Dictionnaires d'autrefois
Dictionnaires des 17ème, 18ème, 19ème et 20ème siècles

RECHERCHE Accueil Documentation ARTFL ATILF Courriel

Il y a 7 entrées dans Nicot, Thresor de la langue française (1606) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 1st Edition (1694) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 4th Edition (1762) (Go), Jean-François Féraud: Dictionaire critique de la langue française (Marseille, Mossy 1787-1788) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 5th Edition (1798) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 6th Edition (1832-5) (Go), Dictionnaire de L'Académie française, 8th Edition (1932-5) (Go)

Nicot, Thresor de la langue française (1606)

chanvre (Page 112)
du Chanvre, Cannabis.

Chanvre rouy, Cannabis fluuiata.

Corde faicte de chanvre, Funis cannabinus.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 1st Edition (1694)

CHANVRE (Page 167)
CHANVRE. s. m. Plante qui porte le chenevis, & de l'escorce de laquelle on fait de la filace. Chanvre femelle. chanvre masle. cueillir du chanvre. faire roüir le chanvre.

Il signifie plus particulierement, L'escorce de cette plante. De beau chanvre. tiller, broyer le chanvre. fil de chanvre. toile de chanvre.

Chenevis. s. m. Graine de chanvre. Semer du chenevis. ces Oiseaux-là vivent de chenevis. mettre du chenevis dans l'auget.

Cheneviere. s. f. Lieu où l'on seme le chanvre, Il faut faire là une cheneviere. la terre est trop seche pour y faire une cheneviere.

On appelle, Espouventail de cheneviere, Un certain phantosme, ou certain paquet, qu'on met dans un champ, ou dans un jardin pour faire peur aux oiseaux.

On dit d'Une personne laide & mal bastie, que C'est un épouventail de cheneviere.

Chenevotte. s. f. Morceaux, petits éclats, partie boiseuse du chanvre depoüillé de son escorce. Monceau de chenevotte. feu de chenevotte. j'en fais moins de cas que de chenevottes.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 4th Edition (1762)

CHANVRE. s.m. (Page 277)
CHANVRE. s.m. Plante qui porte le chenevis, & dont l'écorce sert à faire de la filasse. Chanvre mâle. Chanvre femelle. Cueillir du chanvre. Faire rouir le chanvre. Teiller du chanvre. Broyer du chanvre.

Il se dit aussi particulièrement De la filasse de chanvre. Du fil de chanvre. De la toile de chanvre.

Top

Jean-François Féraud: Dictionaire critique de la langue française (Marseille, Mossy 1787-1788)

CHANVRE (Page A409a)

CHANVRE, s. m. La Fontaine le fait féminin.
   La chanvre étant tout-à-fait crûe.
Chanvre se dit, 1°. d'une plante qui porte le chenevis, et dont l'écorce sert à faire de la filasse. = 2°. Il se dit plus particuliérement de la filasse de chanvre.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 5th Edition (1798)

CHANVRE (Page 220)
CHANVRE. s. m. Plante qui porte le chénevis, et dont l'écorce sert à faire de la filasse. Chanvre mâle. Chanvre femelle. Cueillir du chanvre. Faire rouir le chanvre. Tiller du chanvre. Broyer du chanvre.

Il se dit aussi particulièrement De la filasse de chanvre. Du fil de chanvre. De la toile de chanvre.

Chanvre bâtard. V. Galéopsis.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 6th Edition (1832-5)

CHANVRE. s. m. (Page 1:291)
CHANVRE. s. m. Plante dioïque qui porte le chènevis, et dont l'écorce sert à faire de la filasse. Chanvre mâle. Chanvre femelle. Cueillir du chanvre. Faire rouir le chanvre. Tiller ou teiller du chanvre. Broyer du chanvre.

Il se dit particulièrement de La filasse de chanvre. Du fil de chanvre. De la toile de chanvre.

Top

Dictionnaire de L'Académie française, 8th Edition (1932-5)

CHANVRE. (Page 1:219)
CHANVRE. n. m. Plante herbacée, dioïque, qui porte le chènevis et dont l'écorce sert à faire du fil, de la toile. Chanvre mâle. Chanvre femelle. Cueillir du chanvre. Faire rouir le chanvre. Tiller ou teiller du chanvre. Broyer du chanvre. Fil, toile de chanvre.


ARTFL Project, The University of Chicago.
Copyright © 2001 All rights reserved.
PhiloLogic Software, Copyright © 2001 The University of Chicago.