforme des abus, pour dire, Le retranchement des abus qui se sont introduits.

On appelle aussi Réforme, ou Prétendue réforme, Le changement que les hérétiques du seizième siècle ont voulu introduire dans la doctrine & dans la discipline de l'Église. Une telle ville embrassa la réforme une telle année. La prétendue réforme. La réforme de Calvin.

RÉFORME en parlant de gens de guerre, signifie, Réduction des troupes à un moindre nombre par l'autorité du Prince, ou de l'État qui a droit de les licencier. La réforme des troupes se fait à la fin de la guerre. Dès que la paix sera faite, on travaillera à la réforme des troupes.

En parlant Des Officiers réformés, on dit, qu'Ils ont obtenu leur réforme, qu'on leur a donné leur réforme, Lorsque le Corps où ils servoient ayant été réformé, on leur a conservé leurs brevets avec de certains appointemens, mais moindres que ceux des Officiers qui sont en pied. Et cela se dit également, soit que ces Officiers ayent été attachés à quelque autre Corps, soit qu'ils ne l'ayent pas été.

On appelle aussi Réforme, Le congé qu'un Inspecteur donne à un ou plusieurs Soldats, Cavaliers ou Dragons, en faisant sa revue, parce qu'ils ne sont pas convenables pour faire le service.

RÉFORME se dit encore en parlant Des chevaux de la Cavalerie, Dragons, &c. Il y a eu dans ce Régiment une réforme de vingt chevaux, qu'il a fallu remplacer par vingt autres. Les chevaux de réforme des écuries du Roi.

En parlant d'Un homme qui a diminué sa table ou ses équipages, & renvoyé une partie de ses domestiques, on dit, qu'Il a fait une grande réforme dans sa maison.

RÉFORME en parlant De Religieux, signifie, Rétablissement dans l'ancienne discipline d'un Ordre Religieux. Il y a eu diverses réformes dans cet Ordre. Mettre la réforme dans une Abbaye. Introduire la réforme. Recevoir la réforme. Embrasser la réforme. Les Religieux de la réforme.

RÉFORME se prend aussi simplement pour Régularité dans les moeurs, dans la conduite, par rapport aux choses de la Religion, & aux pratiques de la piété. Il se dit De ceux qui embrassent cette régularité après avoir vécu dans le désordre ou dans la dissipation du monde. C'est un homme qui vit dans une grande réforme. Il s'est mis dans la réforme.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 5th Edition (1798)

RÉFORME (Page 442)
RÉFORME. s. fém. Rétablissement dans l'ordre, dans l'ancienne forme. Ces choses-là ont besoin de réforme. Cela ne se pourroit faire que par une réforme générale. Une réforme austère.

On dit, La réforme des abus, pour dire, Le retranchement des abus qui se sont introduits.

On appelle aussi Réforme, ou Prétenaue réforme, Le changement que les Protestans du seizième siècle ont voulu introduire dans la doctrine et dans la discipline de l'Église. Une telle Ville embrassa la réforme en telle année. La prétendue réforme. La réforme de Calvin.

Réforme, en parlant Des gens de guerre, signifie, Réduction des troupes à un moindre nombre par l'autorité du Prince, ou de l'État qui a droit de les licencier. La réforme des troupes se fait à la fin de la guerre. Dès que la paix sera faite, on travaillera à la réforme des troupes.

En parlant Des Officiers réformés, on dit, qu'Ils ont obtenu leur réforme, qu'on leur a donné leur réforme, Lorsque le Corps où ils servoient ayant été réformé, on leur a conservé leurs brevets avec de certains appointemens, mais moindres que ceux des Officiers qui sont en pied. Et cela se dit également, soit que ces Officiers aient été attachés à quelque autre Corps, soit qu'ils ne l'aient pas été. On lui a donné une réforme.

On appelle aussi Réforme, Le congé qu'un Inspecteur, en faisant sa revue, donne à un ou plusieurs Soldats, Cavaliers ou Dragons, parce qu'ils ne sont pas propres au service.

Réforme, se dit encore en parlant Des chevaux de la Cavalerie, de ceux de Dragons, etc. Il y a eu dans ce régiment une réforme de vingt chevaux, qu'il a fallu remplacer par vingt autres. Les chevaux de réforme des écuries du Roi.

On appelle quelquefois Réforme, Les chevaux réformés. Tel jour, on vendra les réformes du régiment, de l'écurie. Il a acheté une réforme, mais qui a encore du service.

En parlant d'Un homme qui a diminué sa table ou ses équipages, et renvoyé une partie de ses domestiques, on dit, qu'Il a fait une grande réforme dans sa maison.

Réforme, en parlant De Religieux, signifie, Rétablissement de l'ancienne discipline dans un Ordre Religieux. Il y a eu diverses réformes dans cet Ordre. Mettre la réforme dans une Abbaye. Introduire la réforme. Recevoir la réforme. Embrasser la réforme. Les Religieux de la réforme.

Réforme, se prend aussi simplement pour Régularité dans les moeurs, dans la conduite, par rapport aux choses de la Religion, et aux pratiques de la piété. Il se dit De ceux qui embrassent cette régularité après avoir vécu dans le désordre ou dans la dissipation du monde. C'est un homme qui vit dans une grande réforme. Il s'est mis dans la réforme:

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 6th Edition (1832-5)

RÉFORME. s. f. (Page 2:594)
RÉFORME. s. f. Rétablissement dans l'ordre, dans l'ancienne forme, ou dans une meilleure forme. Ces choses-là ont besoin de réforme, d'une réforme complète. Cela ne se pourrait faire que par une réforme générale. La réforme du calendrier Julien.

La réforme des abus, Le retranchement des abus qui se sont introduits.

La prétendue réforme, et plus ordinairement, La réforme, Le changement que les protestants du seizième siècle ont introduit dans la doctrine et dans la discipline du christianisme. Telle ville embrassa la prétendue réforme, la réforme en telle année. La réforme de Calvin, de Luther. On le dit aussi Du corps de doctrine adopté par les protestants, et de La communion formée par les Églises protestantes. La réforme prétend. .. Suivant la réforme... Les opinions de la réforme.

RÉFORME en parlant De religieux, signifie, Rétablissement de l'ancienne discipline dans un ordre religieux. Il y a eu diverses réformes dans cet ordre. Une réforme austère. Mettre la réforme dans une abbaye. Introduire la réforme. Recevoir la réforme. Embrasser la réforme. Les religieux de la réforme.

RÉFORME signifie quelquefois simplement, Changement de mal en bien relativement à la conduite, aux moeurs, et particulièrement à la piété. C'est un homme qui vit dans une grande réforme. Il s'est mis dans la réforme, à la réforme.

RÉFORME en parlant Des gens de guerre, signifie, Licenciement partiel, réduction des troupes à un moindre nombre, par l'autorité du prince ou de l'État qui a droit de les licencier. La réforme des troupes se fait à la fin de la guerre. Dès que la paix sera faite, on s'occupera de la réforme des troupes. Ce sens est moins usité que les suivants.

Il se dit particulièrement en parlant Des officiers auxquels on ôte leur emploi, mais en leur conservant, pendant un certain nombre d'années, une partie de leurs appointements, qu'on appelle Traitement de réforme. Être mis à la réforme. Être en réforme. Il a obtenu sa réforme. On leur a donné leur réforme.

Congé de réforme, ou simplement, Réforme, Le congé qu'on donne à un soldat reconnu impropre au service.

RÉFORME se dit encore en parlant Des chevaux de la cavalerie, de l'artillerie, etc., qui ne sont pas ou qui ne sont plus en état de servir. Il y a eu dans ce régiment une réforme de vingt chevaux, qu'il a fallu remplacer par vingt autres. Les chevaux de réforme des écuries du roi.

Il se dit quelquefois Des chevaux réformés. Tel jour on vendra les réformes du régiment, de l'écurie.

RÉFORME se dit aussi de La réduction à un moindre nombre des employés d'une administration. Il y a une grande réforme dans ce ministère. On a fait de grandes, de nombreuses réformes dans les bureaux de cette administration.

Faire une grande réforme dans sa maison, Diminuer sa table ou ses équipages, renvoyer une partie de ses domestiques.

Réforme des monnaies, se disait jadis de L'action de rétablir les valeurs réelles des monnaies dont on avait surhaussé le prix.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 8th Edition (1932-5)

RÉFORME. (Page 2:480)
RÉFORME. n. f. Rétablissement dans l'ordre, dans l'ancienne forme, ou dans une meilleure forme. Ces choses-là ont besoin de réforme, d'une réforme complète. Cela ne pourrait se faire que par une réforme générale. La réforme des institutions. La réforme des moeurs. La réforme du calendrier. On a fait de nombreuses réformes dans cette administration.

La réforme des abus, Le retranchement des abus qui se sont introduits.

Réforme des monnaies se disait jadis de l'Action de rétablir les valeurs réelles des monnaies dont on avait surhaussé le prix.

En termes de Politique, Réforme électorale, Modification de la loi électorale.

La Réforme religieuse et absolument La Réforme, Le changement que les protestants du seizième siècle ont introduit dans la doctrine et dans la discipline de l'Église. Il se dit encore du Corps de doctrine adopté par les protestants et aussi de l'Ensemble des Églises protestantes.

Les historiens appellent Contre-réforme l'Effort d'élaboration doctrinale et de restauration des disciplines qui se produisit dans l'Église romaine en opposition au mouvement de la Réforme.

RÉFORME, en parlant de Religieux, signifie Rétablissement de l'ancienne discipline dans un ordre religieux. L'abbé de Rancé introduisit à la Trappe la réforme monastique.

En termes militaires, il signifie Licenciement, mise hors de service.

Il se dit particulièrement en parlant des Officiers auxquels on ôte leur emploi, mais en leur conservant, pendant un certain nombre d'années, une partie de leur solde, qu'on appelle Traitement de réforme. Être mis à la réforme. Être en réforme.

Congé de réforme ou, simplement, Réforme, Le congé qu'on donne à un soldat reconnu impropre au service. Réforme temporaire. Réforme définitive. C'est un cas de réforme.

Conseil de réforme, Conseil chargé d'examiner les soldats susceptibles d'être reconnus impropres au service.

RÉFORME se dit encore en parlant des Chevaux de la cavalerie, de l'artillerie, etc., qui ne sont pas ou qui ne sont plus en état de servir. Il y a eu dans ce régiment une réforme de vingt chevaux, qu'il a fallu remplacer. Un cheval de réforme. On dit de même : Du matériel en réforme.

Il se dit quelquefois des Chevaux réformés. Tel jour on vendra les réformes du régiment, de l'écurie.


ARTFL Project, The University of Chicago.
Copyright © 2001 All rights reserved.
PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.