Dictionnaires d'autrefois
Dictionnaires des 17ème, 18ème, 19ème et 20ème siècles

RECHERCHE Accueil Documentation ARTFL ATILF Courriel

Il y a 7 entrées dans Nicot, Thresor de la langue française (1606) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 1st Edition (1694) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 4th Edition (1762) (Go), Jean-François Féraud: Dictionaire critique de la langue française (Marseille, Mossy 1787-1788) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 5th Edition (1798) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 6th Edition (1832-5) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 8th Edition (1932-5) (Go)

Nicot, Thresor de la langue française (1606)

lepre (Page 370)
Lepre, Rongne, et galle, ce que les ignorans appellent mal S. Main, ou de saincte Raphine, Lepra, Graece lépra, et lépros, id est, Leprosus.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 1st Edition (1694)

LEPRE (Page 638)
LEPRE. s. f. Ladrerie, certaine maladie qui corrompt la masse du sang & toute l'habitude du corps, & qui paroist ordinairement sur la peau & y fait une vilaine crouste. Cette race est sujette à la lepre. chez les Juifs ceux qui avoient la lepre estoient separez du reste du peuple. il est tout couvert de lepre, tout blanc de lepre. il fut frappé de la lepre. Naaman fut gueri de la lepre.

Lepreux, [lepr]euse. adj. Qui a la lepre. Il est lepreux. cette femme est lepreuse.

Il est souvent subst. Le lepreux de l'Evangile. un Hospital pour les lepreux. c'est un lepreux.

Leproserie. s. f. Hospital pour des lepreux. Il fonda une leproserie. LEQ

LEQUEL, LAQUELLE. &brace; Voy QUEL. LES

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 4th Edition (1762)

LPRE. s.f. (Page 25)
LÈPRE. s.f. Ladrerie, certaine maladie qui corrompt la masse du sang & toute l'habitude du corps, & qui paroît ordinairement sur la peau, & y fait une vilaine croûte. Chez les Juifs, ceux qui avoient la lèpre étoient séparés du reste du peuple. Il est tout couvert de lèpre. Tout blanc de lèpre. Il fut frappé de la lèpre. Naaman fut guéri de la lèpre.

Top

Jean-François Féraud: Dictionaire critique de la langue française (Marseille, Mossy 1787-1788)

LPRE (Page B545b)

LèPRE, s. f. LÉPREUX, EûSE, adj. [1re è moy. au 1er, é fer. aux deux aûtres, 2e e muet au subst. lon. à l'adj.] Ils se disent d'une certaine maladie, autrefois fort comune, qui paraît sur la peau, et y fait une vilaine croûte. "Frapé de la lèpre: "couvert de lèpre. "Homme lépreux, femme lépreûse. = S. m. Hôpital pour les lépreux. On l'apelait léproserie. = On dit, fig. la lèpre du péché.; mais il serait ridicule d'apeler les pécheurs des lépreux spirituels. Il faut toujours se tenir en garde contre les préjugés de l'analogie.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 5th Edition (1798)

LPRE (Page 19)
LÈPRE, s. fém. Ladrerie, maladie qui corrompt la masse du sang et toute l'habitude du corps, et qui paroît ordinairement sur la peau, et y fait une croûte. Chez les Juifs, ceux qui avoient la lèpre étoient séparés du reste du peuple. Il est tout couvert de lèpre. Tout blanc de lèpre. Il fut frappé de la lèpre. Naaman fut guéri de la lèpre.

On dit figurément, La lèpre du péché.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 6th Edition (1832-5)

LPRE. s. f. (Page 2:106)
LÈPRE. s. f. Ladrerie, maladie qui couvre la peau de pustules et d'écailles. Chez les Juifs, ceux qui avaient la lèpre étaient séparés du reste du peuple. Il est tout couvert, tout blanc de lèpre. Il fut frappé, il fut guéri de la lèpre.

Il s'emploie quelquefois figurément. La lèpre du péché. La lèpre des mauvaises moeurs, de la cupidité, menaçait de s'étendre sur la société tout entière. La lèpre héréditaire des préjugés.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 8th Edition (1932-5)

LPRE. (Page 2:114)
LÈPRE. n. f. Infection caractérisée par des tubercules à la peau et qui ronge lentement le malade qui en est atteint. Chez les Juifs, ceux qui avaient la lèpre étaient séparés du reste du peuple. Il était couvert de lèpre. Il fut guéri de la lèpre. Très commune en Europe au moyen âge, la lèpre en a presque entièrement disparu aujourd'hui.

Par analogie et figurément, en termes d'Écriture sainte, La lèpre du péché.


ARTFL Project, The University of Chicago.
Copyright © 2001 All rights reserved.
PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.